Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Un peuple qui a perdu ses ambitions (De Gaulle)

21 Mai 2012 , Rédigé par Béthune

Un autre jour, en 1946, un peu après avoir quitté le gouvernement, je l’entends ronchonner : « Avec les Français, si vous ne leur faites pas comprendre qu’il y a parfois lieu de s’inquiéter sérieusement, eh bien ! il n’y a rien à en tirer. » Il avait l’air las et assez découragé. Peu après, il a repris : « C’est malheureusement le cas d’un peuple qui a perdu ses ambitions. Parce que jusqu’à la Révolution et l’Empire, la France avait des ambitions. On n’avait peur de rien, on voulait exporter nos idées et on y est magnifiquement parvenu. On a même réussi à proroger le système métrique en Russie. Il n’y a que les Anglais qui l’ont refusé. » Alors, chaque fois qu’il en a eu la possibilité, il a fait prendre conscience à nos concitoyens des graves dangers auxquels ils étaient exposés. C’est comme cela qu’on a prétendu qu’il s’était servi de la peur pour gouverner.

Philippe de Gaulle, De Gaulle, mon père. Entretiens avec Michel Tauriac, Plon, 2003 (pp. 227-228).

Partager cet article

Repost 0