Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Les forestiers de l'ONF se mobilisent contre l’industrialisation de la forêt (Reporterre)

18 Mai 2018 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Stockage de bois à proximité de la centrale biomasse de Gardanne. (Source: Reporterre)

Stockage de bois à proximité de la centrale biomasse de Gardanne. (Source: Reporterre)

Jeudi, près d’un millier de personnes ont défilé dans plusieurs villes de France pour dénoncer la « privatisation rampante » de l’Office national des forêts et la disparition des missions de service public.
Ce jeudi 17 mai, les forestiers sont sortis du bois à l’appel de l’intersyndicale représentant près de 90 % des professionnels de l’ONF — l’Office national des forêts. Ils ont manifesté dans cinq villes en France pour dénoncer « la privatisation rampante » de l’établissement et l’industrialisation qui menace les forêts publiques. Les différents cortèges ont rassemblé, à l’échelle nationale, près d’un millier de personnes. 300 à Nancy et à Mâcon, 120 au Mans, 170 à Avignon et près d’une centaine à Toulouse.
En 2018, les moyens alloués au renouvellement en forêt domaniale ont été réduits de 20 à 30 % en moyenne dans les différentes régions. Pour l’ancien forestier, « c’est une fuite en avant au profit du tout commercial avec l’abandon de la gestion durable et multifonctionnelle des forêts ».

(...)

Un document signé par l’intersyndicale rappelle que « l’ONF fournit 40 % du bois français, alors que la forêt publique représente un quart de la forêt française ». L’office subordonne son activité aux appétits de la grosse industrie forestière et même de la spéculation sur la biomasse.

https://reporterre.net/L-ONF-encourage-la-biomasse-industrielle-au-detriment-des-forets-et-du-climat

(...)

Cette pression accrue est vécue violemment par les forestiers. « Si j’ai choisi ce métier, ce n’est pas pour faire du chiffre, assume Florent Denoyer, jeune garde forestier depuis 3 ans et demi. Je travaille pour l’avenir et il ne peut être vu uniquement sous l’angle économique. La forêt est d’abord un réservoir de biodiversité, un moyen de lutter contre le réchauffement climatique, une zone de protection des eaux et des sols, un lieu d’éducation à l’environnement », énumère-t-il. Entre deux slogans criés dans la rue — « Une forêt pour tous, tous pour la forêt ! » —, il distribue des plants de cèdre et de buis pour alerter les passants : « Je considère que je travaille davantage pour les arbres que pour un patron ou une entreprise. »
Dans la foule, on retrouve surtout des professionnels avec leurs uniformes verts et les sigles de l’ONF, mais aussi quelques soutiens. Un drapeau du PCF flotte dans le vent et des sympathisants du RAF — le Réseau des alternatives forestières — défilent également. « La population doit comprendre que l’on touche à son bien commun. »

La mobilisation dure maintenant depuis plusieurs mois. En décembre 2017, les forestiers de l’ONF avaient déjà organisé une manifestation nationale à Paris et rassemblé là aussi un millier de personnes. Depuis, ils ont lancé plusieurs actions comme les « forêts publiques fermées » : des fermetures symboliques de l’entrée des forêts avec autocollants et rubalise pour avertir les promeneurs.

Source: Reporterre: https://reporterre.net/Les-forestiers-se-mobilisent-contre-l-industrialisation-de-la-foret

Annexes

L’ONF: SITUATION CRITIQUE
Document élaboré par l’intersyndicale de l’ONF en préparation à l’entrevue avec M. le Ministre de la Cohésion et des Territoires, Mme laConseillère du Président de la République et M. le Président du Conseil d’administration de l’ONF, du 18/04/2018

https://reporterre.net/IMG/pdf/tout_public_-_situation-onf-document-elysee-2018-04-18.pd

Note d'information de la FERN: Brûler des arbres pour produire de l’énergie n’est pas une solution pour enrayer le changement climatique

https://reporterre.net/IMG/pdf/2_note_de_la_fern.pdf

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :