Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

L'homme, de la forêt au désert

16 Août 2018 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

(...) "Tel est le sentiment que ressentent la plupart des randonneurs qui découvrent sur les hauteurs de Mende, en Lozère, ce qu’il reste de deux hameaux caussenards victimes de la fuite en avant des hommes : Le Gerbal et La Chaumette. Ce sont en effet les habitants de ces lieux désertés il y a bien longtemps qui, poussés par la nécessité de subvenir aux besoins de leurs familles, ont eux-mêmes rendu stériles par surexploitation les sols d’un terroir calcaire aux ressources limitées. En quelques vers, un court poème anonyme figurant sur une plaque apposée sur un mur de La Chaumette raconte le drame humain qui s’est joué là. Un texte chargé d’une indicible émotion que ressentent tous ceux qui, dans leur vie professionnelle ou par leurs origines, ont été physiquement en contact avec la terre nourricière, avec la condition paysanne qui prévalait dans ces rudes contrées" (...)

 

« C’est parce qu’ils avaient déboisé les plateaux

Et sur un sol vivant décuplé les troupeaux

Que le roc apparut sous le soc des araires.

L’hiver, le vent du nord élevait des congères.

Et le soleil d’été calcinant les vallons

Consumait en juin les futures moissons.

Lors, leurs terres brûlées et n’ayant plus de sources

Ils ont quitté leur sol aride et sans ressources

Ne laissant derrière eux, tels de cuisants remords,

Que des toits effondrés et des villages morts. »

 

Source: https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-villages-morts-de-france-206771

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :