Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Peuple

30 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Lettres

Aimer le peuple est une vocation d'aristocrate. Le démocrate ne l'aime qu'en période électorale.

Une certaine façon dédaigneuse de parler du peuple dénonce le plébéien déguisé.

Nicolas Gomez Davila

Lire la suite

Etre noble, c'est servir

27 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles


"Ainsi, les nobles ou notables sont les serviteurs de l'Etat, et ne sont pas autre chose: ils n'exercent pas un droit, ils remplissent un devoir; ils ne jouissent pas d'une prérogative, ils s'acquittent d'un service. Le mot service, employé à désigner les fonctions publiques, a passé de l'Evangile dans toutes les langues des peuples chrétiens, où l'on dit le service, faire son service, servir, pour exprimer que l'on est occupé dans la magistrature ou dans l'armée. Quand Jésus-Christ dit à ses disciples: "Que le plus grand d'entre vous ne soit que le serviteur des autres"; -quel est le plus grand de celui qui sert ou de celui qui est servi?" Il ne fait que révéler le principe de toute société, ou plutôt de toute sociabilité, et nous apprendre que tout dans le gouvernement de l'Etat, pouvoir et ministère, se rapporte à l'utilité des sujets, comme tout dans la famille, se rapporte au soin des enfants: que les grands ne sont réellement que les serviteurs des petits, soit qu'ils les servent en jugeant leurs différends, en réprimant leurs passions, en défendant, les armes à la main, leurs propriétés, ou qu'ils les servent encore en instruisant leur ignorance, en redressant leurs erreurs, en aidant leur foiblesse: le pouvoir le plus éminent de la société chrétienne ne prend d'autre titre que serviteur des serviteurs; et si la vanité s'offense des distinctions, la raison ne sauroit méconnoître les services."

Louis-Auguste, vicomte de Bonald: Considérations sur la noblesse.

Lire la suite

The noble unicorn...

27 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Lettres



Tapisseries de la Licorne, Musée des Cloisters, New York


I stood in the Maytime meadows
by roses circled round
Where many a fragile blossom
Was bright upon the ground;
And as though the roses called them
And their wild hearts understood,
The little birds were singing
In the shadows of the wood.
The nightingale among them
Sang sweet and loud and long,
Until a greater voice than hers
Rang out above her song.
For suddenly between the crags,
Along a narrow vale
The echoes of a hunting horn
Came clear along the gale.
Ho blew that mighty horn,
I saw that he was hunting
The noble unicorn.
The unicorn is noble;
He keeps him safe and high
Upon a narrow path and steep
Climbing to the sky;
And there no man can take him;
He scorns the hunter's dart
And only a virgin's magic power
Shall tame his haughty heart.


From a medieval German folksong
Lire la suite

"De vostre beauté regarder..."

27 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Lettres



Tapisseries de la Licorne, Musée des Cloisters, New York




De vostre beauté regarder,
Ma tresbelle, gente maistresse,
Ce n'est certes tant de lyesse
Que ne le sauriès penser.

Je ne m'en pourroye lasser
Car j'oublie toute tristesse
De vostre beauté regarder
Ma resbelle, gente maistresse.

Mais, pour mesdisans destourber
De parler de vostre jeunesse,
Il faut que souvent m'en délaisse,
Combien que je m'en puis garder
De vostre beauté regarder.


Charles d'Orléans, Rondeau VI


Lire la suite

Marins

27 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Exploration

 

ll y a trois sortes d'hommes: les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer.

Proverbe de l'Antiquité


Quelque part sur la côte du Labrador

Dessin de Pierre-Olivier Combelles, carnet de voyage  (1992)

Lire la suite

Abandon

27 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"Seul l'abandon conduit à la perte"

Hans Heinrich Rüdel
aviateur de chasse allemand, héros de la 2e guerre mondiale.

Lire la suite

De la magnanimité (Jacob Burckhardt)

25 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Lettres

"La vertu la plus rare chez un personnage historique est la magnanimité. Elle consiste à savoir renoncer à certains avantages au profit de la moralité, à se modérer volontairement non seulement par habileté, mais par bonté naturelle, alors que la grandeur politique est égoïste de nature et désire exploiter tous les privilèges. L'on ne saurait exiger a priori de l'homme supérieur de posséder cette grandeur d'âme parce que, nous l'avons déjà dit, celui-ci n'est pas un modèle, mais une exception. La grandeur historique considère  comme son premier devoir de s'affirmer et de s'exalter; or la puissance n'a jamais rendu les hommes meilleurs. "

Jacob Burckhardt, Considérations sur l'histoire universelle. Editions Allia, Paris, 2001

Lire la suite

Fonction de l'intelligence, selon Nicolas Gomez Davila

23 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Lettres

L'intelligence ne consiste pas à trouver des solutions, mais à ne pas perdre de vue les problèmes.

Nicolas Gomez Davila

Lire la suite

Alain de Benoist: Le retour de la France dans l'OTAN, une analyse

18 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #France

http://www.voxnr.com/cc/politique/EkFyAEAVEAqBmxqdQE.shtml

(...)

Le général de Gaulle disait : " Je veux l'Europe pour qu'elle soit européenne, c'est-à-dire qu'elle ne soit pas américaine ". Nicolas Sarkozy, lui, fait cadeau de la France à l'OTAN, c'est-à-dire aux Etats-Unis. Un cas exemplaire de haute trahison ?


Alain de Benoist


15 mars 2009

Lire la suite

Simone VEIL: détruire la société par la libéralisation de l'avortement

18 Mars 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"En modifiant celle-ci (la loi), vous pouvez modifier fondamentalement le modèle du comportement humain... Cela me fascine... Et par le biais d'une loi légalisant l'avortement, vous changerez de façon fondamentale la position elle-même de la femme et de l'enfant dans la société." (Extrait du journal "Times" repris dans "Le Livre noir de la culture de mort" de Rémi Fontaine).
Ces propos sont de Mme VEIL: elle les a tenus le 3 mars 1975 (six semaines après la promulgation de sa loi d'avortement). Il s'agit donc bien d'une volonté de construction d'un nouvel ordre sociétal.
C'est en effet avec stupéfaction que nous accueillons à notre permanence du 13 novembre Stéphanie, une étudiante de 22 ans, à laquelle sa propre mère, infirmière, a tenté de lui faire ingurgiter, à son insu, la pilule abortive, dissoute dans un verre de jus d'orange.
Oui, Mme VEIL, votre loi, bien loin d'être dissuasive et protectrice, est aussitôt devenue répressive et contraignante, modifiant en profondeur le rapport mère/enfant. Combien de centaines de milliers de jeunes femmes ont été contraintes à avorter comme leur mère ou leurs soeurs. Aujourd'hui, bien souvent, les grand-mères ont déjà avorté: ce sont ainsi trois générations de femmes traumatisées à vie, qui souvent contraignent à l'avortement pour tenter vainement de se déculpabiliser, n'hésitant pas à jeter leur propre enfant à la rue en cas de refus d'avorter: elles sont également exclues des foyers de jeunes travailleurs et des résidences universitaires qui incluent dans les contrats de location une clause de rupture en cas de grossesse.
Plus que jamais, nous avons besoin de votre générosité grâce à laquelle la sinistre prophétie de Gisèle HALIMI ne sera pas totalement accomplie: "Nous voulons la destruction de la société judéo*-chrétienne; pour cela, nous l'attaquons par son maillon le plus faible, l'enfant à naître."

Béatrice VOUTERS
Le Courrier de LAISSEZ-LES-VIVRE / SOS-FUTURES-MERES
Décembre 2008 - Janvier 2009

B.P. 111 - 75463 Paris cedex 10
Tel: 01 48 78 21 64 - 01 42 85 14 70

Lire la suite
1 2 > >>