Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Richard Desjardins: Les Yankees

11 Mai 2014 , Rédigé par Béthune

 

Les Yankees "Live" au Solstice Rouge: https://www.youtube.com/watch?v=Kv67u9l-3KQ

 

La nuit dormait dans son verseau,
les chèvres buvaient au rio
nous allions au hasard,
et nous vivions encore plus fort
malgré le frette et les barbares.

Nous savions qu´un jour ils viendraient,
à grands coups d´axes, à coups de taxes
nous traverser le corps de bord en bord,
nous les derniers humains de la terre.

Le vieux Achille a dit:
"À soir c´est un peu trop tranquille.
Amis, laissez-moi faire le guet.
Allez! Dormez en paix!"

Ce n´est pas le bruit du tonnerre
ni la rumeur de la rivière
mais le galop
de milliers de chevaux en course
dans l´œil du guetteur.

Et tout ce monde sous la toile
qui dort dans la profondeur:
"Réveillez-vous!
V´là les Yankees, v´là les Yankees
Easy come, Wisigoths,
V´là les Gringos!

Ils traversèrent la clairière
et disposèrent leurs jouets de fer.
L´un d´entre eux loadé de guns
s´avance et pogne
le mégaphone.

"Nous venons de la part du Big Control,
son laser vibre dans le pôle,
nous avons tout tout tout conquis
jusqu´à la glace des galaxies

Le président m´a commandé
de pacifier le monde entier
Nous venons en amis.

Maint´nant assez de discussion
et signez-moi la reddition
car bien avant la nuit,
nous regagnons la Virginie!"

V´là les Yankees, v´là les Yankees
Easy come, Wisigoths,
V´là les Gringos!

"Alors je compte jusqu´à trois
et toutes vos filles pour nos soldats
Le grain, le chien et l´uranium,
l´opium et le chant de l´ancien,
tout désormais nous appartient
et pour que tous aient bien compris,
je compterai deux fois
et pour les news d´la CNN:
Tell me my friend,
qui est le chef ici?
Et qu´il se lève!
Et le soleil se leva.

Hey Gringo! Escucha me, Gringo!
Nous avons traversé des continents,
des océans sans fin
sur des radeaux tressés de rêves
et nous voici devant vivants, fils de soleil éblouissant
la vie dans le reflet d´un glaive

America, America.
Ton dragon fou s´ennuie
amène-le que je l´achève.
Caligula, ses légionnaires,
ton président, ses millionnaires
sont pendus au bout de nos lèvres.

Gringo! t´auras rien de nous
De ma mémoire de titan,
mémoire de ´tit enfant:
Ça fait longtemps que je t´attends.
Gringo! Va-t-en! Va-t-en
Allez Gringo! Que Dieu te blesse!

La nuit dormait dans son verseau,
les chèvres buvaient au rio,
nous allions au hasard
et nous vivions encore plus fort
malgré le frette et les barbares.

 

 

Malgré le frette et les barbares

par Guillaume Hébert (IRIS)

http://www.iris-recherche.qc.ca/blogue/malgre-le-frette-et-les-barbares

 

La chanson « Les Yankees », de Richard Desjardins, est un chef-d’œuvre. Elle raconte en poésie ce qu’est l’impérialisme et le colonialisme à travers le récit d’un débarquement de marines au sud du continent. La chanson fait écho à une longue tradition de dépossession en Amérique latine, une sombre tradition à l’origine de l’expression « République de bananes ». On avait jadis attribué ce surnom au Honduras à l’époque où une compagnie bananière fonctionnait comme le véritable pouvoir à l’intérieur d’un État dirigé par un gouvernement de marionnettes. Mais qui sont vraiment ces « yankees »?

(...)

Le Guatemala et le bas de laine des Québécois.e.s
 

Si Richard Desjardins avait écrit sa chanson en 2014, il aurait peut-être remplacé les « yankees » par les « minières canadiennes enregistrées à la bourse de Toronto »… Puisque de nos jours, ce sont bien souvent des compagnies canadiennes qui font la pluie et le beau temps dans les conflits sociaux et environnementaux en Amérique latine. Même s’ils sont peu connus du public, ces conflits sont si nombreux désormais que des organisations comme Mining Watch ont été fondées pour veiller sur l’activité minière canadienne et que c’est un travail en soit désormais de répertorier tous les conflits miniers dans une région comme l’Amérique latine (ex. : cette banque de données contenant plus de 200 projets miniers à l’origine de conflits).

(...)

¡ Fuera Yankis !
 

Il est ardu de croire que les Québécois.e.s et les Canadien.ne.s sont réellement confortables à l’idée d’une retraite paisible qui dépendrait du saccage de l’environnement et de l’humiliation de peuples de pays du Sud. Il semble donc que l’information à ce sujet peine à percer dans l’opinion publique et que les entreprises elles-mêmes soient parvenues à ériger une ligne de défense efficace en affichant leur adhésion à la « responsabilité sociale des entreprises ». Mais un coup d’œil à l’intensité des conflits et à la feuille d’érable (et la fleur de lys) qui se voient sans arrêt éclaboussées en Amérique latine (et ailleurs dans le monde), nous enseigne que la situation est bien critique. Au Honduras, plus que partout ailleurs, le gouvernement canadien contribue à consolider le pouvoir d’un État qui fait l’objet d’un terrible bilan en matière de droits humains. Et si c’était nous, finalement, les Yankees?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :