Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Na wai taua ? (Chala, Pérou, 2019)

13 Février 2019 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

COOK, Captain James. - Vue de l'Isle d'Ulietéa avec une double Pirogue et un hangar où les Insulaires retirent leurs bâtiments de mer. [Tome III Pl. 5.]

COOK, Captain James. - Vue de l'Isle d'Ulietéa avec une double Pirogue et un hangar où les Insulaires retirent leurs bâtiments de mer. [Tome III Pl. 5.]

Na wai taua ? (Chala, Pérou, 2019)
La grande plage de Chala, sur la côte Pacifique du Pérou (Caraveli, Arequipa).

La grande plage de Chala, sur la côte Pacifique du Pérou (Caraveli, Arequipa).

Assis sur les rochers qui  dominent le baie, je contemple l'Océan Pacifique. Des pélicans, des goélands et des cormorans circulent entre les îlots et la côte. Pas une seule barque en mer, pas un bateau de pêche. Toute la vie, l'activité humaine est concentrée à terre, sur le rivage, dans cette petite ville de Chala, poussiéreuse et fébrile qui s'étend de part et d'autre de la Panaméricaine, entre le désert et la mer. Le Pacifique étend ses immensités grises et bleues jusqu'à l'horizon. Il y a des centaines d'années, des milliers d'années, des pirogues de haute mer, des radeaux de bambous sont venus des îles lointaines de l'ouest, poussés par les vents et les courants. Des hommes qui parlaient un autre langage ont débarqué sur ces plages, ont exploré les terres et ont vécu ici. Certains sont restés, d'autres sont repartis. Leur souvenir a disparu de la mémoire des gens. Des mots sont restés: "qowe", le cochon d'Inde ("kioré" en maori, pour le rat qui était consommé de la même manière), "pututo", la conque ("pututara", en maori) et une infinité d'objets, de techniques, de caractères culturels. Depuis la conquête espagnole, le Pérou ne regarde plus vers l'ouest, vers ses origines maritimes, mais vers l'est, vers l'Europe qui a brisé son destin.

Pierre-Olivier Combelles

Chala (Pérou), janvier 2019

http://pocombelles.over-blog.com/na-wai-taua.html

La grande plage de Chala où  les vagues terminent leur long voyage à travers le Pacifique. Février 2019.

La grande plage de Chala où les vagues terminent leur long voyage à travers le Pacifique. Février 2019.

Chien sans poils et sans voix ("perro chino") à Chala. Cette race sélectionnée depuis des temps immémoriaux par les peuples d'Asie et du Pacifique était destinée à être rôtie et consommée, comme c'est toujours le cas en Asie du Sud-est. Au Pérou, comme dans d'autres pays d'Amérique centrale et du sud (Mexique par exemple), il est élevé depuis les temps préhispaniques, mais aujourd'hui les gens ont oublié pourquoi et il n'est plus qu'un animal de compagnie un peu étrange.

Chien sans poils et sans voix ("perro chino") à Chala. Cette race sélectionnée depuis des temps immémoriaux par les peuples d'Asie et du Pacifique était destinée à être rôtie et consommée, comme c'est toujours le cas en Asie du Sud-est. Au Pérou, comme dans d'autres pays d'Amérique centrale et du sud (Mexique par exemple), il est élevé depuis les temps préhispaniques, mais aujourd'hui les gens ont oublié pourquoi et il n'est plus qu'un animal de compagnie un peu étrange.

Na wai taua ? (Chala, Pérou, 2019)
De l'autre côté du Pacifique, à plus de 3000 milles à l'ouest de la côte du Pérou: la Polynésie... "Mahina - Faré à la Pointe Vénus (Tahiti). Photographie par Adolphe Sylvain.

De l'autre côté du Pacifique, à plus de 3000 milles à l'ouest de la côte du Pérou: la Polynésie... "Mahina - Faré à la Pointe Vénus (Tahiti). Photographie par Adolphe Sylvain.

Na wai taua ? (Chala, Pérou, 2019)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :