Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Contre le projet de loi bioéthique

31 Janvier 2021 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #France, #Société

Pour en savoir plus sur ce projet de loi pervers et monstrueux que les "Enfants du Déluge" français veulent faire adopter par l'Assemblée dite "nationale" et le Sénat:

https://francais.rt.com/france/83369-projet-loi-bioethique-les-opposants-manifestent-avant-le-retour-au-senat

Il y a un aspect que ne mentionnent pas les intervenants qui prennent la parole dans cette manifestation, c'est que ces lois iniques permettraient la création d'une nouvelle catégorie d'êtres humains (voire humanoïdes) totalement différents des autres, destinés à exercer un pouvoir politique tyrannique sur eux.

D'ailleurs, lorsque le ministre de l'Intérieur de la France, M. Darmanin, déclare que "la loi de la République est au-dessus de la loi de Dieu" et que "la loi est au-dessus de la foi"

https://francais.rt.com/france/83423-loi-republique-superieure-loi-dieu-darmanin-irrite-parmi-catholiques

non seulement il profère une absurdité, mais il avoue que la République française est devenue une tyrannie, qui ne n'impose plus que par le mensonge, la propagande, l'injustice, l'inhumanité, la terreur et la violence. La République française n'est plus au service de la Nation française, mais d'intérêts financiers et idéologiques particuliers.

Le projet de loi "contre le séparatisme" qui doit être examiné à l'Assemblée à partir du 1er février, réactualisation de la Loi de séparation de l'Église et de l'État de 1905, est l'autre instrument idéologique de cette tyrannie.

C'est pourquoi:

"Dans une société en révolution, le défaut, ou, pour parler plus exactement, l'absence de pouvoir légitime, constitue tout homme qui en reconnaît l'autorité Ministre du pouvoir pour combattre l'erreur par ses écrits, et même la tyrannie par ses armes, dès qu'il peut le faire avec probabilité de succès. C'était à tous de conserver la société, c'est à chacun à la rétablir. D'ailleurs, l'homme qui combat pour la vérité est défendu par elle, et il a pour lui ce qu'il y a de plus fort au monde. Les partisans des bonnes et vieilles maximes remplissent donc le plus saint des devoirs en restant en insurrection permanente, au moins de pensées et d'actions privées, contre ce que les tyrans et leurs esclaves appellent la loi, et qui n'est autre chose que des opinions absurdes, ou atroces, qu'un petit nombre d'hommes pervers a imposées à un grand nombre d'hommes faibles."
Louis-Gabriel-Ambroise, vicomte de Bonald (1754-1840), Du pouvoir et du devoir dans la société.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :