Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Le pactole de la guerre contre la Russie

7 Mai 2022 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"In the US foreign policy serves the power and profit of the military/security complex and the hegemonic ideology of the neoconservatives. A $1,000 billion annual military/security budget requires an enemy, not normalized relations."

Paul Craig Roberts

https://www.paulcraigroberts.org/2022/06/01/special-counsel-john-durhams-failed-russiagate-investigation/

Le roi Midas à la source du Pactole, par Nicolas Poussin.

Le roi Midas à la source du Pactole, par Nicolas Poussin.

Dresde après le bombardement, en 1945. Source: Wikipedia.

Dresde après le bombardement, en 1945. Source: Wikipedia.

For the United States, war is business. Paul Craig Roberts

 

Si l'on réfléchit un peu, la guerre contre la Russie via l'Ukraine est une poule aux œufs d'or, un Pactole et il n'y a aucune raison pour qu'elle cesse de sitôt et peut-être même pour qu'elle dégénère en conflit nucléaire. Pactole pour qui ? d'abord pour le lobby militaro-industriel. Des quantités incroyables d'armement, léger et lourd et d'argent (sans parler des mercenaires et des instructeurs militaires étrangers) arrivent constamment en Ukraine. Une petite partie de cet armement doit servir pour combattre. Le reste est soit détruit dans les dépôts par les Russes soit vendu au marché noir. C'est un fleuve qui coule sans cesse. L'industrie de l'armement facture le tout à l'administration des USA qui fait payer les contribuables, les tax-payers. Recherche, fabrication, communication et médias, bureaucratie, politiciens, dessous-de table par ici, dessous-de-table par là: la guerre enrichit les actionnaires des sociétés d'armement et de mercenaires et fait vivre plein de gens. Idem pour l'armement en provenance des pays de l'UE ou d'ailleurs. Idem pour la Russie. Pour tous ces pays capitalistes, la guerre est une magnifique aubaine, un business-plan en or. Surtout si l'incendie s'étend, ou continue à s'étendre grâce à l'UE et à l'OTAN qui font tache d'huile: Yougoslavie, Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Yemen, Ukraine maintenant. Demain, la Russie directement. Après: peut-être le même scénario en Asie contre la Chine, avec un regime change à la clé, comme partout et toujours, car c'est constamment la la même chose, le même scénario pour tous ces mauvais films qui se ressemblent tous, le même écœurement devant les mêmes ficelles, les mêmes discours, les mêmes mensonges, les mêmes abjects personnages, les mêmes crimes, les mêmes horreurs et le même cauchemar qui continue sans fin, ou plutôt jusqu'à la fin du Kali-yuga.

Qui connaît les conséquences du Covid et des injections Covid et variants sur la santé physique et mentale de la population humaine à moyen et à long terme ? Personne ou presque je pense, sauf quelques-uns, les "initiés". C'est expérimental. J'ai tout lieu de croire que cela ressemblera aux deux précédentes guerres mondiales: un génocide malthusien des populations civiles et des destructions matérielles incommensurables. Comme ceux de Dresde et Hambourg, Hiroshima et Nagasaki, Caen, Le Havre, la Syrie, le Yemen. Mais en plus soft, en plus subtil, pas avec des bombes, mais avec des lois iniques et des seringues avec dedans des mystérieuses mixtures à "ARN messager" dont personne, sinon les mêmes "initiés", ne connaît la composition et le but, au nom de la "santé" et de la "sécurité". Un autre business-plan, une autre poule aux œufs d'or,  pour faire gagner des milliards et des milliards à chaque nouvelle "pandémie" et atteindre une série d'objectifs stratégiques. Un fleuve d'argent qui coule, un Pactole. Et avec l'argent, le pouvoir.

Ensuite, ce sera le "changement climatique anthropique". Et après, ce sera autre chose encore.

Mais tout a un commencement et tout a une fin et le Pactole se tarira un jour, d'une manière ou d'une autre. Dieu sait quand et comment, mais nous savons que ce sera un jour.

Notre bien le plus précieux, c'est l'Espoir, celui qui est resté dans la boîte de Pandore.

Pierre-Olivier Combelles

Kalki et son cheval blanc Devadatta, qui mettront fin au Kali-yuga, l'Âge de fer. Inde.

Kalki et son cheval blanc Devadatta, qui mettront fin au Kali-yuga, l'Âge de fer. Inde.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :