Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Reflex argentique vs numérique

14 Avril 2017 , Rédigé par POC

Reflex argentique vs numérique

Jusque dans les années 2000, j'ai fait la quasi-totalité de mes photos avec mon réflex argentique NIKON FM équipé de deux objectifs: Nikkor 35mm 1:2 et Nikkor Macro 55mm 1:3,5. En France et à l'étranger, notamment pendant mes longues années de terrain au Québec-Labrador et au Pérou et en Bolivie. Appareil photo robuste, simple, fiable, maniable. Mécanique et manuel, une simple pile bouton actionne une cellule pour la mesure de la lumière. On règle la sensibilité du film (ASA), la vitesse, l'ouverture et on fait la mise au point à la main sur l'objectif. C'est tout. On peut donc se concentrer totalement sur la photo. En hiver au Québec-Labrador et en été dans la brume de la mer et sur les lacs et les rivières, en pleine chaleur ou dans le froid des Hautes Andes  jusqu'à 5000 m d'altitude, rangé dans mon sac à dos, trimbalé à pied, à cheval, en 4x4, en canöe, en voilier, partout, il a toujours tenu le coup, faisant des photos magnifiques grâce aux objectifs Nikkor très lumineux comme mon préféré, le 35mm. 35 mm 1:2 avec lequel je pouvais faire aussi bien des paysages que des plantes vues de près, des portraits, des intérieurs en très faible lumière naturelle (1/15 de seconde tenu à la main), parfois sur trépied pour la macro, avec un déclencheur souple.

L'abandon de la diapo dans le commerce (je faisais toutes mes photos avec du Kodachrome 64, parfois 25 et un peu d'Ektachrome 200) dans les années 2000 a été un drame pour moi. Je vivais alors en Amérique du sud, dans les Andes, et le passage obligé au numérique a été très difficile.

A suivre...

Katia Humala-Tasso (à gauche) tenant à la main un plat de macas et le cultivateur de maca Nicanor Ricaldi. Région du lac Junin, Pérou, 1998. Photo: Pierre-Olivier Combelles. Appareil: NIKON FM, objectif Nikkor 35mm 1:2. Pellicule Kodachrome 64.

Katia Humala-Tasso (à gauche) tenant à la main un plat de macas et le cultivateur de maca Nicanor Ricaldi. Région du lac Junin, Pérou, 1998. Photo: Pierre-Olivier Combelles. Appareil: NIKON FM, objectif Nikkor 35mm 1:2. Pellicule Kodachrome 64.

Partager cet article

Repost 0