Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Sélection naturelle et malthusianisme (Robert Gessain)

6 Février 2012 , Rédigé par Béthune

 

"Dans les sociétés malthusiennes, à équipement médico-social élevé, à faible mortalité infantile, il n'y a plus de sélection naturelle, le nombre d'enfants s'établit par suite de la limitation de la naissance, au niveau de la conception. De ces enfants peu nombreux, un grand nombre seront les parents de la génération suivante.

Dans les sociétés à fécondité naturelle, c'est sur des enfants aussi nombreux que le permet la physiologie reproductive du groupe que s'exerceront les effets des conditions du milieu souvent très dures. De ces enfants nombreux un petit nombre atteindra l'âge du mariage.

Parfois ces processus, très différents, aboutissent à des résultats numériquement similaires, à un état stationnaire de la population du groupe, ceux qui atteignent l'âge de la reproduction pouvant être, dans les deux cas, équivalents en nombre; mais le résultat qualitatif ne saurait être le même; ceux qui survivaient à Ammassalik, fruits d'une très sévère sélection, étaient porteurs de qualités adaptatives exceptionelles, acquises par ce milieu d'une dureté extrême."

Robert Gessain, Ammassalik ou la civilisation obligatoire, p. 249.

 

"La chasse était hier un ordre du monde, une conception particulière des rapports réciproques de l'homme et du gibier, un certain équilibre entre la population humaine et les populations animales. C'était aussi avec les fluctuations climatiques et animales, l'incertitude." (p. 84)

 

Pour le naturaliste, ou tout simplement celui qui a vécu longuement au contact de la nature et par la nature, ces sociétés humaines à fécondité naturelle évoquées par Robert Gessain reproduisent ce que l'on observe dans la nature: un chêne ne donne t-il  pas une multitude de glands pour qu'un seul donne naissance à un autre chêne reproducteur ? Un saumon ne pond-il pas une multitude d'oeufs dans la rivière où il est né, pour donner naissance à un seul saumon géniteur ? La prodigalité de la semence et de la progéniture joue un double rôle dans la nature: sélection naturelle nécessaire à la survie des espèces, et aliment pour les autres espèces. Les sangliers, les pigeons ramiers et les paysans du Moyen-Âge se nourrissent des glands du chêne et les mammifères, poissons et oiseaux prédateurs, des oeufs et des alevins des saumons.

Lorsque l'Eglise catholique disait que la finalité du mariage, c'est la procréation, elle était dans le vrai. Lorsque Benoît XVI déclare que c'est l'amour (Encyclique Deus Caritas Est), il trompe les gens et laisse la porte ouverte à l'homosexualité.

Le malthusianisme et son cortège de perversions (tous les modes de la Sexualité Non Reproductive* moderne) est un crime contre les lois de la nature et l'ordre du monde.

P.O.C.

 

*S.N.R.: j'ai inventé cette expression qui correspond à un concept fondamental dans l'idéologie de la ploutocratie mondialiste. 

Partager cet article

Repost 0