Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Tchouang tseu et le taoïsme

14 Octobre 2012 , Rédigé par Béthune

 

 

Dans cette émission (réalisation ? date ? média ?) publiée sur Youtube link,  écouter attentivement, en particulier, la sage, pénétrante et "embrassante" intervention de Cyrille  J. -D. Javary sur le taoïsme lettré, le taoïsme populaire et le shamanisme/animisme en Chine.

Chine qui, avant de s'appeler "Le pays qui est au centre du monde" (Zhong Kuo), s'appelait "Le continent des esprits" (Shen Zhou) ...

Rappelons à cette occasion que le lettré est en contact avec les livres, le paysan ou le chasseur-pêcheur-cueilleur sont en contact avec la nature et le cosmos. Le naturaliste-explorateur et l'ethnographe peuvent, dans une certaine mesure, être en contact avec ces deux sources d'expérience et de connaissance, s'ils parlent la langue, connaissent le milieu naturel et partagent la vie des peuples "sauvages", "primitifs" ou "premiers" comme on voudra les appeler (Les Andins disent en quechua, en parlant respectueusement des peuples amazoniens, "Ñaupa machu",  ce qui signifie "les ancêtres") et surtout leur façon de penser, ce qui est beaucoup plus difficile. Le naturaliste Lesson, qui accompagna l'expédition de Duperrey dans le Pacifique à bord de La Coquille, est un exemple. Le linguiste finlandais Kai Donner chez les Samoyèdes de Sibérie, l'explorateur et archéologue norvégien Helge Ingstad chez les Esquimaux du Cuivre, le Groënlandais Knud Rasmussen dans l'Arctique ou le marin Eric de Bisschop dans le Pacifique en sont d'autres, qui ont en même temps accompli des exploits, comme Ulysse. Je m'arrête là, car on pourrait parler aussi de Nicolas Baikov et de Vladimir Arseniev, du pindarique Saint John Perse, de Victor Segalen, de Gauguin ou d'Ezra Pound...

 

Infieles détail

Extrait d'une carte de l'Amazonie péruvienne (XIXe siècle)


De la même manière, il y a une astronomie populaire, qui est l'observation directe du ciel et des astres dans ce qu'ils ont d'apparent, et l'astronomie scientifique, qui est l'étude des astres et de leurs mouvements réels. Les animistes font de l'astronomie populaire. Les astronomes modernes ne sont pas animistes (et très rarement, voire jamais, des écrivains, des artistes, des poètes ou des philosophes). Hubert Reeves n'est pas une exception: il vulgarise avec talent et même profondeur l'astronomie scientifique.

Je fais cette parenthèse parce que dans le taoïsme comme dans la pensée asiatique et austronésienne au sens large (qui inclut l'Amérique précolombienne), l'univers est composé de la Terre, du Ciel et de l'Homme, qui forment un tout. L'astronomie, sous sa forme "populaire", étant spirituelle, sociale, économique (activités agricoles, navigation, etc), religieuse et politique, y revêt une importance majeure.

Cyrille Javary est le co-auteur, avec Pierre Faure, de l'édition du Yi Jing, Le livre des changements (Albin Michel, 2012 link).

P.O.-C.

 

 

Yi Jing

 

 

 

Le continent des esprits : la Chine dans le miroir du taoïsme

 

John Lagerwey

(Bio-bibliographie sur le site de l'Ecole Française d'Extrême-Orient: link)

Le Continent des Esprits - La Chine dans le miroir du taoïsme

Bruxelles, Renaissance du Livre (1993)

Maisonneuve & Larose (1993)

 

 

 

 

Tchouang tseu: Zhuang zi. Oeuvre complète lue (audio)

Source (Youtube) : link

Partager cet article

Repost 0