Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Si le grain ne meurt...

10 Janvier 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Marie-Antoinette Josèphe Jeanne de Habsbourg-Lorraine (en allemand, Maria Antonia Josepha Johanna von Habsburg-Lothringen), archiduchesse d’Autriche, princesse impériale, princesse royale de Hongrie et de Bohême, (née le 2 novembre 1755 à Vienne – morte le 16 octobre 1793 à Paris), fut la dernière reine consort de France et de Navarre (1774–1792), épouse de Louis XVI, roi de France et de Navarre.

Fille de l'empereur François Ier du Saint-Empire, et de Marie-Thérèse d'Autriche, reine de Hongrie et de Bohême, elle était par son père, arrière-petite-fille de Philippe, duc d’Orléans, frère de Louis XIV, donc une lointaine descendante des rois de France Henri IV et Louis XIII.

Portrait par Elisabeth Vigée-Lebrun. Source: Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Antoinette_d%27Autriche

 

« Dans une nation de galanterie, dans une nation composée d'hommes d'honneur et de chevalerie, je crois que dix mille épées seraient sorties de leurs fourreaux pour la venger (la Reine) même d'un regard qui l'aurait menacée d'une insulte ! Mais le siècle de la chevalerie est passé. Celui des sophistes, des économistes et des calculateurs lui a succédé : et la gloire de l'Europe est à jamais éteinte ».

R.H. Edmund Burke (1729-1797), Reflections on the Revolution in France (1790).

 

C'est ce monde des sophistes, des économistes et des calculateurs; les Prométhéens, qui est en train de mourir par la folie destructrice de son hybris* et de sa cupidité, devant les yeux tranquilles de ceux qui contemplent ce qui est et qui sont habités par les songes. La chevalerie renaîtra sur ses ruines, comme le Ginkgo sacré sur celles d'Hiroshima.

* "L'hybris (personnifiée par la divinité allégorique Hybris, dont la mère était Dyssebia, l'Impiété, selon Eschyle), est la démesure et le fait pour l'homme de désirer plus que ce que la juste mesure du destin lui a attribué. Le châtiment de l’hybris est la némésis, le châtiment des dieux qui fait se rétracter l'individu à l'intérieur des limites qu'il a franchies". (Wikipedia).

"Si nous ne retournons pas, dans ce moment-ci, vers Pandora Gea, qui vivait, qui vit dans sa cave à Delphos, si nous ne devenons pas capables de nouveau d'être conscients du langage des songes qu'elle peut interpréter, nous sommes condamnés, le monde ne peut pas survivre". Ivan Illich, entrevue télévisée avec Jean-Marie Domenach (1972).

"Si nous ne retournons pas, dans ce moment-ci, vers Pandora Gea, qui vivait, qui vit dans sa cave à Delphos, si nous ne devenons pas capables de nouveau d'être conscients du langage des songes qu'elle peut interpréter, nous sommes condamnés, le monde ne peut pas survivre". Ivan Illich, entrevue télévisée avec Jean-Marie Domenach (1972).

Le Serpent à tête de mort sur le sexe de Pandora Gea: la Terre Mère qui donne la mort en donnant la vie dans le cycle perpétuel des métamorphoses. La vie est dans la mort et la mort est dans la vie comme le bien est dans le mal et le mal est dans le bien. L'espoir, c'est la sagesse.

Le Serpent à tête de mort sur le sexe de Pandora Gea: la Terre Mère qui donne la mort en donnant la vie dans le cycle perpétuel des métamorphoses. La vie est dans la mort et la mort est dans la vie comme le bien est dans le mal et le mal est dans le bien. L'espoir, c'est la sagesse.

Le Ginkgo du Temple Hosen à Hiroshima.

Le Ginkgo du Temple Hosen à Hiroshima.

Partager cet article

Repost 0