Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Non au projet de barrage de Muskrat Falls (Terre-Neuve / Labrador)

4 Août 2018 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Non au projet de barrage de Muskrat Falls (Terre-Neuve / Labrador)

"Des professeurs de l'Université de Toronto tirent la sonnette d'alarme quant à la construction du barrage de Muskrat Falls, à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans une lettre ouverte publiée cette semaine, ils craignent des conséquences écologiques « désastreuses » mettant en danger la vie des peuples autochtones de la région.

Radio-Canada avec CBC

Plus de 200 universitaires et chercheurs du Canada et des États-Unis ont ajouté leur nom à la lettre ouverte adressée au premier ministre Justin Trudeau afin que le gouvernement fédéral cesse temporairement tout soutien financier à la construction du barrage.

« D’après les témoignages des résidents et des populations autochtones, et au vu des recherches indépendantes réalisées, ce projet [dont les coûts de construction ont explosé à hauteur de 12 milliards de dollars] doit vraiment s’arrêter », a déclaré à CBC Deborah Cowen, professeure de géographie à l’Université de Toronto."

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1116328/barrage-labrador-autochtones-lettre-professeurs

Lettre ouverte à Monsieur Justin Trudeau, Premier ministre du Canada:

http://www.cdhal.org/lettre-ouverte-a-monsieur-justin-trudeau-premier-ministre-du-canada/

Ce projet est une folie. Sur le bouclier de roches primaires de la péninsule du Québec-Labrador, la végétation et le faune ont commencé à apparaître il y a environ 10000 ans avec la fonte de l'inlandsis, l'énorme calotte glaciaire qui la recouvrait comme le Groenland aujourd'hui. A cause du froid et des étés très courts, les plantes ont poussé très lentement, à tel point que là-bas une épinette prostrée grosse comme un crayon peut être âgée de 250 ans comme je l'ai constaté à la loupe et comptant les cernes collés les un aux autres. Les forêts sont des forêts primaires extrêmement vieilles. J'ai vu sur les rochers des lichens Rhizocarpon geographica immenses, âgés de plusieurs milliers d'années peut-être (ils croissent à une vitesse extrêmement lente). Tout cela est détruit totalement, immédiatement et irrémédiablement par le barrage, ainsi que tous les vestiges millénaires d'occupation humaine des Autochtones: sentiers de portage, emplacements traditionnels de camps, cimetières, etc. Et tout ça pour assurer un profit financier aux actionnaires et aux managers des compagnies à des milliers de km de là ! C'est INACCEPTABLE !

Pierre-Olivier Combelles

Et ce n'est pas fini:

"Contrairement à ce qu’a affirmé à plusieurs reprises le ministre Pierre Moreau, le gouvernement Couillard a bel et bien décidé d’ouvrir la porte aux forages pétroliers et gaziers dans les cours d’eau du Québec. Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a d’ailleurs élaboré un projet de règlement spécifique pour encadrer l’exploration « en milieu hydrique »."

https://www.ledevoir.com/societe/environnement/533835/exploration-petroliere-et-gaziere-dans-les-cours-d-eau-le-mern-confirme-la-porte-ouverte

L'extractivisme : un modèle d'exploitation Made in Canada

https://www.clac-montreal.net/fr/node/392

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :