Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Emil Cioran - Entrevue avec Christian Bussy (1973)

22 Septembre 2015 , Rédigé par POC

"Au fond, pour moi, l'acte d'écrire est une sorte de dialogue avec Dieu" (...) "Je n'ai jamais apprécié les hommes en fonction de ce qu'ils font, mais en fonction de ce qu'ils sont" (...) "Le fait d'écrire est une sorte de profanation. Parce que les choses auxquelles vous croyez intégralement, à partir du moment où vous les avez dites, elles comptent moins." (...) "Il y a une phrase de Stavroguine [Dostoïevski - Les Possédés] qui m'a hanté toute ma vie: "Si Stavroguine croit, il ne croit pas qu’il croie. S’il ne croit pas, il ne croit pas qu’il ne croie pas" (...) "Même ma passion pour Dostoïevski a diminué. Mais pas celle de Bach." (...) "Le grand problème, ce n'est pas la mort, c'est la naissance. En ce sens, le bouddhisme, comme religion, me semble plus profond que le christianisme." (...) "Voir les choses comme elles sont rend la vie presque intolérable." (...) "Nous sommes tous dans un enfer où chaque instant est un miracle." (Emil Cioran, entrevue avec Christian Bussy, 1973)

Regarder sans comprendre, c'est le paradis. L'enfer serait donc le lieu où l'on comprend, où l'on comprend trop...
Emil Cioran, De l'inconvénient d'être né, in Oeuvres, coll. Quarto, éd. Gallimard, p. 1287

Il n'est qu'un esprit lézardé pour avoir des ouvertures sur l'au-delà.
Emil Cioran, Syllogismes de l'amertume, p.806, in Oeuvres, coll. Quarto, éd. Gallimard (1995)

http://pocombelles.over-blog.com/2014/06/bonnes-manieres-emil-cioran.html

Partager cet article

Repost 0