Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Poème à un chêne en hiver (Pierre-Olivier Combelles)

26 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Chêne pédonculé (Yvelines). Photo: Pierre-Olivier Combelles

Chêne pédonculé (Yvelines). Photo: Pierre-Olivier Combelles

Chêne sacré des Carnutes

d'or jaune et d'or vert

Roi couronné de l'hiver.

 

Pierre-Olivier Combelles (1996)

 

Note: Sous nos latitudes, le chêne est le dernier arbre à feuilles caduques qui perde ses feuilles en hiver.

Lire la suite

Civiliser l'Indien ? (H.D. Thoreau)

26 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Illapa, fils de Whaanui Kusiqoyllur. Peinture par Pierre-Olivier Combelles (1995)

Illapa, fils de Whaanui Kusiqoyllur. Peinture par Pierre-Olivier Combelles (1995)

"Nous parlons de civiliser l'Indien, mais civiliser n'implique pas nécessairement améliorer. Grâce à son indépendance jalouse, à l'abîme que sa sombre et mystérieuse existence d'homme des bois place entre lui et nous, l'Indien garde le contact avec ses divinités indigènes et, par une faveur étrange et rare, il est admis de temps à autre à pénétrer dans la société de la Nature. Il communie avec les Etoiles, et échange avec elles des regards de compréhension auxquels nos salons restent étrangers. Sa lente évolution spirituelle, si peu perceptible qu'elle soit en raison de la distance, ressemble à la lueur diffuse, mais satisfaisante des astres comparée à l'éclat ébouissant mais inefficace et éphémère de nos lustres. Les indigènes des îles de la Société avaient leurs dieux nés le jour, mais ils les considéraient comme des nouveaux venus, dont l'antiquité ne remontait pas aussi loin que celle des divinités venues au monde pendant la nuit."

Henry David Thoreau, Le Cri des humains, cité par Jack London dans L'enfant de la nuit (Laffont, Bouquins, p. 791)

Lire la suite

Promenons-nous dans les bois, pendant que l'ONF n'y est pas...

25 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Splendeur de l'automne dans la forêt de Rambouillet. Le prix d'une forêt ne peut se résumer à la valeur marchande du bois coupé. Une forêt de feuillus, ce sont des milliards d'individus appartenant à des milliers d'espèces vivantes, végétales et animales. Une forêt, c'est un écosystème, un univers. C'est aussi le bonheur, la joie et la santé des hommes qui l'habitent, qui s'y promènent, qui y cueillent des champignons ou des châtaignes... et le séjour des divinités, comme la montagne. La forêt de Rambouillet est le vestige au nord de l'antique Forêt des Carnutes, Silva carnuta, sacrée au temps des Gaulois. Dépêchons-nous de nous y promener, avant qu'il n'y reste plus rien... Photo: Pierre-Olivier Combelles.

Splendeur de l'automne dans la forêt de Rambouillet. Le prix d'une forêt ne peut se résumer à la valeur marchande du bois coupé. Une forêt de feuillus, ce sont des milliards d'individus appartenant à des milliers d'espèces vivantes, végétales et animales. Une forêt, c'est un écosystème, un univers. C'est aussi le bonheur, la joie et la santé des hommes qui l'habitent, qui s'y promènent, qui y cueillent des champignons ou des châtaignes... et le séjour des divinités, comme la montagne. La forêt de Rambouillet est le vestige au nord de l'antique Forêt des Carnutes, Silva carnuta, sacrée au temps des Gaulois. Dépêchons-nous de nous y promener, avant qu'il n'y reste plus rien... Photo: Pierre-Olivier Combelles.

Grumes de chênes en attente de départ pour la Chine ? Route Goron, près du Carrefour de Toulouse, dana la forêt de Rambouillet. Photo: P.O. Combelles (oct. 2015)

Grumes de chênes en attente de départ pour la Chine ? Route Goron, près du Carrefour de Toulouse, dana la forêt de Rambouillet. Photo: P.O. Combelles (oct. 2015)

Détail de la carte de Cassini (XVIIIe siècle). Le Parc d'en Haut est au milieu à droite. Source: http://cartocassini.free.fr/cartecassini/026c.htm

Détail de la carte de Cassini (XVIIIe siècle). Le Parc d'en Haut est au milieu à droite. Source: http://cartocassini.free.fr/cartecassini/026c.htm

Les exportations de bois français vers la Chine avivent les tensions

Les exportations de bois brut français vers la Chine sont en pleine croissance. Un communiqué de l'association Robin des Bois pointe la responsabilité de l'ONF qui apporte un démenti catégorique.
Ressources naturelles  |  25 novembre 2014  |  Laurent Radisson

Les professionnels du bois alertent les pouvoirs publics depuis plusieurs mois maintenant sur les conséquences économiques et sociales des exportations massives de bois brut français vers l'Asie. "C'est un million de mètres cubes de grumes financées par le Fonds forestier national qui ont été expédiées en 2013 vers la Chine (…) Alors même que les scieurs et industriels français manquent de matière", alertait la Fédération nationale du bois (FNB) en juillet dernier.

"450.000 emplois menacés"

"Une grume procure à la filière bois française 15 euros de valeur ajoutée en comparaison à une poutre en lamellée collée française qui en génère 600. Un manque à gagner qui menace les 450.000 emplois directs et indirects que compose la filière bois", précise l'organisation professionnelle, qui a organisé le 7 octobre une journée d'action devant l'Assemblée nationale.

Un combat partagé par l'association Robin des Bois qui, dans un communiqué publié ce 25 novembre et intitulé "A la Sainte-Catherine, tout bois part en Chine", dénonce "le pillage des hêtres, des chênes, des frênes par les acheteurs chinois". (...)

http://www.actu-environnement.com/ae/news/exportations-bois-francais-chine-robin-bois-fnb-tensions-23314.php4

A la Sainte-Catherine, tout bois part en Chine

Pour la Chine, la France devient l’Afrique de l’Ouest. Le pillage des hêtres, des chênes, des frênes par les acheteurs chinois ou leurs intermédiaires belges est sans frein et sans fin.

Le hêtre est une proie de choix pour les classes moyennes chinoises. Il est utilisé en ébénisterie d’intérieur. Le Nord-Pas-de-Calais, l’Ile de France, la Picardie, la Bourgogne, la Lorraine sont les principales victimes des appétits chinois. La razzia s’étend aux résineux et aux feuillus du Limousin, des Pyrénées, des Landes et de Bretagne. Les maisons chinoises ont des charpentes en épicéa français. Le trafic de bois breton et de l’ouest de la France vers la Chine est prometteur pour le port de Brest.

Un million de m3 de bois brut ont été exportés de France vers la Chine en 2013 contre moins de 100.000 m3 en 2007.

L’Office National des Forêts devient l’Office Chinois des Forêts. La Chine, 1er menuisier du monde, encadre très sévèrement la coupe du bois sur son territoire. Le bois brut est quasiment détaxé à l’importation, les sciages sont taxés à 18%, les parquets à 40% et les meubles à 100%. La Chine pêche du bois en Europe comme ses navires pêchent les poissons sur l’océan mondial. Le chêne français se vend environ 100 € par m3 aux démarcheurs chinois. Transformé en planches, en parquets, ou en couvercles de WC, il revient là où il a mis un siècle au moins à pousser à 500 € par m3 et 2000 € sous forme de meubles. (...)

http://www.robindesbois.org/communiques/arbre/foret/2014/a-la-sainte-catherine-tout-bois-part-en-chine.html

Plaidoyer pour l'arbre

Francis Hallé: Plaidoyer pour l'arbre: http://www.actes-sud.fr/catalogue/botanique/plaidoyer-pour-larbre

Et sur ce même blog:

L'homme a besoin de la forêt, mais la forêt n'a pas besoin de l'homme, par P.O. Combelles: http://pocombelles.over-blog.com/2015/06/l-homme-a-besoin-de-la-foret-mais-la-foret-n-a-pas-besoin-de-l-homme.html

 

Promenons-nous dans les bois

Pendant que l'ONF n'y est pas

Si l'ONF y était

Il nous mangerait

Mais comme il n'y est pas

Il nous mangera pas.

ONF y es-tu ?

M'entends-tu ?

Que fais-tu ?

Près d'une vaste coupe de part et d'autre de la route Goron au Parc d'En-Haut (Forêt de Rambouillet), le panneau d'explication-propagande de l'ONF. Photo: P.O. Combelles

Près d'une vaste coupe de part et d'autre de la route Goron au Parc d'En-Haut (Forêt de Rambouillet), le panneau d'explication-propagande de l'ONF. Photo: P.O. Combelles

Détail du panneau ( en bas à gauche). On ne précise pas où sont situées les "filières de tranformation", les "chantiers de construction" et les "ateliers de fabrication": normal: c'est en Chine!.

Détail du panneau ( en bas à gauche). On ne précise pas où sont situées les "filières de tranformation", les "chantiers de construction" et les "ateliers de fabrication": normal: c'est en Chine!.

A quelques centaines de mètres de là, le Chêne Baudet, qui était âgé de 500 ans en 1990. Le chêne était l'arbre sacré des Gaulois et des peuples d'Eurasie. Vendre des grumes de chêne en Chine est plus qu'un crime, c'est un sacrilège. La maison forestière, elle, est à l'abandon depuis des années, alors qu'elle pourrait servir de café pour les promeneurs: boissons fraîches en été, chocolat chaud et gâteaux au coin de la cheminée en hiver... Photo: Pierre-Olivier Combelles

A quelques centaines de mètres de là, le Chêne Baudet, qui était âgé de 500 ans en 1990. Le chêne était l'arbre sacré des Gaulois et des peuples d'Eurasie. Vendre des grumes de chêne en Chine est plus qu'un crime, c'est un sacrilège. La maison forestière, elle, est à l'abandon depuis des années, alors qu'elle pourrait servir de café pour les promeneurs: boissons fraîches en été, chocolat chaud et gâteaux au coin de la cheminée en hiver... Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

Le gouvernement prépare la relance des mines et de l’exploitation d’hydrocarbures (Claude Taton, Reporterre)

23 Octobre 2015 , Rédigé par Béthune

"Alors que l’État français vient d’accorder trois nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures et d’en prolonger deux autres, un projet de loi de réforme du code minier vise, selon l’auteur de cette tribune, à faciliter l’exploitation du sous-sol."

Lisez la suite de l'article de Claude Taton sur le site de Reporterre: http://www.reporterre.net/Le-gouvernement-prepare-la-relance-des-mines-et-de-l-exploitation-d

 

Lire la suite

L’hommage à Rémi Fraisse interdit à Sivens

23 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

(JPEG)

Rémi Fraisse était spécialiste de la Renoncule à feuilles d’ophioglosse (Ranunculus ophioglossifolius), une plante protégée. Âgé de 21 ans, il venait de passer son BTS en environnement et il était botaniste bénévole à Nature Midi-Pyrénées, une association affiliée à France Nature Environnement (FNE). Il est mort dans la nuit du 1er au 2 novembre 2014, tué par une grenade  offensive lancée par la Gendarmerie Mobile alors qu'il manifestait pacifiquement contre le projet de barrage de Sivens (Tarn).

 

"Un an après la mort du jeune naturaliste, tué par un gendarme à Sivens, la marche prévue dimanche 25 octobre pour lui rendre hommage a été interdite après une manigance de la FNSEA. Plusieurs organisations souhaitent se replier à Plaisance-du-Touch, ville de la banlieue toulousaine où a grandi Rémi."

Lisez la suite de  l'article de Marine Vlahovic, correspondante de Reporterre à Sivens: http://www.reporterre.net/L-hommage-a-Remi-Fraisse-interdit-a-Sivens

 

Sur Rémi Fraisse, naturaliste français martyr, et sur ce même blog: http://pocombelles.over-blog.com/2014/11/france-des-grenades-offensives-contre-les-naturalistes.html

Lire la suite

Pourquoi Pablo Casals décida de ne plus remettre les pieds en Russie après la Révolution de 1917

22 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Dans son entretien biographique avec Abert Kahn*, Pablo Casals raconte les excès de la  première révolution de 1905 en Russie (qui lui semblait inévitable compte-tenu de la misère de la classe ouvrière et de l'extrême opulence de l'aristocratie) et explique pourquoi, après la révolution de 1917, il décida de ne plus y remettre les pieds "tant que les libertés ne seront pas rétablies".

Ecoutez-le (texte est dit par un comédien) à partir de la minute 18H40 dans l'excellente émission Musicus politicus que lui a consacrée Christophe Bourseiller le samedi 10 octobre 2015:

Pablo Casals, le musicien de l'engagement : http://www.francemusique.fr/emission/musicus-politicus/2015-2016/pablo-casals-le-violoncelliste-de-l-engagement-10-10-2015-16-00

* Pablo Casals: Ma Vie racontée à Albert Kahn. Stock Musique

Lire la suite

Akira Kurosawa: Les salauds dorment en paix (1960)

20 Octobre 2015 , Rédigé par Béthune

"C'est dur d'être un dieu japonais de nos jours."  Hayao Miyazaki (à propos du shintôisme)

"Alors qu'il met maintenant en jeu son propre argent, Kurosawa choisit de réaliser un film critiquant ouvertement - et bien plus que ses précédentes œuvres - la politique et l'économie japonaise. Les salauds dorment en paix (悪い奴ほどよく眠る, Warui yatsu hodo yoku nemuru?), basé sur un scénario de Mike Inoue, neveu de Kurosawa, raconte la vengeance d'un jeune homme grimpant dans la hiérarchie d'une entreprise corrompue afin de démasquer les responsables de la mort de son père. Le film colle au mieux à l'actualité de l'époque : pendant la production, de grandes manifestations ont lieu pour dénoncer le Traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les États-Unis et le Japon. Ce traité est considéré - notamment par la jeunesse - comme une menace pour la démocratie du pays car il donne plus de pouvoir aux entreprises et aux politiciens."

Source: Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Akira_Kurosawa

 

Lire la suite

Desde Solentiname

20 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Afficher l'image d'origine

Solentiname est un archipel situé au sud-est du grand lac Nicaragua, sous les Tropiques. La végétation et la faune -aussi bien terrestre que lacustre- sont luxuriantes. Il semble que le mot veuille dire en nahuatl: "le lieu de beaucoup d'invités".

C'est là que le Père Ernesto Cardenal (né en 1925) fonda en 1966 une communauté qui devint un important lieu de rencontre et de création. Il y composa en 1969 son fameux recueil de poèmes "Homenage a los Indios Americanos".

En 1977, après le soulèvement contre la dictature de Somoza, la communauté de Solentiname fut détruite par l'armée. Membre du Front Sandiniste de Libération, Ernesto Cardenal s'exila à l'étranger. Lorsque le FSLN arriva au pouvoir après la révolution de 1979, il devint Président du Conseil National de la Culture, où il demeura jusqu'en 1987, tout en continuant à promouvoir la Théologie de la libération.

 

"Les deux matières de l'enseignement universitaire:

Ixtlamachiliztli (donner sagesse aux visages)

Yolmelahualztli (rendre les coeurs droits)"

 

Hia (Homenaje a los Indios Americanos)

 

Sur Homenage a los Indios de America et sur le même blog: http://pocombelles.over-blog.com/2015/10/vivre-c-est-penser.html

Desde Solentiname
Lire la suite

Bob Marley: I Shot the Sheriff

18 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Lire la suite

Pour le dimanche sans chasse

18 Octobre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

La chasse, faisant usage en plein air d’armes à feu dont la portée atteint plusieurs kilomètres, est de fait un loisir dangereux. Si toute activité comporte une part de risque, elle se distingue néanmoins en ce qu’elle est le seul loisir qui blesse et tue fréquemment des personnes ni pratiquantes, ni spectatrices. En effet, cette activité met en danger l’ensemble de la population environnante et non ses seuls adeptes. Chaque année, on recense en moyenne 150 accidents de chasse déclarés, dont une vingtaine mortels, impliquant régulièrement des non-chasseurs. Environ 60 % des accidents de chasse ont lieu le dimanche, jour de forte fréquentation des espaces naturels.

(...)

Les chasseurs représentent désormais seulement 1,6 % de la population. Une minorité ne doit plus accaparer et insécuriser la nature, empêchant la large majorité d'en profiter pleinement. En France, au niveau national, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine (les Préfets sont compétents pour intervenir mais peu le font). A l’inverse, tous les autres pays d’Europe de l’Ouest disposent d’au moins un et généralement plusieurs jours non chassés. La fréquentation des espaces naturels par un grand nombre de français-es est en plein essor, un partage équitable s'impose.

Le dimanche est le jour privilégié des promenades familiales, des sorties VTT, des balades à cheval, des randonnées, des courses à pieds et autres activités pacifiques de plein air. Chacun doit pouvoir exercer son loisir sans subir les perturbations et menaces provenant d’une seule activité. Pour la tranquillité et la sécurité de tous, pas de chasse ce jour-là !

Nous appelons le gouvernement à déclarer le dimanche comme jour national sans chasse, mesure d'intérêt général souhaitée par la majorité* des français-es.

Appel: http://www.dimanche-sans-chasse.fr/appel-dimanche-sans-chasse.html

Pétition: http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-chasse-dimanche/15814

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/des-associations-r%C3%A9clament-linterdiction-de-la-chasse-le-dimanche/ar-AAfz35R?ocid=mailsignoutmd

 

Et pourquoi le dimanche ne serait-il pas aussi le jour (ou l'un des jours) de repos pour les animaux ?

P.O.C

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>