Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Opinions morales, par Son Illustre Seigneurie Don Juan de Palafox y Mendoza

20 Mai 2021 , Rédigé par El Rojo y el Blanco Publié dans #Amérique du sud, #Espagne, #Lettres

Le vice-roi Juan de Palafox y Mendoza, peintre anonyme.

Le vice-roi Juan de Palafox y Mendoza, peintre anonyme.

Aujourd'hui, nous sauvons quelques aphorismes moraux de Juan de Palafox, qui était évêque et vice-roi de la Nouvelle Espagne. La concision et la valeur de ces brèves réflexions profiteront sans aucun doute au lecteur :

 

I. On ne peut réaliser de grandes choses sans mépriser et tolérer les petites choses, et peut-être même les grandes.

II. Par amour et courtoisie, donnez à tous ce qu'ils demandent et contentez-vous de ce qu'ils vous donnent.

III. Faites les choses de telle sorte que, si elles ne sont pas récompensées dans cette vie, elles le seront dans la suivante.

IV. Celui qui se tait obtient rarement un préjudice en se taisant, mais celui qui parle beaucoup, en parlant, en amasse  généralement beaucoup, et en très grande quantité.

XXIII. Tu ne peux pas te faire aimer de tous, mais tu peux te rendre aimable et digne d'être aimé.

XXV. Trois choses fatiguent beaucoup mon âme, et la quatrième me fait horreur : premièrement, le pauvre orgueilleux ; deuxièmement, le riche avide ; troisièmement, le magistrat insolent ; quatrièmement, celui qui est ingrat envers les bienfaits.


Opinions morales, par Son Illustre Seigneurie Don Juan de Palafox y Mendoza

 

I. No se pueden conseguir cosas grandes sin despreciar y tolerar las pequeñas, y aun tal vez las grandes.

II. Del amor y de la cortesía dales a todos cuanto pidieren y conténtate con lo que te dieren.

III. Haz las cosas de manera, y tales, que si no se premian en esta vida se premian en la otra.

IV. De callar, raras veces consigue daño el que calla, del hablar mucho suele granjearse y muy grande.

XXIII. No puedes hacerte de todos amado, pero a todos puedes hacerte amable y digno de amor.

XXV. Tres cosas cansan mucho y la cuarta aborrece mi alma: primera, el pobre soberbio; segunda, el rico avariento; tercera, el magistrado insolente; cuarta, el ingrato a los beneficios.

 

Dictámenes morales, por Su Ilma. Don Juan de Palafox y Mendoza

 

Source: https://periodicolaesperanza.com/archivos/5489

Opinions morales, par Son Illustre Seigneurie Don Juan de Palafox y Mendoza
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :