Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Charles de Gaulle: La France

25 Février 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #France, #Histoire, #Politique

"Quand la France redeviendra la France, on repartira de ce que j'ai fait et non de ce que l'on a fait depuis mon départ".

" Un appel venu du fond de l'Histoire, ensuite l'instinct du pays, m'ont amené à prendre en compte le trésor en deshérence, à assumer la souveraineté française. C'est moi qui détiens la légitimité. C'est en son nom que je puis appeler la nation à la guerre et à l'unité, imposer l'ordre, la loi, la justice, exiger au-dehors le respect des droits de la France. Dans ce domaine, je ne saurais le moins du monde renoncer, et même transiger. Sans que je méconnaisse l'intention suprême qui inspire le message du Maréchal, sans que je mette en doute ce qu'il y a d'important pour l'avenir moral de la nation, dans le fait qu'en fin de compte c'est vers de Gaulle qu'est tombé Pétain, je ne puis lui faire que la réponse de mon silence".

Mémoires de guerre, L'Unité, Paris. La Pléiade, Gallimard, p. 583.

"Il ne peut y avoir de gouvernement français légitime qui ait cessé d'être indépendant. Nous, Français, avons au cours du temps subi des désastres, perdu des provinces, payé des indemnités, mais jamais l'État n'a accepté la domination étrangère! Même le roi de Bourges, la Restauration de 1814 et celle de 1815, le gouvernement et l'assemblée de Versailles en 1871, ne se sont pas subordonnés. Si la France se reconnaissait dans un pouvoir qui portait le joug, elle se fermerait l'avenir".

Mémoires de guerre, L'Unité, La Pléiade, Gallimard, p. 583.

"Mon dessein consiste donc à dégager la France, non pas de l'alliance atlantique que j'entends maintenir à titre d'ultime précaution, mais de l'intégration réalisée par l'O.T.A.N. sous commandement américain; à nouer avec chacun des États du bloc de l'Est et, d'abord avec la Russie des relations visant à la détente et à la coopération; à en faire autant, le moment venu, avec la Chine; enfin, à nous doter d'une puissance nucléaire telle que nul ne puisse nous attaquer sans risquer d'effroyables blessures. Mais  ce chemin, je veux le suivre à pas comptés, en liant chaque étape à l'évolution générale et sans cesser de ménager les amitiés traditionnelles de la France".

Mémoires d'espoir. Le Renouveau. Le Monde. La Pléiade, Gallimard, p. 1017.

"À la continuité, l'ancienne monarchie était parvenue au prix d'un effort plusieurs fois séculaire à l'encontre des vassaux, mais il ne lui avait fallu rien de moins que l'hérédité, le sacre et l'absolutisme".

Mémoires d'espoir. L'Effort. Chapitre premier. La Pléiade, Gallimard, p. 1148.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :