Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Chasse subtile (Cicindela campestris)

29 Mai 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Une grotte ornée du Mésolithique perdue dans la  forêt ...

Une grotte ornée du Mésolithique perdue dans la forêt ...

Aux parois de grès ornées de rainures et de cupules, ex-votos comme ceux qui couvrent depuis les murs des chapelles latérales, sombres et mystérieuses comme des grottes, les églises et les cathédrales chrétiennes...

Aux parois de grès ornées de rainures et de cupules, ex-votos comme ceux qui couvrent depuis les murs des chapelles latérales, sombres et mystérieuses comme des grottes, les églises et les cathédrales chrétiennes...

Sauvagement et impitoyablement exorcisée de croix gravées par les religieux de l'abbaye cistercienne voisine, au Moyen-Âge...

Sauvagement et impitoyablement exorcisée de croix gravées par les religieux de l'abbaye cistercienne voisine, au Moyen-Âge...

Car au XIe siècle, il y avait sans doute encore un culte païen dans cette grotte, vestige peut-être même d'un "nemeton" (bois sacré)...

Car au XIe siècle, il y avait sans doute encore un culte païen dans cette grotte, vestige peut-être même d'un "nemeton" (bois sacré)...

Chasse subtile (Cicindela campestris)

Je l'ai rencontrée un matin pluvieux de mai, chassant sur les feuilles mortes, sous les jeunes fougères de la clairière, encore un peu engourdie par la fraîcheur de la nuit.

Elle s'est arrêtée pour me regarder, verte avec des taches jaunes sur le dos, ses grands yeux noirs mystérieux et ses mandibules féroces. Je sortais de ma cavité préhistorique, ornée de rainures et de cupules au Mésolithique, sauvagement exorcisée de croix gravées par les moines du Moyen-Âge, où je viens souvent me retirer et rêver, en me reliant à mes lointains ancêtres à l'époque où la France tout entière était couverte par la Sylve primitive.

Je n'avais ni arc, ni flèches, ni javelot pour chasser, seulement mon inséparable couteau de chasse et mon appareil photo, et l'animal que j'ai croisé sur mon chemin n'était ni un renne, ni un cheval sauvage, ni un mammouth, ni un Rhinocéros laineux, ni un cerf géant Mégacéros, ni un aurochs, mais un petit Coléoptère, la cicindèle (Cicindela campestris Linné), une élégante et redoutable chasseresse  que les précieux écrits d'Ernst Jünger ont rendue célèbre.

Cette fois-là, le chasseur et la chasseresse se sont rencontrés, se sont dévisagés pendant quelques instants, le temps de quelques images, et puis se sont séparés pour aller, plus ou moins pacifiquement, chacun vers son destin...

Pierre-Olivier Combelles

Photos de l'auteur (appareil Fujifilm X100T)

Fujifilm X100T. Objectif à focale fixe 23 mm équivalent à un 35mm (donc sans zoom), ouvrant à F2. Ici équipé d'un filtre UV et d'une pare-soleil protecteurs. Très bon appareil, mais aux touches trop ramassées et sensibles qui se dérèglent facilement par mégarde en le manipulant ou en le rangeant ou le sortant de son étui. La tonalité rose de ces photos et justement due à un dérèglement de la balance des blancs, décalée vers le rouge. Pourquoi, je n'en sais rien; une mauvaise manipulation. En fin d'après-midi, en forêt et sans mes lunettes, je ne m'en suis pas rendu compte. C'est un défaut de ce type d'appareil, totalement inconnu avec les reflex argentiques que j'ai utilisés jusque dans les années 2000 (Nikon FM). Apparemment je ne suis pas le seul à l'avoir remarqué: http://www.photoexposition.fr/mat-photo/fujifilm-x100t/

Fujifilm X100T. Objectif à focale fixe 23 mm équivalent à un 35mm (donc sans zoom), ouvrant à F2. Ici équipé d'un filtre UV et d'une pare-soleil protecteurs. Très bon appareil, mais aux touches trop ramassées et sensibles qui se dérèglent facilement par mégarde en le manipulant ou en le rangeant ou le sortant de son étui. La tonalité rose de ces photos et justement due à un dérèglement de la balance des blancs, décalée vers le rouge. Pourquoi, je n'en sais rien; une mauvaise manipulation. En fin d'après-midi, en forêt et sans mes lunettes, je ne m'en suis pas rendu compte. C'est un défaut de ce type d'appareil, totalement inconnu avec les reflex argentiques que j'ai utilisés jusque dans les années 2000 (Nikon FM). Apparemment je ne suis pas le seul à l'avoir remarqué: http://www.photoexposition.fr/mat-photo/fujifilm-x100t/

Partager cet article

Repost 0