Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Cosmique Maki Ohkojima

31 Mai 2018 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

L'oxygène que nous respirons est produit sur la terre par les forêts et dans les mers par le plancton. C'est à bord d'une expédition dans les îles du Japon à bord de la goélette scientifique française Tara que l'artiste japonaise Maki Ohkojima a découvert la biodiversité incroyable des mers.

L'oxygène que nous respirons est produit sur la terre par les forêts et dans les mers par le plancton. C'est à bord d'une expédition dans les îles du Japon à bord de la goélette scientifique française Tara que l'artiste japonaise Maki Ohkojima a découvert la biodiversité incroyable des mers.

La merveilleuse profusion de l'oeuvre de Maki Ohkojima est  la réponse à la destruction de l'océan par les Japonais et les autres peuples industrialisés de la planète. Dans ce combat pour la vie, chacun doit prier avec sa propre foi et lutter avec ses propres armes.

Site de Maki Ohkojima: http://www.ohkojima.com/top.htm

 

Merci à Alain et Michel Sennepin qui m'ont fait découvrir http://europe-tigre.over-blog.com/2018/05/sentiment-oceanique.html cette artiste que j'avais aperçue, sans savoir qui elle était, dessinant dans le carré de Tara sur une photo du livre de Christian Sardet: Plancton: aux origines du vivant (éditions Ulmer).

http://planktonchronicles.org/fr/le-livre/

Memories of 4,600 Million Years. Peinture murale par Maki Ohkojima.

Memories of 4,600 Million Years. Peinture murale par Maki Ohkojima.

Entre l'émerveillement et la crainte et entre le meilleur et le pire

Pendant ce temps-là, les Japonais poursuivent leur démente chasse à la baleine dans l'Antarctique, s'attaquant maintenant à des femelles pleines: c'est le matricide d'Amaterasu (divinité marine protectrice du Japon) qui se poursuit. Avec la contamination permanente de la terre, de l'air et de la mer par la centrale nucléaire de Fukushima dont les réacteurs sont en fusion depuis 2011, j'ai l'impression que le Japon dont la démographie est en chute vertigineuse cherche à précipiter le monde avec lui dans son suicide.

POC

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/japon-122-baleines-enceintes-tu%c3%a9es-au-cours-dune-exp%c3%a9dition-dans-lantarctique/ar-AAy3jZ8?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

http://pocombelles.over-blog.com/2013/12/le-japon-est-l-une-des-nations-qui-exploite-le-plus-nos-oc%C3%A9ans-sans-penser-au-futur-paul-watson-sea-sheperd.html

https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018/01/09/la-population-du-japon-poursuit-son-inquietant-declin_5239130_3216.html

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/helen-caldicott-a-fukushima-la-189708

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/arnie-gundersen-le-monde-en-danger-183490

mais surtout

http://germedeconscience.unblog.fr/2011/03/28/coup-daccelerateur-nucleaire/

Pierre Fetet, auteur du de Fukushima-blog.com, m'apporte ces précisions au sujet de deux des articles cités ci-dessus:

"L'article d'Helen Caldicott est très mal traduit. Les cœurs des réacteurs ne sont plus en fusion. Ils sont fondus, c'est différent.

C'est vrai que les bâtiments pourront un jour s'effondrer, les piscines avec. Ça sera très difficile de démanteler. Mais le sol n'est pas liquéfié. Il y a une nappe phréatique qui passe en dessous, ok, mais elle passe dans des couches gréseuses, c'est de la roche.

Sinon, pour le reste, elle a raison.

J'ai toujours apprécié les propos d'Arnie Gundersen. C'est quelqu'un de très mesuré et de très fiable. Rien à redire. Toutes ses vidéos sont très claires.

Cela dit, la pollution par la nappe phréatique n'est pas gérable. Ils ont fait un mur de glace pour l'arrêter mais ce n'est pas efficace à 100 %, l'eau contaminée coule encore vers le Pacifique."

http://www.fukushima-blog.com/

(Cette illustration n'est apas de Maki Ohkojima). "Fukushima Daichi demeure une tache diabolique sur le Japon et sur le monde pour le reste de l’histoire de l’humanité, situé comme il est sur des zones actives de tremblements de terre." Dr Helen Caldicott.

(Cette illustration n'est apas de Maki Ohkojima). "Fukushima Daichi demeure une tache diabolique sur le Japon et sur le monde pour le reste de l’histoire de l’humanité, situé comme il est sur des zones actives de tremblements de terre." Dr Helen Caldicott.

The forest whale  地上に生きるものたちへ Blessing to living on the earth, par Maki Ohkojima

The forest whale 地上に生きるものたちへ Blessing to living on the earth, par Maki Ohkojima

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :