Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Paul Craig Roberts: Les tambours de la guerre battent plus fort

13 Mai 2022 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Chine, #Europe, #Guerre, #OTAN, #Paul Craig Roberts, #Politique, #Russie

12 mai 2022

Les tambours de la guerre battent plus fort

Paul Craig Roberts

Mes pressentiments/prédictions concernant la guerre limitée et lente du Kremlin en Ukraine s'avèrent exacts.  Poutine et la Russie sont diabolisés.  Des sanctions sans précédent équivalant à du piratage et du vol ont été imposées à la Russie. Les États-Unis et l'Europe se joignent à la guerre en tant que combattants de facto. De plus en plus de pays rejoignent l'OTAN, avec pour conséquence la perspective de voir davantage de bases de missiles américaines aux frontières de la Russie. Les médias occidentaux contrôlent la narration, à savoir que la Russie est en train de perdre et qu'elle peut être vaincue grâce à des milliards de dollars supplémentaires versés par les États-Unis et à davantage d'armes qui enrichissent le complexe militaro-sécuritaire américain.  Pourquoi un gouvernement russe s'exposerait-il à cela et à tant de risques d'erreur de calcul qui aboutiraient à une troisième guerre mondiale ?  Qu'est-ce que le Kremlin pensait réaliser en créant une situation qui exposait la Russie à de nombreux mois de propagande de guerre, de punition et de préparatifs occidentaux pour une guerre plus large ?

Ce dont la paix avait besoin, c'était d'une victoire russe rapide et décisive, démontrant une puissance militaire extraordinaire, et mettant fin à toute nouvelle provocation occidentale à l'égard de la Russie.  Mais le Kremlin avait un esprit trop libéral pour faire ce qui était nécessaire. Par conséquent, le Kremlin a commis une erreur stratégique, a laissé tomber la balle et n'a pas réussi à protéger la Russie des provocations qui mènent à la troisième guerre mondiale.

Au lieu de cela, le Kremlin, rempli d'illusions libérales depuis longtemps rejetées par l'Occident, a décidé de montrer un bon côté en se limitant au sauvetage des Russes du Donbass.  Cela a donné à l'Occident tout ce dont il avait besoin pour présenter la Russie comme un arriviste militairement incompétent.  Parmi les erreurs du Kremlin, celui-ci a négligé le fait que la détresse de l'Ukraine suite à l'intervention limitée de la Russie a créé une opportunité pour la Pologne de revendiquer d'anciens territoires polonais en Ukraine occidentale, où aucune troupe russe n'est engagée. Il est possible que le gouvernement polonais, désinformé par l'image que les médias occidentaux donnent de l'échec militaire russe en Ukraine, occupe l'ouest de l'Ukraine pour se préparer à la reconquérir comme la Russie l'a fait pour la Crimée et maintenant pour le Donbass.  Comme la Russie aura l'est et le sud de l'Ukraine, le pays pourrait tout simplement disparaître alors que la Pologne ressuscite la grande Pologne. Au cours de son histoire, l'Ukraine a soit fait partie de l'empire polonais, soit fait partie de la Russie.

Si la Pologne s'installe dans l'ouest de l'Ukraine, comme elle est tentée de le faire, des opportunités de conflit polono-russe se présentent.  La Pologne étant membre de l'OTAN, Washington lui a donné, comme le gouvernement britannique l'a fait avec la "garantie polonaise" de la Seconde Guerre mondiale, le pouvoir de déclencher une guerre mondiale.

Le gouvernement polonais a un penchant pour les décisions émotionnelles, et non pour les décisions responsables. Tout comme la dictature militaire polonaise pensait que la "garantie britannique" la protégeait, ce qui l'a amenée à rejeter la demande d'Hitler de restitution du territoire allemand arraché à l'Allemagne dans le traité de Versailles, malgré la "garantie" du président Wilson de ne pas subir de pertes territoriales, le gouvernement polonais pense aujourd'hui que l'adhésion à l'OTAN protège la Pologne des représailles russes.

Le gouvernement de Varsovie ne comprend pas que la "garantie de l'OTAN" ne vaut pas plus que la garantie du gouvernement britannique qui a déclenché la Seconde Guerre mondiale.

Les gouvernements qui composent le monde occidental ont donné à la Pologne, une fois de plus, la décision de savoir s'il y aura une guerre mondiale.

Ce fait déplorable et troublant nous regarde en face, mais aucun média occidental, pas même les médias en ligne, ne le reconnaît.

La situation actuelle est la suivante : soit la Russie et la Chine doivent accepter l'hégémonie américaine, soit les néoconservateurs pousseront la Russie et la Chine à la guerre avec l'Occident. L'ambition hégémonique des néoconservateurs est incompatible avec un monde pacifique.

Traduit de l'américain par Le Rouge et le Blanc avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Source: https://www.paulcraigroberts.org/2022/05/12/the-drums-of-war-beat-louder/

Capture d'écran de RT France, 13 mai 2022

Capture d'écran de RT France, 13 mai 2022

Paul Craig Roberts: Les tambours de la guerre battent plus fort
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :