Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Ōkami 狼

Rédigé par Béthune

Illustration: Institut des Traditions du Japon

 

Le loup, Ōkami 狼, était un animal vénéré au Japon. On trouve encore sa statue, parfois ornée de shimenawa (tresse de paille de riz) et de shide (guirlandes de papier plié en forme d'éclair) dans les sanctuaires shintoïstes. Contrairement  à l'Occident qui le considérait comme une incarnation du Mal, il était le protecteur des faibles, des humbles et des voyageurs et le messager des Esprits de la Montagne.

C'est Moro, la louve blanche du film de Hayao Miyazaki Princesse Mononoke.

Un très intéressant article de l'Institut des Traditions du Japon nous en apprend plus sur ce culte: http://institutjapon.canalblog.com/archives/2012/02/07/23463944.html

Pour en savoir plus sur le shintoïsme: http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_20.htm

 

Illustration: Institut des Traditions du Japon

"Le loup était omniprésent en particulier dans les régions rurales et dans les montagnes japonaises. Le mot japonais pour le loup (okami) peut être trouvé dans de nombreux noms de lieux, exemples : Okamitaira (Plateau du loup), Okamizawa (Loup du marais), ou Okami'iwa (Rocher du Loup). Le loup était révéré chaque année dans des cérémonies et faisait partie des nombreux sanctuaires shinto, par exemple, le sanctuaire Mitsumine Jinja, qui est d'une importance particulière pour le peuple japonais. En outre, le loup peut être trouvé dans de nombreuses oeuvres d'art, des photos, des statues et des talismans.
Par opposition au "méchant loup" des mythes et contes de fées européens , le loup au Japon est considéré comme un animal bon (ekiju). Dans les légendes de loup (Hangul okami -), il apparaît en tant que protecteur et ami des pauvres et personnes vulnérables ou il avertit le peuple menaçé de catastrophes naturelles. En particulier on dit qu'il a été "le gardien de la route" (c'est aussi la signification littérale de son nom zoologique (le grec) nommé "hodophylax") qui protège les itinérants dans les forêts de montagne. Une histoire existe au sujet d'un joueur de flûte aveugle qui avait perdu son chemin dans les montagnes et a été guidé par ce qu'il croyait être un chasseur. Ce fut en arrivant au village, qu'il découvrit que le chasseur était en fait un loup.
Pour les Japonais le loup n'était pas simplement un animal, mais une créature avec des capacités transcendantales. Un esprit associé à la montagne, messager des Kamis de la montagne, et bien disposé envers les gens. Si en retour, les gens ne le respectent pas, il pourrait lui aussi être mauvais. Selon John Knight, l'un des meilleurs experts des loups Japonais, l'attitude de la population japonaise envers le loup reflète son attitude à l'égard de la nature."
 

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :