Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Chronique de la lutte citoyenne en Corée du sud (Eric Bidet, Shin Yang Kim, 2008)

5 Mars 2016 , Rédigé par POC

Le 10 juin, la population coréenne entre dans le 34e jour de rassemblement populaire. A Séoul, capitale du pays, on estime à plusieurs centaines de milliers les participants aux manifestations et les rassemblements sont relayés partout dans les grandes villes. Ceux qui ne peuvent pas y participer apportent un soutien selon leurs moyens. Un employé distribue de l’eau potable, un commerçant de matériel publicitaire fabrique des banderoles, un handicapé dispose des bougies sur sa véranda. C’est la mobilisation la plus importante depuis 1987, année charnière de la lutte qui a mobilisé un million de manifestants dans les quartiers de Séoul et qui a mis la fin à la dictature militaire. A la différence du ‘Printemps de Séoul’ dont le mouvement était dirigé par les syndicats étudiants et ouvriers, ce sont cette fois-ci des citoyens ordinaires, parents d’élèves avec leurs enfants et jeunes couples derrière des poussettes, lycéens et étudiants qui se rassemblent le soir après la journée de travail en portant la bougie à la main.

Le ‘Rassemblement des bougies’ a lieu chaque soir depuis le début du mois de mai pour protester contre l’importation de viande bovine américaine et le risque sanitaire qu’elle fait courir à la population coréenne. Les manifestants sont pacifiques mais bien déterminés à revenir dans la rue jusqu’à ce que le gouvernement retire et renégocie l’accord conclu à la hâte avec les Etats-Unis. Ils sont là parce qu’ils sont convaincus que le gouvernement ne les représente pas ou plutôt ne veut pas les représenter. Comme peut en témoigner cette courte chanson répétée par eux tout au long du rassemblement à partir de l’article premier de la constitution (‘La Corée du sud est une république démocratique. Tous les pouvoirs découlent de la population coréenne’), ils assument leur responsabilité de citoyens pour remettre en place le pouvoir démocratique sans victimes ni martyrs. Et ils sont en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire des mouvements sociaux et de la démocratie en Corée du sud. [...]

http://www.journaldumauss.net/spip.php?page=imprimer&id_article=365

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :