Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Québec permet la destruction gratuite de l'environnement au nord du 49e parallèle, par Thomas Gerbet (Radio-Canada)

24 Mars 2019 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Québec permet la destruction gratuite de l'environnement au nord du 49e parallèle, par Thomas Gerbet (Radio-Canada)

"Un nouveau règlement, entré en vigueur le 20 septembre, suscite l'étonnement chez des fonctionnaires, des juristes, des scientifiques et des environnementalistes. Au nord du 49e parallèle, le gouvernement du Québec permet la destruction de milieux humides et hydriques sans exiger de compensation par de l'argent ou des travaux, ce qui pourrait aller à l'encontre de l'objectif de la loi."

Lisez ici l'article de Thomas Gerbet: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1082792/quebec-milieux-humides-hydriques-nord-boreale-gouvernement-compensation?fbclid=IwAR1kWKj8eGhw6-ZkGWdXCvPBksOZMdqVvn6sGTSoRxILt8FianRr6lAn0r8

(Capture d'écran). Conclusion de mon article: COMBELLES, P.O., 2001. Introduction à l’Histoire naturelle de la baie et des lacs Coacoachou (Basse Côte-Nord du Québec) – Première partie. In : Le Naturaliste Canadien, Vol.125 , Nº 1 (Hiver 2001) : 57-67.

(Capture d'écran). Conclusion de mon article: COMBELLES, P.O., 2001. Introduction à l’Histoire naturelle de la baie et des lacs Coacoachou (Basse Côte-Nord du Québec) – Première partie. In : Le Naturaliste Canadien, Vol.125 , Nº 1 (Hiver 2001) : 57-67.

J'ai consacré de nombreuses années de ma vie à l'exploration et à l'étude d'une partie du Québec-Labrador. Je suis révolté par la bêtise, la malfaisance et l'irresponsabilité des politiciens québécois et canadiens et leurs complices des milieux industriels et financiers qui ont promulgué et voté cette loi inique autorisant la destruction de la nature au nord du 40e parallèle. Rappelons que la végétation et la faune de la péninsule du Québec-Labrador sont apparues progressivement avec la fonte de l'inlandsis glaciaire, il y a environ 10.000 ans. A cause du froid et des étés très brefs, la croissance des plantes est extrêmement lente. J'y ai vu des lichens crustacés âgés de milliers d'années et des épinettes grosses comme mon petit doigt qui avaient 250 ans. Toute destruction est donc irrémédiable, comme celle, en même temps, du patrimoine culturel des Autochtones; Innus et Inuits: sentiers de portage, emplacements traditionnels de camps, cimetières, toponymes, tous ces vestiges de leur occupation millénaire de tout le territoire, invisibles aux yeux des néophytes et des urbains.

Pierre-Olivier Combelles

http://pocombelles.over-blog.com/2017/11/pierre-olivier-combelles-vous-emmene-a-la-decouverte-de-la-basse-cote-nord-du-quebec.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :