Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Paul Craig Roberts: Pfizer et la privatisation de l'État fédéral des États-Unis d'Amérique

23 Mai 2022 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Opération Coronavirus, #Paul Craig Roberts, #Politique, #Economie, #Santé, #USA

Paul Craig Roberts

Paul Craig Roberts

23 mai 2022

Pfizer dit à un juge fédéral que Pfizer est propriétaire du gouvernement fédéral et qu'il est donc immunisé contre le droit normal des contrats.

Paul Craig Roberts

Pfizer affirme que l'accord qu'elle a conclu avec Washington dans le cadre de la rubrique "Other Transaction Authority" lui permet de violer les règlements relatifs aux essais cliniques et les lois fédérales protégeant le public.

En d'autres termes, Pfizer a le pouvoir légal de commettre des fraudes qui tuent des gens.

https://www.theepochtimes.com/pfizer-moves-to-dismiss-lawsuit-from-covid-19-vaccine-trial-citing-prototype-agreement_4481422.html?utm_source=News&utm_campaign=breaking-2022-05-21-3&utm_medium=email&est=J4n7QBMzmWxieTnsLOyKQXEL3OF7C7crKa6Qp96y81KULsk%2FUlv67A%3D%3D

Comme je l'ai expliqué à de nombreuses reprises, le gouvernement américain est privatisé. Il est dirigé par des intérêts privés dont les représentants se retrouvent au sein de la SEC, de la FDA, de l'EPA, de la Réserve fédérale et de toutes les autres agences de régulation.  Comme George Stigler l'a clairement indiqué il y a 60 ans, les agences de réglementation américaines sont capturées par les industries qu'elles sont censées réglementer.  Le pouvoir des intérêts privés vient également du fait que les intérêts privés sont les financeurs des campagnes politiques.  Chaque élu - Chambre, Sénat, Président - et chaque fonctionnaire d'État et local sait qu'il/elle est en poste grâce aux contributions de la campagne.  Cela signifie que les élus sont responsables devant leurs donateurs, et non devant les électeurs.  Le pouvoir des intérêts privés a été renforcé par la décision de la Cour suprême des États-Unis qui a donné une capacité essentiellement illimitée aux sociétés d'acheter le gouvernement pour servir leurs intérêts.

Telle est la véritable image des États-Unis d'aujourd'hui.  Les États-Unis sont un pays qui ne peut servir que des intérêts privés, jamais l'intérêt public, lui-même difficile à définir dans un pays où la politique identitaire est omniprésente.

Dans l'Amérique d'aujourd'hui, l'intérêt public est "l'intérêt de qui" ?  Le multiculturalisme ne peut jamais aboutir à un intérêt uni.  Aujourd'hui, il existe une multitude d'intérêts qui tentent de tout avoir tout en supprimant d'autres intérêts. Les féministes, autrefois une force puissante, sont en train de perdre face aux "transgenres".  Même les anciennes héroïnes féministes sont maintenant annulées et déplacées.  Les Américains blancs, qualifiés de "racistes aversifs", ont perdu au profit des Noirs qui se sont vus accorder des préférences juridiques, violant ainsi le 14e amendement de la Constitution américaine qui a été adopté dans le but explicite d'établir l'égale protection de la loi. Les hétérosexuels autrefois sains d'esprit répondent désormais à des homosexuels autrefois criminels et doivent suivre une "formation à la sensibilité" pour apprendre la déférence envers les homosexuels, les minorités préférées et les demandeurs transsexuels.  Aujourd'hui, la discrimination s'exerce à l'encontre de l'homme hétérosexuel blanc qui est qualifié de "terroriste national" s'il ne se joint pas à la persécution des hommes hétérosexuels blancs et ne vote pas pour Donald Trump. Le parti démocrate américain a défini son rival, le parti républicain, comme le parti des suprémacistes blancs, le parti des "déplorables de Trump".

La société qui existe aujourd'hui aux États-Unis est tellement divisée qu'elle ne constitue plus un pays. Il n'existe AUCUNE CROYANCE OU PRINCIPE UNIFIÉ.  Les États-Unis sont devenus une tour de Babel, et les Américains n'ont pas conscience de qui a provoqué cette affliction sur eux et de l'effondrement sociétal qu'elle entraîne.

Traduit de l'américain par Le Rouge et le Blanc avec www.DeepL.com/Translator

Source: https://www.paulcraigroberts.org/2022/05/23/pfizer-tells-federal-judge-that-pfizer-owns-the-federal-government-and-is-thereby-immune-to-normal-contract-law/

Avec Jean Monnet et l'Union Européenne, la France a été reléguée d'État-nation souverain à un gouvernorat d'un État supranational construit avec, pour et sur le modèle des États-Unis d'Amérique. Les réflexions de Paul Craig Roberts s'appliquent donc aussi à la France comme aux autres pays de l'UE. En France comme aux U.S.A, l'État est désormais privatisé et "les élus sont responsables devant leurs donateurs (et les investisseurs) et non devant leurs électeurs". On pourrait dire aussi que les "états démocratiques" occidentaux sont des sociétés commerciales, des entreprises dont les dirigeants (Président, gouvernement, parlement) sont responsables devant les actionnaires et non devant les employés et clients, c'est-à-dire le peuple. Il en est de même pour le gouvernement de l'UE. Il en est aussi de même en ce qui concerne le  multiculturalisme obligatoire et les droits devenus prioritaires des minorités, résultat d'une profonde révolution sociale, entièrement artificielle et fabriquée.

Pour s'en convaincre, si besoin était, il suffit d'écouter le récent discours du Président Macron à l'ONU à Genève au sujet des "pandémies", de l'OMS et de la guerre en Ukraine, qui n'est qu'un tissu de mensonges, de propagande:

❝L’OMS est la seule institution légitime pour garantir la sécurité sanitaire universelle, et nous permettre d’avoir une réponse coordonnée, unie et solidaire.❞ E. Macron.

https://twitter.com/FranceONUGeneve/status/1528374881649364995?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1528374881649364995%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.lelibrepenseur.org%2Femmanuel-macron-veut-donner-un-pouvoir-exorbitant-a-loms-lors-du-dernier-meeting-de-davos%2F

L'hypocrisie est l'hommage que le vice rend à la vertu.

La Rochefoucauld

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :