Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Objectif: tuer la France. Comment et pourquoi (Alain Benajam/Novorossia Today

14 Septembre 2016 , Rédigé par Béthune

Objectif: tuer la France. Comment et pourquoi (Alain Benajam/Novorossia Today

Tuer la France est un objectif primordial pour l’oligarchie financière, les anglo-saxons en général et les USA en particulier, car la France possède une particularité dans son développement historique en comparaison avec d’autres nations européennes, seule la Russie se rapproche de cette particularité, dont notre pays est aujourd’hui la conséquence.

Pourquoi la France a toujours été un état fort et qui a compté dans le concert des nations, en dépit de sa petite superficie.

La France est, comme la Russie, une nation extraordinairement multiethnique et multiculturelle, il y a à peine plus de 100 ans on y parlait couramment une centaine de langues et dialectes différents dont des langues représentant des cultures fort diverses. Quelques exemples : les langues romanes du nord ou langues d’oïl, (wallon, picard, normand, français), les langues romanes du sud ou langues d’oc auxquelles on peut rattacher le provençal et le catalan. Au nord et à l’est des langues germaniques, flamand, alsacien, lorrain. Une grande langue celtique, le breton. Une langue paléo européenne, le basque et avec toutes ces langues de multiples variantes dialectales. Sous l’ancien régime il y avait deux langues officielles le français de langue d’oc et le français de langue d’oïl.

La France, comme la Russie fut perpétuellement attaquée tout au long de son histoire et connut peu de périodes de paix ; les Anglais avec qui nous n'eûmes que des guerres, l’Empire germanique, l’Espagne, De siècle en siècle la France dut se militariser et posséder un pouvoir central fort et particulièrement organisé, c’était ça ou disparaître.
La France ne disparut pas , bien que plusieurs fois dans son histoire elle fut au bord de l’élimination comme après le désastre d’Azincourt en 1415 suivi du Traité de Troyes en 1420 qui consacrait sa fin au profit de l’Angleterre. A chaque fois que la France fut au bord du désastre, elle parvint à se redresser mais en générant un état central plus fort et mieux organisé avec une armée à chaque fois plus efficace. « Tout ce qui ne tue pas rend plus fort » disait Nietzsche, la France devint de plus en plus forte

Pour se renforcer la France inventa la légalité ou la loi nationale devait primer sur tous les rapports entre Français. La France inventa le concept de nation civique et le concept d’Etat-nation. La France se méfia très tôt des capitalistes et des marchands, Philippe Le Bel à la fin du 13ème siècles les mit au pas, Lombards, Juifs, et surtout Templiers qui sous prétexte de religion amassaient des fortunes sur le dos du petit peuple. La France freina également le pouvoir de l’Eglise et du Pape de Rome en développant une église gallicane sous contrôle exclusivement français. On pourrait faire une très longue description historique depuis le 11ème siècle pour évoquer la naissance d’une nation ferme, guerrière, jalouse de son indépendance et de ses particularités.

Bien évidemment cette France, forte légalisée et centralisée ne fut jamais du goût des financiers, ceux-ci préférèrent toujours le contrat privé basé sur un rapport de force et non sur la loi nationale identique pour tous. Pour les riches et puissants cette loi identique pour tous ne serait que tyrannie.

La France de Philippe Auguste, de Charles V, de Philippe le Bel, de Henri IV, de Louis XIV, de la Révolution de 1789, de la Convention de 1793, de Napoléon et de son Code, de la Commune et des lois laïques de 1905 a toujours été une exception, un obstacle pour les usuriers et les banquiers. Ceux-ci, dès le 17ème siècle se mirent à préférer l’Angleterre et son « free trade ». La défaite de Napoléon en 1815 fut pour eux une aubaine et depuis, l’Angleterre ne possède à leurs yeux que vertus à singer, la France depuis suit la Perfide Albion comme un toutou en perdant ses particularités et son âme.

Pourtant cette âme est bien chevillée à son corps car de nombreuses années encore seraient nécessaires pour qu’une forte culture venant de 1000 ans puisse être entamée.

(...)

Lisez l'article complet ici: http://novorossia.today/objectif-tuer-la-france-comment-et-pourquoi/

Partager cet article

Repost 0