Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Le parfum de la fleur de kolaha des Choctaw

29 Juillet 2018 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Le kolaha pousse au bord d'un parterre à un carrefour à la sortie du village, à l'orée de la forêt, et depuis quelques semaines il fleurit, une ou deux fleurs à chaque fois. J'ai découvert leur étrange et inoubliable parfum pour la première fois cette année en inclinant une branche basse pour respirer la fleur. Fleur énorme, aux tépales d'un blanc crémeux, charnus et parfumés comme la peau d'une femme, que jamais je ne me lasse d'admirer en passant, lorsque je croise un "magnolia", ici ou là.

Mais le parfum, discret puis profond, m'a surpris: parfum inattendu de fleur et de fruit. Quel fruit ? la goyave ? je n'ai pas encore trouvé. Les étamines d'un blanc rougeâtre s'accumulent dans le creux des tépales qui se recroquevillent quand la fleur hermaphrodite commence à se faner. Je les recueille soigneusement, je les hume avant de les mettre dans ma poche: oui, quel est ce parfum suave, incomparable, de fleur et de fruit ?

Et comment te nommaient les Indiens du sud-est des Etats-Unis d'où tu es originaire ? Magnolia grandiflora  n'est pas un nom de là-bas, c'est Linné qui t'a donné, en le latinisant, pour lui faire honneur, celui de Pierre Magnol, Professeur de médecine et directeur du Jardin des plantes de Montpellier. Ton vrai nom, en choctaw, est kolaha.  C'est  ainsi que tu as été habitué à être appelé, pendant des siècles et des millénaires, dans ton pays d'origine. C'est ton vrai nom. Car les Choctaw (ou Chactas, comme disait Chateaubriand dans Les Natchez) sont une tribu amérindienne du sud-est des Etats-Unis (Mississipi, Alabama et Louisiane), comme toi.

Les kolaha et les Choctaw coexistent depuis si longtemps... eux, sûrement, pourraient me dire comment définir exactement ton parfum qui ne ressemble à aucun autre...

Pierre-Olivier Combelles

29 juillet 2018

Photos: Pierre-Olivier Combelles

Fujifilm X100T

 

Sur le même sujets ("la taxonomie est-elle une science coloniale ?") et sur le même blog

Dans la forêt de séquoias

http://pocombelles.over-blog.com/2018/06/dans-la-foret-de-sequoias.html

Le chemin de la forêt:

http://pocombelles.over-blog.com/2018/07/le-chemin-de-la-foret.html

L'après-midi d'un faune dans le parc de Rambouillet

http://pocombelles.over-blog.com/2017/06/une-apres-midi-de-canicule-dans-le-parc-du-chateau-de-rambouillet.html

Le parfum de la fleur de kolaha des Choctaw
Le parfum de la fleur de kolaha des Choctaw
Le parfum de la fleur de kolaha des Choctaw
Le parfum de la fleur de kolaha des Choctaw
Black-Billed Cuckoo on Magnolia Grandiflora. John-James Audubon, The Birds of America. Audubon a représenté ici la fleur de magnolia à ses étapes successives et il a même pensé à montrer les étamines que l'oiseau fait tomber du creux des tépales où elles s'accumulent.

Black-Billed Cuckoo on Magnolia Grandiflora. John-James Audubon, The Birds of America. Audubon a représenté ici la fleur de magnolia à ses étapes successives et il a même pensé à montrer les étamines que l'oiseau fait tomber du creux des tépales où elles s'accumulent.

U.S. Aire de répartition de Magnolia grandiflora. Geological Survey — Digital representation of "Atlas of United States Trees" by Elbert L. Little, Jr.

U.S. Aire de répartition de Magnolia grandiflora. Geological Survey — Digital representation of "Atlas of United States Trees" by Elbert L. Little, Jr.

Le chef Chacta Peter Pitchlynn (Há-tchoo-túc-knee, Snapping Turtle), peint en 1834, par George Catlin.

Le chef Chacta Peter Pitchlynn (Há-tchoo-túc-knee, Snapping Turtle), peint en 1834, par George Catlin.

Sur la fleur de Magnolia en botanique:

http://forum.mikroscopia.com/topic/15648-magnolia-fleur/

Sur la fleur de Magnolia en parfumerie, par Sylvaine Delacourte:

http://espritdeparfum.com/le-magnolia-fleur-de-chine/

Sur les Choctaw ou Chactas:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chactas_(peuple)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :