Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Notes sur le film de David Suzuki: The Real Avatar

6 Mars 2016 , Rédigé par POC

Afficher l'image d'origine

Notes prises au Pérou en septembre 2012 après avoir visionné le documentaire filmé de David Suzuki: The Real Avatar (mars 2011, un épisode de l'émission The Nature of Things) dans une version sous-titrée en espagnol: El Avatar verdadero que m'avait donnée Ramón Romero, conseiller juridique de l'IBC, l'Instituto del Bien Común, une ONG américaine. Ce film du réalisateur japonais canadien raconte les conflits dans l'Amazonie péruvienne entre les peuples indigènes Awajún, Wampis et Harakmbut , l'État péruvien et les multinationales.

 

Une anthropologue péruvienne parle dans le film d'un de ces peuples amazoniens:

"Ils vivent dans deux mondes: le monde de la forêt et le monde de l'eau."

"Ils respectent les animaux, parce qu'ils possèdent les âmes de leurs ancêtres. C'est pour cela qu'il existe une grande culture d'identification avec la faune et la flore."

"Pire que la destruction de la forêt et du milieu naturel, loes compagnies pétrolières ont divisé les tribus, les communautés. A présent, ils sont en guerre contre eux-mêmes:"

Un jeune chef amazonien, intelligent, demande dans le film: "Ils nous proposent le développement. Qu'est-ce que le développement ? Pour nous, c'est le développement intellectuel, cognitif:"

Des Indiens d'Amazonie ont planté dans la forêt deux lances en croix en signe de guerre pour marquer leur opposition à un projet extractiviste sur leur territoire. C'est la raison pour laquelle les croix chrétiennes plantées dans la forêt amazonienne par les missionaires ont été interprétées pendant longtemps comme des déclarations de guerre par les Indiens. POC. Photo: Marek Woloszko. Remerciements à l'AIDESEP.

Des Indiens d'Amazonie ont planté dans la forêt deux lances en croix en signe de guerre pour marquer leur opposition à un projet extractiviste sur leur territoire. C'est la raison pour laquelle les croix chrétiennes plantées dans la forêt amazonienne par les missionaires ont été interprétées pendant longtemps comme des déclarations de guerre par les Indiens. POC. Photo: Marek Woloszko. Remerciements à l'AIDESEP.

 

 

Partager cet article

Repost 0