Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Alexander Notin : La démocratie en vrac (Club d'Izborsk, 26 janvier 2021)

26 Janvier 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Arche russe, #Club d'Izborsk (Russie), #Politique, #Russie, #Société

Alexander Notin : La démocratie en vrac  (Club d'Izborsk, 26 janvier 2021)

Alexander Notin : La démocratie en vrac

 

26 janvier 2021

 

https://izborsk-club.ru/20570

 

 

Le 23 janvier, l'Occident nous a apporté un nouveau lot de démocratie. Et une fois de plus, il l'a empilée avec le goût, l'odeur et le toucher appropriés. Cet outrage se poursuivra jusqu'à ce que la Russie érige un autre rideau de fer. Le moment est venu d'examiner la situation rétrospectivement, au moment présent et dans le brouillard de ce qui est à venir.

 

Ne remontons pas très loin dans le temps. Le rideau de fer le plus proche de nous a été créé dans les années 20 et de deux côtés à la fois : de ce côté et du nôtre. La main de Dieu était déjà visible en cela à l'époque. D'une part, l'Occident collectif, encerclant la Russie soviétique d'un mur impénétrable de sanctions, d'isolement, de sabotage et d'agression directe, contre sa propre volonté, la protégeait de l'impact spirituel des leurs. L'orthodoxie a alors non seulement survécu en tant qu'esprit, mais dans le creuset de la répression et de la rébellion, grâce aux exploits de nouveaux martyrs, elle a accumulé un capital céleste, grâce auquel, 70 ans plus tard, notre église a pu renaître. L'Union soviétique n'a pas été vaincue. Elle est tombée au tournant des années 1990 à cause de sa propre impiété et de l'incapacité d'une force telle que le marxisme-léninisme à créer un "homme nouveau". Pendant ce temps, le christianisme, il y a 2000 ans, savait et affirmait que l'homme libre, en tant qu'image et ressemblance originelles de Dieu, ne peut pas se changer pour le mieux, en conquérant les passions et les péchés, à moins d'appeler l'aide de son Créateur. Ainsi, le premier rideau, s'il a aidé la Russie, n'a été que partiel. Il en fallait une deuxième.

 

Le deuxième rideau de fer commence à être érigé aujourd'hui, 30 ans après la destruction de l'URSS. Elle est érigée à nouveau par l'Occident collectif, malgré le fait que la Russie d'Eltsine s'est pliée et humiliée devant elle d'une manière que personne n'a jamais connue auparavant. Nous, comme le singe à lunettes de Krylov, flirtions sans fin, nous faisions l'amour avec eux, copiant tout, de la constitution au mode de vie. Et que s'est-il passé ? Dès les premiers jours de la perestroïka, nous avons assisté à un durcissement satanique de l'Occident contre une Russie apparemment vaincue et volée. Aujourd'hui, cette amertume atteint un point culminant. Il y a eu plus de calomnies, de menaces et de provocations que même sous le régime soviétique. L'Occident est en train d'ériger un nouveau rideau de fer, encore plus haut, même si la Russie, au sens classique de la démocratie libérale, a depuis longtemps et indéniablement dépassé ses maîtres. La récente élection pseudo-présidentielle aux États-Unis, qui n'a laissé qu'une seule vérité et un seul parti dans l'Amérique démocratique, en est un exemple.

 

Et nous, alors ? Que cela nous plaise ou non, que cela plaise ou non au Kremlin, nous devrons une fois de plus nous aligner sur l'initiative de l'Occident concernant la construction du rideau de fer - uniquement de notre côté. Sinon, nous serons confrontés à un effondrement et à une rupture totale, ce que Dieu ne permettra pas. Car la Russie, après un siècle de guerres, d'expériences et de perestroïka, est trop faible dans les genoux pour supporter une nouvelle révolution.

 

De ce point de vue, Navalny, avec son dernier coup "démocratique", n'est rien d'autre que le dernier avertissement chinois aux éléments sains du Kremlin, s'il en reste. On aimerait croire que c'est vrai, comme dans le cas du prophète Elie, que le Tout-Puissant a préservé les "sept mille fidèles" qui n'adorent pas Baal, bien que le prophète lui-même n'en ait pas vu.

 

En Russie, bien sûr, il y a les fidèles. Tant au Kremlin qu'à l'extérieur. Notre poudre à canon ne s'enflammera pas en empilant la démocratie de l'extérieur. Cette poudre à canon a une qualité et des propriétés différentes de celles de l'Ouest. C'est la poudre d'un messianisme russe divin, qui se prépare à unir le summum de la justice sociale à la toute-puissance spirituelle de la Trinité pour la première fois de son histoire. Pour cela, nous avons une expérience à la fois pratique et historique. Et, plus important encore, la racine du christianisme orthodoxe, préservée dans l'Église comme pilier et fondement de la Vérité. C'est à cette limite, la limite de l'infiniment dérangeant et même effrayant à cause de la hauteur du défi, que nous nous trouvons. Nous sommes à une traversée orageuse, mais pas au début, mais plus près de la fin.

 

C'est l'essence même du moment présent. Elle atteindra sa plénitude lorsque Dieu achèvera la construction du rideau de fer avec les mains des néolibéraux - uniquement de notre côté. Ensuite, le déblaiement des écuries d'Augias des tas d'excréments des phénomènes sociaux et culturels étrangers à la Russie commencera. Il n'y a pas d'autre issue pour nous.

 

Quant au brouillard du futur, dans son épaisseur on peut déjà voir, esquisser les contours d'une nouvelle civilisation russe, capable non seulement de sauver la Russie de la décadence et de la dépravation finales, non seulement de l'aider à résister à la tectonique de la crise mondiale, causée par l'effondrement de l'Occident, mais aussi de montrer au monde l'horizon salvateur de la transformation spirituelle et culturelle.

 

 

Alexander Notin

 

http://pereprava.org

Alexander Ivanovich Notin est un personnage public russe, historien, diplomate. Responsable de la communauté culturelle et éducative "Pereprava". Chef du groupe d'investissement Monolit, assistant du gouverneur de la région de Nijni Novgorod, V.P.Shantsev. Membre régulier du Club d’Izborsk

 

Traduit du russe par Le Rouge et le Blanc.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :