Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer

30 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer

Les Basques disent que les cirrus dans le ciel bleu annoncent les souffles des baleines sur la mer.

Tant de baleines se sont échouées au fil des siècles sur les plages de l'île d'Oléron, face à l'océan Atlantique, innombrables comme les porcelaines roses qu'on ramasse dans le sable.

Aujourd'hui, dans l'après-midi, le soleil s'est voilé d'immenses cirrostratus qui ont couvert tout le ciel.

Puis, portés par un vent invisible, les cirrus sont apparus à leur tour: tout un peuple de baleines naviguant d'ouest en est, croisant et soufflant très haut dans le ciel bleu.

Regardez ! Il y avait même une mère et son petit qu'elle portait sur son dos ...

Les baleines sont revenues à Oléron !

Elles sont ressuscitées !

Noël ! Noël !

Bonne année 2018 !

 

Pierre-Olivier Combelles

Photos de l'auteur

Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Cirrus dans le ciel bleu comme souffles de baleines sur la mer
Montage de Kris ( http://ikusibatusi.blogspot.fr ) sur une photo de PO Combelles

Montage de Kris ( http://ikusibatusi.blogspot.fr ) sur une photo de PO Combelles

Lire la suite

Avignon

30 Décembre 2017 , Rédigé par POC

Avignon, printemps 2017. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Avignon, printemps 2017. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

Les oiseaux ne chantent pas dans les cavernes (H.D. Thoreau: Walden ou la vie dans les bois)

29 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Les oiseaux ne chantent pas dans les cavernes (H.D. Thoreau: Walden ou la vie dans les bois)
Camp pendant l'été 1993 au bord du lac Washicoutai avec des amis innus de La Romaine (Unamen-Shipit), sur la Basse Côte-Nord du Québec. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Camp pendant l'été 1993 au bord du lac Washicoutai avec des amis innus de La Romaine (Unamen-Shipit), sur la Basse Côte-Nord du Québec. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

L'aubépine montre la Voie à celui qui la cherche

28 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Aubépine dans la forêt de Rambouillet. Un tronc qui se divise en deux, puis en trois, puis en une myriade de branches et de rameaux sur lesquels se percheront les oiseaux et circuleront les insectes, de feuilles et de fleurs que polliniseront d'autres insectes encore au printemps, tout cela pendant des centaines d'années si on la laisse en paix, parce que l'aubépine peut atteindre un âge très avancé (plus de 500 ans)... Photo: Pierre-Olivier Combelles

Aubépine dans la forêt de Rambouillet. Un tronc qui se divise en deux, puis en trois, puis en une myriade de branches et de rameaux sur lesquels se percheront les oiseaux et circuleront les insectes, de feuilles et de fleurs que polliniseront d'autres insectes encore au printemps, tout cela pendant des centaines d'années si on la laisse en paix, parce que l'aubépine peut atteindre un âge très avancé (plus de 500 ans)... Photo: Pierre-Olivier Combelles

"Le un engendre le deux, qui engendre le trois, qui engendre la diversité de l'existence." Lao Tseu, Classique de la Voie et de la Vertu.  Photo: Pierre-Olivier Combelles

"Le un engendre le deux, qui engendre le trois, qui engendre la diversité de l'existence." Lao Tseu, Classique de la Voie et de la Vertu. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

Aurore sur la vallée du Célé

25 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"Aurore sur la vallée du Célé. Par une fenêtre du château de Goudou". Vue imaginée après avoir aperçu un jour ce château perché au sommet d'une vallée, dans le Gers. Composition par Pierre-Olivier Combelles, Ville d'Avray, 2 mai 1992. Craies Néocolor I sur papiers découpés et collés (9 cm x 6 cm)

"Aurore sur la vallée du Célé. Par une fenêtre du château de Goudou". Vue imaginée après avoir aperçu un jour ce château perché au sommet d'une vallée, dans le Gers. Composition par Pierre-Olivier Combelles, Ville d'Avray, 2 mai 1992. Craies Néocolor I sur papiers découpés et collés (9 cm x 6 cm)

Lire la suite

Portrait d'une femme blonde aux yeux bleus

25 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Femme inconnue (elle ressemble à Candice Bergen mais je crois que ce n'est pas elle), photographe inconnu qui a fixé une beauté fugitive qui n'appartient plus  à personne, ni à elle, ni au photographe, ni à son mari ou à son ou ses amants, ni à moi qui ai conservé cette image que j'aimais, ni à ceux qui la contemplent. Archives de Pierre-Olivier Combelles. Photo découpée dans une revue française des années 1960.

Femme inconnue (elle ressemble à Candice Bergen mais je crois que ce n'est pas elle), photographe inconnu qui a fixé une beauté fugitive qui n'appartient plus à personne, ni à elle, ni au photographe, ni à son mari ou à son ou ses amants, ni à moi qui ai conservé cette image que j'aimais, ni à ceux qui la contemplent. Archives de Pierre-Olivier Combelles. Photo découpée dans une revue française des années 1960.

Lire la suite

La merveilleuse histoire de la carpe "koï" Hanako, au Japon

25 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Carpes "koï". Estampe par Tsukioka YOSHITOSHI (1839-1892)

Carpes "koï". Estampe par Tsukioka YOSHITOSHI (1839-1892)

"On surnommait tendrement cette carpe du nom de Hanako. On peut voir, actuellement des carpes colorées un peu partout, mais cette carpe, vivant dans notre jardin, est vieille de 215 ans. Vous serez étonnés de savoir à quel point son existence est précieuse. Selon Monsieur Amano Masayuki , qui est un grand connaisseur en la matière et qui travaille à la Pisciculture expérimentale de production de carpes de la préfecture de Niigata, la carpe est l’un des poisson ayant l’existence la plus longue. Il dit avoir vu quelques spécimens dépasser les 100 ans, mais aucun dépassant les 200 ans, et en avoir un de 215 ans est un trésor inestimable, d’un point de vue scientifique.

Je me demande si cette carpe profite pleinement de sa longévité. ‘’…’’ Elle est née la première année de l’époque Horeki au milieu de l’ère Tokugawa, si on se réfère au calendrier japonais. Pensez aux époques qu’elle a traversées ; les Shogunnats et plus tard l’avènement de l’ère Meiji et Taisho jusqu'à notre époque Showa. Cette "Hanako’’ est encore en parfaite santé et nage majestueusement dans ce petit étang au pied du mont Ontake. Elle pèse 7 kilos et demi et mesure 70 centimètres de long.

Elle et moi sommes bons amis. Quand je l’appelle : "Hanako! Hanako!", du bord de l’étang, elle me rejoint sans hésitation. Si je lui tapote gentiment la tête, elle semble ravie. Parfois, même, je m’emporte et la prend hors de l’eau pour l’embrasser. Un jour, une personne m’apercevant, me demanda si je répétais un tours avec ma carpe. Bien qu’elle soit poisson, elle semble sentir qu’elle est aimée, et on dirait qu’il y a un dialogue sentimental entre elle et moi. Je dois dire, qu’en ce moment, mon plus grand plaisir est de rendre une visite à Hanako dans mon village natal, deux ou trois fois par mois.

Parfois on me demande comment je peux donner l’âge d’un poisson. Eh bien, vous savez que l’âge des arbres peut se compter dans les sillons de son tronc, il en va de même pour les écailles des poissons. Bien sûr, nous ne pouvons le faire à l’œil nu, cela requiert l’aide d’un spécialiste et de son microscope.

Maintenant, pourquoi ai-je demandé cette certification d’âge, me demanderez vous ! Ma grand-mère maternelle, qui nous quitta il y a 8 ans à l’âge respectable de 93 ans, disait : ‘’ Quand je me suis mariée à cette famille, ma belle-mère me disait que cette carpe leur était léguée par le passé et qu’il fallait en prendre grand soin.’’ Lorsque j’appris cela, je fus très curieux de savoir depuis combien de temps cette carpe vivait. L’âge fut mesuré comme je vous l’ai expliqué plutôt, mais vous pouvez imaginer combien ce fut pénible pour moi de prendre une écaille à son superbe corps. Je l’ai attrapée dans un filet, et lui ai répétée ‘’ Excuse moi !’’ tout en lui ôtant deux écailles de divers partie de son corps.

Les écailles furent examinées par le professeur Hiro Masayoshi du Laboratoire de Sciences Domestique du Collège de Filles de Nagoya. Il lui fallut deux mois pour obtenir un résultat satisfaisant. En utilisant un microscope électronique il photographia chaque partie des écailles. Cela lui donna pas mal de problèmes. Lorsqu’il fut certain que l’âge de la carpe était de 215 ans nous échangeâmes des regards surpris.

Ensuite le professeur examina les cinq autres carpes de l’étang, trois blanches et deux noires. Cet examen complémentaire lui pris un an, et le résultat démontrât que les trois premières avaient respectivement 168, 153 et 149 ans, et les deux autres 139 ans. Ces résultats nous convainquirent que non seulement ces carpes étaient rares mais également très précieuses d’un point de vue scientifique.

Nous devions donc examiner l’environnement et les conditions dans lesquelles ces carpes furent élevées. L’étang est situé loin dans les montagnes de la province de Mino. La localité se nomme Oppara, et c’est le village de Higashi-Shirakawa dans le comté de Kamo, à a peu prés égale distance des sources d’eaux chaudes de Gero sur la ligne de Takayama et de la ville de Nakatsugawa. Pas loin de là, on peut trouver les sources d’eaux chaudes appelées Oppara-onsen. Du Haut du Mont Ontake, si vous faites face au sud et à l’océan Pacifique, vous apercevrez la localité au pied de la montagne.

La rivière Shirakawa traverse la localité pour ensuite rejoindre le fleuve Hida lui même affluent du fleuve Kiso. Un courant d’eau limpide passe toute l’année durant dans l’étang. C’est cette eau qui est la source de la longévité de Hanako, la montagne rend ces conditions encore plus favorables. L’étang n’est pas vraiment grand, il ne fait que 5 mètres carrés. Ma famille, les Koshihara, a cependant été à la tête du village de générations en générations depuis le début de l’ère Tokugawa jusqu'à l’abolition des clans et l’établissement des préfectures à l’ère Meiji.

D’anciens doents confirment que ni la maison, ni l’étang n ont bougé de là depuis cette époque. »…
« Pour votre information je joins les détails concernant la date de naissance des six carpes de ma maison d’enfance à Gifu. (l’âge fut calculé en 1968).

Hanako (scarlet) - 217 ans; née la première année de l’époque Horeki (1751)
Aoi (blanche avec quelques taches rouges) - 170 ans; née la dixième année de l’époque Kansei (1798)
Chikara (noire) - 155 ans; née la dixième année de l’époque Bunka (1813)
Satoru (blanche avec des points noirs) - 151 ans; née la quatorzième année de l’époque Bunka (1817)
Santa (noire) - 141 ans; née la dixième année de l’époque Bunsei (1827)
Yuki (blanche) - 141 ans; née la dixième année de l’époque Bunsei (1827)

Hanako était la carpe la plus célèbre du Japon et bien connue de tous les spécialistes. Elle mourut malheureusement le 17 Juillet 1977 (Showa 52) à l’âge de 226 ans.
Sources : * "LIVE JEWELS" General Survey of Fancy Carp, Masayaki Amano, Kajima Shoten Publishing Company, pg.199-205"


Traduit par David D’hose pour lejapon.org

Sources:
http://www.pnkca.org
http://www.enkoi.com
http://www.champkoi.com    

http://www.koikeeper.com/books
http://www.harbinson.fslife.co.uk/koihist1.htm
http://www.genkikoi.com/koiart.html

trouvé sur
http://www.lejapon.org/info/modules.php?name=News&file=article&sid=837 

Trouvé ici: http://www.aquatechnobel.be/index.php?pg=poisson/Hanako

Merci à Alain Sennepin qui nous a fait découvrir cette histoire:

http://europe-tigre.over-blog.com/2017/12/la-vie-revee-des-anges.html

Maruni-mitsubaaoi (« Cercle autour de trois feuilles de rose trémière) », "mon" du clan Tokugawa (Source: Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_Tokugawa)

Maruni-mitsubaaoi (« Cercle autour de trois feuilles de rose trémière) », "mon" du clan Tokugawa (Source: Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_Tokugawa)

Lire la suite

BERCEUSE POUR LES PETITS CACHALOTAINS (Michel Sennepin)

24 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

BERCEUSE POUR LES PETITS CACHALOTAINS (Michel Sennepin)

Nulle vague sur la mer, nul bateau à l'horizon, tout est calme. Paix sur la mer, grand-père Tom veille sur nous. Dormez tranquilles, enfançons, il a chassé les démons, désormais le monde respire. Il a chassé les démons, avec sa légion intrépide. Beaucoup des nôtres sont morts, de tous âges, dans sa légion combattent et meurent parfois aussi des enfançons. Dormez tranquilles, il est le père de la Nation, plus tard vous aussi deviendrez pareils à lui, vous aussi serez les protecteurs de tous les clans.


Dormez tranquilles enfançons, à présent les démons font marche arrière lorsque surgit sa silhouette d'archange. Grand-père Tom veille sur nous, il est le père de la Nation. Tous les clans l'ont appelé : Soleil Levant.


Dormez tranquilles, enfançons.
 

Michel Sennepin (2017)

Pour en savoir plus sur Moby Dick et les cachalots, et bien d'autres choses encore, parcourez le blog d'Alain Sennepin (frère de Michel Sennepin): http://europe-tigre.over-blog.com/

BERCEUSE POUR LES PETITS CACHALOTAINS (Michel Sennepin)
Lire la suite

"Dollar... Dollar..." (Joshua Slocum à Samoa)

22 Décembre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"Dollar... Dollar..." (Joshua Slocum à Samoa)
"Dollar... Dollar..." (Joshua Slocum à Samoa)
Lire la suite

Jérusalem et l'atavisme américain, par Israël Adam Shamir

19 Décembre 2017 , Rédigé par POC

Il n’y a pas d’Etat français pour Français ethniquement purs, la France est l’Etat de tous ses habitants ; il n’y a plus d’Etat islamique, et la Syrie appartient à tous les Syriens, qu’ils soient musulmans, chrétiens ou se réclament d’autres confessions. Il n’y a pas de raison d’avoir un Etat juif non plus. Que ce soit l’Israël-Palestine pour tous ses habitants.

Israël Shamir

Extrait de son remarquable article du 17 décembre 2017:

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.israel_shamir.171217.htm

David Hirst: The Gun and the Olive Branch:

https://www.faber.co.uk/9780571219452-the-gun-and-the-olive-branch.html

Note d'Israël Shamir:

 “Jerusalem in my heart” : une tempête sonore

Entre Beyrouth et Montréal, bouzouki et musique électronique, suite du projet Jerusalem In My Heart, riche de sons d’images et de questions : « If He Dies, If If If If If If … » Jerusalem In My Heart : c’était le titre d’un album de Fairuz sorti peu de temps après la guerre des Six Jours (en 1967) c’est aussi le titre  d’un projet mené par Radwan Ghazi Moumneh avec Charles-André Coderre. Le premier est libanais, le second canadien, le disque a été réalisé entre Beyrouth et Montréal, l'un chante, joue et compose tandis que l'autre réalise des images de pellicule affectée, pour le moins fantomatiques qu'il projette avec et sur la musique (il y a même des interactions entre le son des projecteurs et la musique).

À défaut des images, traduction des paroles : Al Affaq, Lau Mat, Lau Lau Lau « L’hypocrite, s’Il meurt, si, si si » le SI répété 6 fois, comme une suspension pour ouvrir l’album du même titre (If He Dies, If If If If If If) d’après l’auteur c’est un graffiti vu dans un immeuble de Beyrouth à moitié détruit qui a inspiré ce titre. «He / Lui, c’est celui qui nous opprime, le patriarche, le dictateur, celui qui jette de l’huile sur le feu, quel qu’il soit. Que se passerait-il s’il venait à disparaître? J’ignore la réponse. Ce qui compte, c’est d’ouvrir le champ des possibles » explique Radwan Ghazi Moumneh. Un champ des possibles qui s’ouvre dès lors que les sons se superposent et se transforment comme avec A Granular Buzuk [...]

https://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-musicale-de-matthieu-conquet/jerusalem-my-heart-tempete-sonore

Lire la suite
1 2 3 4 > >>