Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Pierre Dortiguier: La décrépitude du moi dans les sciences humaines

11 Mai 2022 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Islam, #Philosophie, #Pierre Dortiguier

"Il y a deux choses qui ravissent continuellement mon esprit: le ciel étoilé au-dessus de ma tête et la loi morale en moi."

Emmanuel Kant, cité par P. Dortiguier au début de sa conférence à distance à l'Académie islamique de Bruxelles le vendredi 25 février 2022 sur "La décrépitude du moi dans les sciences humaines".

Pierre Dortiguier: La décrépitude du moi dans les sciences humaines

Au cours de sa très intéressante conférence, le Pr. Dortiguier a parlé à plusieurs reprise de la métaphore platonicienne du Moi: le cocher et ses chevaux qu'il doit maîtriser.

Mais cette métaphore vient de beaucoup plus loin, dans l'espace et dans le temps: de l'Inde et de l'hindouisme. Dans la Bhagavad-Gita, le Moi est comparé au char de guerre d'Arjuna conduit par Krishna. Les chevaux, ce sont les sens. Les rênes, ce sont les pensées. Le cocher, c'est l'esprit. Le passager du char; seigneur, prince ou roi, armé de l'arc et des flèches, c'est l'âme.

Arjuna sur son char de guerre conduit par Krishna.

Arjuna sur son char de guerre conduit par Krishna.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :