Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

La Tasmanie déboisée au napalm

14 Octobre 2013 , Rédigé par Béthune

Aborigènes d'Australie enchaînés

 

Je vois maintenant que nous assistons à une révolution de la terre elle-même. Et ce qu'on peut voir partout, ce sont les manifestations de cette révolution; les armes atomiques, la dévastation de la flore et de la faune. Peut-être que la terre n'a plus besoin de l'homme et qu'il ne lui est peut-être plus nécessaire.
Ernst Jünger (Journal)

El hombre moderno trata a la naturaleza como un demente a una idiota.

Nicolas Gomez Davila

 

A l'insu des touristes, les forêts  primaires de  Tasmanie, explorées et décrites pour la première fois par les marins et scientifiques français au XVIIIe siècle*, sont coupées à blanc puis "nettoyées" au napalm pour replanter des cultures industrielles. Toutes la flore et la faune sont détruites, irrémédiablement.  90% du bois coupé part au Japon pour faire de la pâte à papier.

Honte au Gouvernement fédéral d'Australie, honte au Gouvernement de l'Etat de Tasmanie, honte au gouvernement du Japon!

 

http://www.regardsurlemonde.fr/blog/en-tasmanie-deforestation-sauvage-au-napalm

Reportage vidéo sur Dailymotion:http://www.dailymotion.com/video/x4v625_tasmanie-deforestation-au-napalm_animals

Un autre reportage de la Wilderness Society qui montre le déboisement des forêts d'eucalyptus par la firme Gunns Ltd: http://www.youtube.com/watch?v=btePjTYkiKs&list=PL001B0CC209076FCC

 

* "Whereas the English explored the unknown continent of Australia to colonise it, the French came here for discovery and science rather than colonisation. Because the French had a more scientific bent to their travels, they tended to have more scientists onboard than the English expeditions.

"The French ships which weren't establishing colonies actually had better expertise in agriculture and horticulture than the colonists did," said Dr Clode."

The French connection; early French explorers in Tasmania, By Carol Raabus and Annie Warburton: http://www.abc.net.au/local/stories/2008/04/29/2230849.htm

L'expédition de d'Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse: http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9dition_d%27Entrecasteaux

 

Sauvages du Cap de Diemen préparant leur repas, by Jean Piron, 10 May 1793, with friendly fraternisation in action. Engraving by Jacques Louis Copia, 1764-1799, in Atlas pour servir a la relation du voyage a la recherché de la Perouse, Paris: Chez Dabo, 1817, Plate 5. National Library of Australia

 

Rappelons que la population aborigène de la Tasmanie (appelée autrefois Terre de Van Diemen) a été entièrement détruite, directement (Black War) ou indirectement (maladies infectieuses) par les Anglais au XIXe siècle. Elle était estimée entre 5000 et 10.000 personnes avant la colonisation.

L'avocat Jacques Vergès le rappelle fort justement, à la minute 3:17,  dans cette entrevue consacrée au racisme et au colonialisme, phénomènes bien actuels: http://www.youtube.com/watch?v=Lfj1QWsMu1I

Les Anglo-Saxons agissent donc de la même manière envers la nature et les forêts primitives qu'envers les populations aborigènes: ils les font disparaître. Qui sont les sauvages ?

 

Tasmanie, la forêt primaire brûlée au Napalm

Partager cet article

Repost 0