Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Paul Craig Roberts: Le Kremlin a détruit la réputation militaire de la Russie

3 Octobre 2022 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Europe, #Guerre, #OTAN, #Occident, #Paul Craig Roberts, #Russie, #Colonel V.V. Kvachkov

Le Kremlin a détruit la réputation militaire de la Russie

Paul Craig Roberts

L'aspect le plus malheureux de l'opération militaire du Kremlin en Ukraine, qui s'est déroulée au ralenti, a été la destruction de la réputation de l'armée russe, destruction soulignée par le fait que l'Ukraine a réussi à repousser les forces russes dans des régions qui, après les réunifications, font désormais partie de la Russie elle-même.  

Le fait que la Russie ait perdu des territoires russes au profit de l'Ukraine risque d'enhardir davantage l'Occident et, partant, d'étendre la guerre.

Le général américain et ancien directeur de la CIA David Petraeus a menacé le Kremlin de détruire les troupes et la flotte russe de la mer Noire. https://www.theguardian.com/world/2022/oct/02/us-russia-putin-ukraine-war-david-petraeus

Bob Seely écrit dans le Telegraph britannique que "l'annexion par Poutine du territoire ukrainien... n'est pas la preuve d'un succès offensif, mais d'une peur défensive. . . . Ses actions sont le signe d'un homme désespéré qui craint une humiliation militaire".  Poutine, affirme Seely, "devient plus dangereux" à en juger par le sabotage par la Russie de ses propres gazoducs et les menaces de Poutine d'élargir sa guerre.  Néanmoins, Seely nous assure que "les fantasmes géopolitiques de Poutine de créer un grand État russe incorporant l'Ukraine, de briser l'OTAN et d'établir la Russie comme contrepoids mondial aux États-Unis sont en lambeaux." Seely ajoute que la victoire des troupes ukrainiennes entraînées par le Royaume-Uni sur l'armée russe dans la région de Kharkiv montre que la victoire ukrainienne sur les troupes russes mal commandées et au moral bas est réalisable. https://www.telegraph.co.uk/news/2022/10/02/entering-terrifying-new-phase-russo-ukraine-war/

Le sombre tableau d'une Russie vaincue dressé par Seely est renforcé par le fait que Poutine appelle à des négociations avec Zelensky dans le même discours où il accueille les provinces en Russie.  Normalement, ce n'est pas le camp vainqueur qui appelle à des négociations.

Le récit de Seely et les menaces de Petraeus n'ont aucun sens. Mais ce qui compte, c'est que c'est ainsi que l'Occident le perçoit, et c'est cette perception qui va encore élargir la guerre. Il était évident dès le départ que ce serait la conséquence. Poutine a attendu huit ans pendant que l'Occident construisait et équipait une armée pour l'Ukraine et établissait le récit de propagande, et lorsque Poutine a agi tardivement, il l'a fait d'une manière qui garantissait l'élargissement de la guerre.  Personne n'a dit à Poutine que les guerres ne peuvent pas être menées de manière limitée avec une corde à linge ?

L'intervention limitée de Poutine a donné à Washington sept mois pour convaincre les peuples occidentaux que la Russie est l'agresseur, pour fournir des armes à l'Ukraine, pour former les soldats ukrainiens à leur utilisation et pour établir des systèmes de communication permettant à Washington de fournir des informations de ciblage aux forces ukrainiennes.  Il est impossible d'imaginer le Kremlin mener une guerre d'une manière moins susceptible de réussir.

Ce que le Kremlin a fait, c'est justifier la croyance de Washington en son omnipotence, ce qui conduira à davantage de provocations. Washington n'a pas eu peur de voler les réserves de change et autres actifs de la Russie, d'armer l'Ukraine et de faire sauter les pipelines russes Nord Stream.  À chaque étape, Washington est devenu plus audacieux et les menaces à l'égard de la Russie sont devenues plus fortes.  

C'est l'effort de Poutine pour contenir la guerre qui lui en amène une plus large.  Alors qu'il poursuit sa politique de demi-mesures, Armageddon se rapproche de plus en plus.

Traduit de l'américain par Le Rouge et le Blanc avec DeepL.

Source: https://www.paulcraigroberts.org/2022/10/03/the-kremlin-has-destroyed-russias-military-reputation/

NDLR: Lisez sur ce site les analyses critiques de Leonid Ivashov, de Vladimir V. Kvachkov (Président de l'Assemblée Pan-Russe des Officiers) et de certains auteurs du Club d'Izborsk sur la décadence de la Russie avec Poutine, qui contraste avec la propagande des médias officiels russes et l'image idéale que s'en font généralement les Occidentaux non-russophobes.

MOBILISATION : IL [POUTINE] DOIT ÊTRE EXCLU DU POUVOIR. Vladimir Kvachkov

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :