Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Le projet de ligne ferroviaire Atlantique-Pacifique Brésil-Pérou

4 Juin 2015 , Rédigé par POC

Entre deux océans. La Chine, le Pérou et le Brésil conduiront une étude de faisabilité la partie marquée en rouge du tracé actuellement sous étude reliant par un ligne ferroviaire de 5300 km, l’Atlantique au Pacifique.

Entre deux océans. La Chine, le Pérou et le Brésil conduiront une étude de faisabilité la partie marquée en rouge du tracé actuellement sous étude reliant par un ligne ferroviaire de 5300 km, l’Atlantique au Pacifique.

Les routes tueront la nature et, avec elle les derniers hommes qu'elle a sauvés jusqu'à aujourd'hui de la civilisation, les derniers hommes libres.

Jean Gabus*, Sous les tentes lapones, Editions Victor Attinger, Neuchâtel (1936)

* 1908-1992, ancien directeur du Musée d'Ethnographie de Neuchâtel.

Je voudrais rappeler une thèse qui est bien ancienne, mais qui est toujours oubliée et qu'il faut rénover sans cesse, c'est que l'organisation industrielle, comme la « post-industrielle », comme la société technicienne ou informatisée, ne sont pas des systèmes destinés à produire ni des biens de consommation, ni du bien-être, ni une amélioration de la vie des gens, mais uniquement à produire du profit. Exclusivement.
Jaqcues Ellul, Le bluff technologique 1988; seconde édition 2004, Hachette, coll. Pluriel, p. 571.

 

Entrevue de Dennis Small (EIR/Executive Intelligence Review/Lyndon La Rouche) avec le Dr. Liu Youfa, diplomate chinois, ancien vice-président de l’Institut chinois des études internationales (CIIS), au sujet du projet de ligne ferroviaire Atlantique-Pacifique Brésil-Pérou et du BRICS: http://www.solidariteetprogres.org/liu-youfa-reve-chinois-benefice-mutuel.html,.

Trancription française de Solidarité & Progrès (Jacques Cheminade), mouvement politique dont nous ne partageons absolument pas le libéralisme; libéralisme qui est aussi celui de EIR, ce Cheval de Troie des pseudo "anti-système".

Ce projet est étonnamment similaire à celui de la Conquête de l'Ouest au XIXe siècle: soif de l'or et du profit, construction du chemin de fer, invasion par les étrangers d'une autre race, destruction des Aborigènes, spoliation de leurs terres, remplacement des cultures traditionnelles par la Civilisation, destruction de la nature (forêts, bisons) remplacée par des villes, des routes et d'immenses monocultures, au nom du soit-disant "Progrès".

Rappelons, ou apprenons à ceux qui ne le sauraient pas, que les indiens d'Amazonie (chasseurs-pêcheurs-cueilleurs nomades sur un vaste territoire, vivant en petites sociétés égalitaires) étaient appelés avec respect et vénération par ceux des Andes (cultivateurs et éleveurs sédentaires, partiellement urbanisés, avec un gouvernement monarchique): Ñaupa machu: c'est à dire les "ancêtres vénérables". Les exterminer, comme détruire la Pachamama, la "Terre-Mère" aurait été impossible, inimaginable pour eux. C'est pourtant ce qui se passe aujourd'hui, dans notre époque maudite.

P.O.C.

Le Dr Liu Youfa, diplomate, ancien vice-président de l’Institut chinois des études internationales (CIIS) et les chasseurs d'une tribu amazonienne du Brésil.  Autre pays, autre continent, autre culture, autre pensée, autre physique, autre milieu naturel (un bureau dans un gratte-ciel d'une mégapole chinoise d'un côté et la forêt amazonienne de l'autre), autres intérêts et objectifs (le profit): il n'y a rien en commun entre le Dr. Liu Youfa et les Aborigènes d'Amazonie. C'est un extra-terrestre pour eux, à l'apparence humaine, un monstre maléfique plutôt car à priori les extra-terrestres sont gentils, mais il est clair que ce qu'il veut entraînera leur destruction et celle de l'Amazonie. Illlustration: montage à partir d'une photographie par Sebastião Salgado (FUNAI).

Le Dr Liu Youfa, diplomate, ancien vice-président de l’Institut chinois des études internationales (CIIS) et les chasseurs d'une tribu amazonienne du Brésil. Autre pays, autre continent, autre culture, autre pensée, autre physique, autre milieu naturel (un bureau dans un gratte-ciel d'une mégapole chinoise d'un côté et la forêt amazonienne de l'autre), autres intérêts et objectifs (le profit): il n'y a rien en commun entre le Dr. Liu Youfa et les Aborigènes d'Amazonie. C'est un extra-terrestre pour eux, à l'apparence humaine, un monstre maléfique plutôt car à priori les extra-terrestres sont gentils, mais il est clair que ce qu'il veut entraînera leur destruction et celle de l'Amazonie. Illlustration: montage à partir d'une photographie par Sebastião Salgado (FUNAI).

La "selva": forêt primaire amazonienne. Selon le botaniste tropicaliste Francis Hallé, 70% de la biodiversité terrestre se trouverait dans la canopée, à 70 m de hauteur.

La "selva": forêt primaire amazonienne. Selon le botaniste tropicaliste Francis Hallé, 70% de la biodiversité terrestre se trouverait dans la canopée, à 70 m de hauteur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :