Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Savoir-vivre et mourir dans la France de l'Ancien Régime (souvenirs de la grand-mère de George Sand)

25 Août 2019 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Marie-Aurore de Saxe par Adélaïde Labille-Guiard — Musée de la Vie romantique - Hôtel Scheffer-Renan - 16 rue Chaptal 75009 Paris.

Marie-Aurore de Saxe par Adélaïde Labille-Guiard — Musée de la Vie romantique - Hôtel Scheffer-Renan - 16 rue Chaptal 75009 Paris.

« Est-ce qu’on était jamais vieux en ce temps-là ! C’est la Révolution qui a amené la vieillesse dans le monde. Votre grand-père, ma fille, a été beau, élégant, soigné, gracieux, parfumé, enjoué, aimable, affectueux et d’une humeur égale, jusqu’à l’heure de sa mort…

On savait vivre et mourir alors ; on n’avait pas d’infirmités importunes. Si on avait la goutte, on marchait quand même, et sans faire la grimace ; on se cachait de souffrir par bonne éducation. On n’avait pas de ces préoccupations d’affaires qui gâtent l’intérieur et rendent l’esprit épais. On savait se ruiner sans qu’il y parût, comme de beaux joueurs qui perdent sans montrer d’inquiétude et de dépit. On se serait fait porter demi-mort à une partie de chasse. On trouvait qu’il valait mieux mourir au bal ou à la comédie que dans son lit entre quatre cierges et de vilains hommes noirs. On était philosophe ; on ne jouait pas l’austérité, on l’avait parfois sans en faire montre.

Quand on était sage, c’était par goût et sans faire le pédant ou la prude. On jouissait de la vie, et, quand l’heure était venue de la perdre, on ne cherchait pas à dégoûter les autres de vivre. Le dernier adieu de mon vieux mari fut de m’engager à lui survivre longtemps et à me faire une vie heureuse. »

Citation de Taine rapportée par Nicolas Bonnal dans son article: Napoléon et la fin de l'histoire:

https://lesakerfrancophone.fr/napoleon-et-la-fin-de-lhistoire

La grand-mère de George Sand, Madame Dupin de Francueil (1748-1821) était née Marie-Aurore de Saxe, fille naturelle de Maurice de Saxe, lui-même fils naturel d'Auguste II, roi de Pologne (1670-1733).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Aurore_de_Saxe

Sur le même sujet et sur mon blog Le rouge et le blanc

http://pocombelles.over-blog.com/2015/04/il-n-y-a-maintenant-seize-ou-dix-sept-ans-que-je-n-ai-vu-la-reine-de-france-c-etait-aversailles-elle-etait-encore-la-dauphine-et-cer

Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand vers 1835. Pastel de Charles Louis Gratia. Collection particulière.

Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand vers 1835. Pastel de Charles Louis Gratia. Collection particulière.

"On n'est pas seulement l'enfant de son père, on est aussi un peu, je crois, celui de sa mère. Il me semble même qu'on l'est davantage, et que nous tenons aux entrailles qui nous ont portés, de la façon la plus immédiate, la plus puissante, la plus sacrée. Or, si mon père était l'arrière-petit-fils d'Auguste II, roi de Pologne, et si, de ce côté, je me trouve d'une manière illégitime, mais fort réelle, proche parente de Charles X et de Louis XVIII, il n'en est pas moins vrai que je tiens au peuple par le sang, d'une manière tout aussi intime et directe ; de plus, il n'y a point de bâtardise de ce côté-là. »

George SandHistoire de ma vie : 1re partiet. 1, Paris, Éditions Michel Lévy frères(1re éd. 1856), 274 p.

Portrait d'Aurore Sand à Nohant par Frédéric, Charles Lauth (1865-1922. Photo: Réunion des Monuments nationaux, d'après Wikipedia: Le portrait est réalisé par Frédéric Lauth (1865-1922), époux d'Aurore Dudevant. "Aurore, Jeanne Claudine Dudevant, est née à Nohant-Vic le 10 janvier 1866 et meurt à Nohant-Vic, le 15 septembre 1961 à l'âge de 95 ans. Elle est la fille de Maurice Sand et de Lina Calametta, et l'une des petites-filles de la romancière George Sand (1804-1876) et du baron Casimir Dudevant (1795-1871)."

Portrait d'Aurore Sand à Nohant par Frédéric, Charles Lauth (1865-1922. Photo: Réunion des Monuments nationaux, d'après Wikipedia: Le portrait est réalisé par Frédéric Lauth (1865-1922), époux d'Aurore Dudevant. "Aurore, Jeanne Claudine Dudevant, est née à Nohant-Vic le 10 janvier 1866 et meurt à Nohant-Vic, le 15 septembre 1961 à l'âge de 95 ans. Elle est la fille de Maurice Sand et de Lina Calametta, et l'une des petites-filles de la romancière George Sand (1804-1876) et du baron Casimir Dudevant (1795-1871)."

Et sur le blog Le Rouge et le Blanc: lorsque Samson François jouait Chopin au Festival de Nohant:

http://pocombelles.over-blog.com/2015/11/chopin-19-nocturnes-samson-francois.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :