Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Alexandre Prokhanov : Projet national « Purification » (Club d'Izborsk, 31 décembre 2020)

31 Décembre 2020 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Arche russe, #Club d'Izborsk (Russie), #Environnement, #Nature, #Philosophie, #Politique, #Religion, #Russie

Ilya Glazunov: La légende de la cité de Kitezh. Huile sur toile (1990).

Ilya Glazunov: La légende de la cité de Kitezh. Huile sur toile (1990).

Alexandre Prokhanov : Projet national « Purification »  (Club d'Izborsk, 31 décembre 2020)

Alexandre Prokhanov : Projet national « Purification »

 

31 décembre 2020

 

https://izborsk-club.ru/20493

 

 

 

Viktor Tsoi chantait avec sa voix maternelle : "Nous exigeons le changement." Des milliers de jeunes lui ont fait écho : "Nous exigeons le changement. Nous ne pourrions pas vivre dans une société stagnante et en déclin, régie par le vol, la malhonnêteté et le mensonge. La société actuelle exige des changements ».

 

Que veulent les jeunes ? Des ascenseurs sociaux qui leur permettent d'échapper au monde souterrain et de s'élever au sommet de leur carrière ? Ou la prospérité dont quarante millions de Russes, plongés dans la pauvreté, sont privés ? Ou encore l'absence de corruption, de pots-de-vin et de vols qui règnent partout, de la dictature financière des oligarques ? Ou les jeunes contre les mensonges qui, comme l'acide, brûlent notre société de la cave au toit ?

 

Quel est l'objectif de la société russe d'aujourd'hui ? Elle veut une purification. La purification dans son intégralité - de la suie, de la calamine, de la rouille qui a imprégné partout. Cette rouille arrête les machines modernes et les super-technologies, gifle les inventeurs et les innovateurs, fait du maître de la culture un cynique et un blasphémateur. Purification - ce printemps spirituel, aujourd'hui demandé par la Russie.

 

Dans les plans quinquennaux d'avant-guerre, Staline a prononcé une phrase ailée : "La vie est devenue meilleure, la vie est devenue plus amusante. Au début de la guerre, Staline a insisté : "Tout pour le front ! Tout pour la victoire !" a déclaré M. Molotov : "L'ennemi sera vaincu ! La victoire sera à nous !" Ces formules regroupent tout l'éventail des actes sociaux et étatiques.

 

Après la guerre, le grand film soviétique Libération est apparu sur les écrans. La libération était le mot clé de ces années-là. Nous avons libéré la mère-patrie des envahisseurs impitoyables, nous avons libéré les peuples européens du fascisme. Dans le mot "libération" brillait un rêve qui a conduit le peuple soviétique à travers toute l'agonie et la défaite.

 

Aujourd'hui, un mot aussi fougueux et englobant pourrait être le mot "purification". La purification est le principal projet national global, sans lequel tous les autres projets sont impossibles : ni le projet de soins de santé, ni le projet de sauver des personnes, ni le projet d'économie numérique, ni le projet de protection de la nature.

 

Quelle est l'essence du projet national "Purification" ? Nous devons nettoyer les banlieues de nos villes et villages des monstrueux dépotoirs et décharges, des ordures puantes dans lesquelles tous nos villages s'enfoncent lentement. Nous devons nettoyer l'Arctique et sa glace brillante et magnifique du métal rouillé et des déchets techniques, nous devons rendre à l'Arctique sa pureté éblouissante. Nous devons nettoyer nos rivières et nos lacs, dans lesquels des décennies d'eaux usées se sont déversées, et le Baïkal, ce dieu de la nature russe, était au bord de l'empoisonnement. Nous devons nettoyer notre air, rempli de bactéries mortelles, et nous mourons à chaque souffle, nous respirons la mort.

 

Nous devons nettoyer non seulement notre environnement naturel, mais aussi notre environnement social. Les monstrueuses disparités de richesse, de statut social, l'inégalité devant la loi, la domination des autocrates et des menteurs - tout cela doit être soumis à une purification. Ainsi, le gouvernement russe et l'élite nationale retrouveront leur destin. Le peuple et l'élite seront unis, en surmontant les fossés creusés entre eux.

 

Nous devons également purifier l'âme humaine, dans laquelle la bête s'est installée. L'homme a cessé de regarder les étoiles, il regarde ses pieds, espérant trouver une bourse pleine d'or sur le chemin. L'âme est devenue renfrognée, amère, oublieuse de l'azur. Mais l'âme doit être ressuscitée et purifiée. Ce projet "Purification" sera le bienvenu, il captivera jeunes et moins jeunes. Elle dynamisera le discours du Président. Elle donnera aux hommes politiques de nouvelles significations. Le nettoyage est le contenu de base de la doctrine du Rêve russe.

 

Dans le langage de l'église, la purification est la perte des péchés accumulés. Le royaume divin juste auquel le peuple aspire depuis des millénaires a une image du Royaume des Cieux purifié de la dégradation qui a pris naissance dans l'humanité au moment de sa création. Le projet de purification lui-même porte en lui un élan, une formidable impulsion au développement.

 

Le nettoyage des décharges, le recyclage des déchets sont impossibles sans équipements modernes de haute technologie, sans nouvelles installations et sans mécanismes respectueux de l'environnement. L'épuration des rivières et des lacs est impossible sans installations d'épuration. Il est impossible de purifier l'air sans de nouveaux filtres qui réduisent les émissions. Purifier l'air des souches mortelles nécessite un essor majeur de la pharmacie, de la chimie et de la médecine, et la science se précipitera dans le microcosme comme elle se précipite dans l'espace.

 

L'assainissement de l'environnement naturel est impossible sans un saut technologique dans l'économie et l'industrie. La purification de la nature, c'est le respect devant elle, l'animation de la machine, l'apprivoisement de celle-ci, la combinaison harmonieuse de la machine et de la nature. Le grand cosmologue russe Nikolaï Fédorov rêvait d'une production sans déchets, d'un homme autotrophe - un homme qui ne perturbe pas l'équilibre de la nature, mais au contraire le soutient.

 

La purification implique une percée - technique, scientifique, spirituelle. La purification est le développement. L'image de l'avenir nous est révélée dans le processus de purification. La purification est un développement très attendu et une course vers l'avenir.

 

Nettoyer la société de ses vilains défauts n'implique pas une révolution, des représailles sanglantes, le passage à tabac d'une partie de la société par une autre partie. Le remarquable gouverneur Yevgeny Savchenko de la région de Belgorod, qui lui a été confié, a enraciné la philosophie d'une société solidaire, où chaque membre de la société prend sa place dans la structure et se sent comme un digne participant à la cause commune. Dans cette société, la richesse et la pauvreté, la vieillesse et la jeunesse, l'homme et la femme sont équilibrés.

 

Laissez l'église orthodoxe et la mosquée musulmane, laissez la grande culture et l'école russes s'occuper de la purification de l'âme. L'église est une fabrique particulière pour l'élimination d'une détérioration humaine. La personne vient dans un temple en confession, chargée de péchés, de ténèbres spirituelles, et en sort purifiée, transparente à la lumière. Notre grande culture a le même effet purificateur sur l'être humain : littérature, musique, peinture. Nous devons fermer les monstrueuses chutes à ordures qui déversent les eaux usées dans chaque maison, dans chaque famille, à la télévision. Il faut mettre des filtres brutaux sur ces tubes de télévision, il faut mettre des nettoyants sur leur chemin vers le téléspectateur. Et alors l'âme humaine purifiée pourra percevoir les plus grandes révélations, faire des découvertes sans précédent, écrire des symphonies et des romans étonnants.

 

Le projet "Purification" est l'essence même du rêve russe. Le rêve russe est un rêve sur l'existence parfaite, sur un État juste et un homme transparent à la lumière, sur l'État, où le pouvoir est combiné avec la bonté, la sévérité et l'ordre - avec l'amour et la justice. Le projet national "Purification" est inévitable. La Russie, vouée à ce projet, va ouvrir son avenir radieux. La purification est l'avenir, l'image de la Russie, terrestre et céleste.

 

 

Alexandre Prokhanov

 

http://zavtra.ru

Alexandre Andreevich Prokhanov (né en 1938) est un éminent écrivain, publiciste, politicien et personnalité publique soviétique russe. Il est membre du secrétariat de l'Union des écrivains russes et rédacteur en chef du journal "Zavtra". Président et l'un des fondateurs du club d'Izborsk.

 

Traduit fièrement du russe par Le Rouge et le Blanc.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :