Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Benjamin Britten: A Hymn to the Virgin

8 Août 2015 , Rédigé par Béthune

A Hymn to the Virgin remonte à la dix-septième année du compositeur, durant sa dernière année à l’institut Gresham. La pièce est composée sur un texte anonyme des environs de l’année 1300, extrait de l’Oxford Book of English Verse, que Britten avait reçu comme prix scolaire. Destinée à un chœur à huit voix sans accompagnement, elle relève de l’antiphonaire, de la première à la troisième strophe, avec un demi-chœur de quatre solistes (chantant en latin) faisant écho à chaque expression musicale chantée, en anglais, par le chœur principal.

 

 

Of one that is so fair and bright
Velut maris stella, [even as the star of the sea]
Brighter than the day is light,
Parens et puella; [mother and maiden]
I cry to thee, thou see to me,
Lady, pray thy Son for me.
Tam pia, [so holy]
That I may come to thee
Maria ! [Mary !]


All this world was forlon
Eva peccatrice, [Eve the sinner]
Till our Lord was-y-born
De te genetrice. [from your lineage]
With ave it went away
Darkest night, and comes the day
Salutis; [with delivrance]
The well springeth out of thee.
Virtutis. [with virtue]


Lady, flow’r of ev’rything.
Rosa sine spina, [Rose without thorns]
Thou bare Jesu, Heaven’s King.
Gratia divina; [divine thanks;]
Of all thou bear’st the prize,
Lady, queen of paradise
Electa: [chosen:]
Maid, mild mother
Es Effecta. [you are accomplished.]

Partager cet article

Repost 0