Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Être ou ne pas être matelot; être marin ou navigateur

3 Octobre 2016 , Rédigé par POC

Être ou ne pas être matelot; être marin ou navigateur
Être ou ne pas être matelot; être marin ou navigateur
Être ou ne pas être matelot; être marin ou navigateur
Être ou ne pas être matelot; être marin ou navigateur

Être marin ou être navigateur, par Eric de Bisschop:

"Dans mes recherches d'ancêtres "maritimes" possibles pur les insulaires du Pacifique, je me trouvai bientôt dans l'obligation de faire une distinction très nette entre deux espèces très différentes d'hommes de mer... Comme il n'existe dans nos langues aucun mot pour les différencier nettement l'une de l'autre, j'employai les mots connus de "navigateurs" pour les uns et de "marins" pour les autres, en convenant de donner à chacun de ces deux termes un sens quelque peu différent de celui que leur donne le Larousse.

"Navigateur" devint celui qui se sert d'un bateau pour se déplacer sur l'eau - pour aller vers un point connu, ou facile d'accès, qu'il sait pouvoir atteindre. Il longera généralement les côtes ou ne s'en écartera que forcé; il aura la frayeur du large. Les raisons qui le pousseront à naviguer seront par ailleurs toujours d'ordre pratique: opérations commerciales, conquêtes, rapt d'esclaves, etc... Il lui manquera toujours une qualité essentielle qui, elle, caractérise le "Marin".

Car "Marin" signifie celui qui, en plus des buts que poursuit le navigateur aura, aussi, celui de prendre la mer pour partir à l'aventure, à la découverte, sans but précis à atteindre, pour le seul plaisir et la seule curiosité de voir toujours plus avant, plus loin, au-delà des horizons. Le Large que l'autre redoute exercera, au contraire, sur son esprit une espèce de hantise, d'attraction..."

Eric de Bisschop, Cap à l'est, Plon, 1958, pp; 19-20.

Partager cet article

Repost 0