Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

L'Assemblée nationale rejette un amendement interdisant le chalutage en eaux profondes

26 Juin 2015 , Rédigé par POC

(...)

Le 19 mars, un amendement interdisant le chalutage en eaux profondes, déposé par Laurence Abeille, députée écologiste, était rejeté par l’Assemblée nationale, malgré l’avis unanime des scientifiques sur la nocivité de cette pratique et son faible apport économique.
Pourquoi ? Surtout parce que les pêcheurs – bretons notamment – s’y opposent et font pression sur leurs élus, craignant des conséquences économiques défavorables.

Pourtant, peu de bateaux français sont concernés, et les pêcheurs pourraient être affectés à d’autres types de pêche.


Situation alarmante


Deux solutions : soit l’on stoppe cette pratique dès maintenant en reconvertissant les pêcheurs concernés vers d’autres techniques, soit l’on attend que la ressource s’épuise, ce qui pourrait ne pas tarder tant elle est déjà fragilisée. Selon Ségolène Royal,  ministre de l’Écologie, l’interdiction devrait concerner l’ensemble de l’Europe - pas seulement la France.

Fin 2013, la Commission avait proposé un règlement qui a été rejeté à 9 voix près par le Parlement,  notamment sous la pression du lobbying français… « Ça n’avance pas », regrette Victoire Guillonneau, chargée de programme à l’association Bloom, qui s’est emparée de la question avec l’appui de près de 900 000 pétitionnaires et de plus d’un millier de chercheurs demandant un moratoire.

(...)

Source: Le Parisien, Christel Leca | 18 Juin 2015, 17h58

http://www.leparisien.fr/environnement/alimentation/peche-les-poissons-qu-il-faut-eviter-de-consommer-18-06-2015-4734497.php

 

900000 pétitionnaires... au même moment Le Figaro (De Gaulle: "Avec l'Immonde, les deux font la paire"), propriété du marchand de canons Dassault, ose écrire: " Même si les études attestent du désintérêt des citoyens pour les questions environnementales..." (Domitille Arrivet: "On mesurera bientôt la croissance aussi grâce... à l'abondance des oiseaux". Le Figaro Economie, mercredi 24 juin 2015, p. 19).

L'Assemblée nationale rejette un amendement interdisant le chalutage en eaux profondes

Partager cet article

Repost 0