Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Courir pieds nus (barefoot running)

9 Octobre 2015 , Rédigé par POC

"Our research asked how and why humans can and did run comfortably without modern running shoes. We tested and confirmed what many people knew already: that most experienced, habitually barefoot runners tend to avoid landing on the heel and instead land with a forefoot or midfoot strike. The bulk of our published research explores the collisional mechanics of different kinds of foot strikes. We show that most forefoot and some midfoot strikes (shod or barefoot) do not generate the sudden, large impact transients that occur when you heel strike (shod or barefoot). Consequently, runners who forefoot or midfoot strike do not need shoes with elevated cushioned heels to cope with these sudden, high transient forces that occur when you land on the ground. Therefore, barefoot and minimally shod people can run easily on the hardest surfaces in the world without discomfort from landing. If impact transient forces contribute to some forms of injury, then this style of running (shod or barefoot) might have some benefits, but that hypothesis remains to be tested."

Daniel Lieberman's Skeletal Biology Lab

http://www.barefootrunning.fas.harvard.edu/

 

Nature Cover

Lire la suite

Vivre, c'est penser

9 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Abri cultuel orné de gravures rupestres au Mésolithique. Ile-de-France. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Abri cultuel orné de gravures rupestres au Mésolithique. Ile-de-France. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Sierra Nevada

(...)

Au nord s'achève la terre et n'existe que la mer. Au sud

il y a beaucoup de terre et là vivent les Chimilas, les Motilones.

Plus loin il y a beaucoup de montagnes et là se trouve bukuta

(Bogotá)

Là-bas aussi il y a beaucoup d'Indiens. Vers l'ouest

se trouve le grand fleuve,et plus loin la fin du monde.

Avant ne vivaient que les Indiens, seulement frères.

Les Blancs sont venus d'une terre en bas pour cela ils sont

mauvais.

 

Passent les super-jets. Eux ça ne les impressionne pas.

Ils se savent supérieurs..Dolmatoff avait un magnétophone et ils lui demandèrent ce que c'était... Et ils ne s'étonnèrent pas. Un sage

lui dit:

"Vous avez besoin de cela pour vous souvenir des traditions, nous, nous les portons dans le coeur:"

Il leur demanda ce que c'était que vivre et on lui dit:

"vivre c'est penser."

La pensée ils l'appellent aluna

(et c'est aussi esprit, souvenir, âme, vie).

Aluna c'est l'esprit ou l'idée des choses.

Avant la création du monde la Mère Universelle

a existé en aluna

"elle n'était ni quelqu'un ni rien ni quoi que ce soit

elle était aluna"

les peintures (rupestres) des Ancêtres sont aluna

en aluna sont les morts dans l'utérus de la Mère

quand quelqu'un meurt ce qui reste de lui est aluna

et aluna est la vraie réalité.

Une pierre sur le chemin n'est pas une vraie pierre

Mais figure d'une pierre qui existe en aluna.

Quand quelqu'un pense "il est en aluna";

et le désir, c'est "posséder en aluna".

Dans la Sierra Nevada il n'y a pas le mot "amour":

amour c'est aussi aluna

"L'homme pense avec tête et coeur":

Vivre, c'est penser, c'est-à.dire

c'est être en aluna

(penser et aimer)

 

(...)

Ernesto Cardenal, Sierra Nevada in: Hommage aux Indiens d'Amérique. Traduit de l'espagnol (Nicaragua) par Jacques Jay.Orphée, La Différence, 1989.

Le poète, religieux et homme d'État Ernesto Cardenal admonesté par le pape Jean-Paul II à son arrivée à l'aéroport de Managua (mars 1983), puis suspendu ad divinis à cause de son appartenance aux Sandinistes nicaraguayens, qui lancèrent ensuite le slogan: «entre cristianismo y revolución no hay contradicción»,

Indiens Kogi ("jaguar") de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie. Image: capture d'écran du documentaire Aluna (2013) https://www.youtube.com/watch?v=iXiBSfca6KY

Indiens Kogi ("jaguar") de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie. Image: capture d'écran du documentaire Aluna (2013) https://www.youtube.com/watch?v=iXiBSfca6KY

Lire la suite

La Crète en guerre contre les éoliennes

5 Octobre 2015 , Rédigé par POC

12079637_1504504779860144_1737447667138367813_n

LA SITUATION SE DURCIT, D’HEURE EN HEURE, DANS L’OUEST DE LA CRÈTE, LES ACTIONS DE SABOTAGE SE RENFORCENT, LES TAGS « EDF GO HOME » SE MULTIPLIENT SUR LES MURS DE CHANIA ET DE RÉTHYMNON, ALORS QUE PLUSIEURS CENTAINES DE POLICIERS ANTI-ÉMEUTES SUPPLÉMENTAIRES VONT DÉBARQUER LUNDI.

En ce moment même, un bateau contenant trois éoliennes géantes attend dans le port de Chania. Ces éoliennes doivent être transportées en convoi terrestre sous haute-surveillance vers les montagnes de Réthymnon, en début de semaine prochaine, dès que les renforts de policiers anti-émeutes auront débarqué.

De nombreux autres bateaux vont arriver à Chania http://www.chaniapost.eu/2014/11/22/edf-preparing-to-invest-450-million-euro-in-crete/et Héraklion dans les prochains jours, affrétés par diverses sociétés, parmi lesquelles la principale est la firme française EDF qui prépare à elle seule l’implantation de 47 nouvelles éoliennes géantes avec sa filiale locale. http://www.edf-energies-nouvelles.com/en/business/our-energies/wind-energy/

Ce projet éolien industriel et gigantesque est en train de détruire toutes les montagnes de Crète sur toute sa longueur soit 256 km (voir détails sur les cartes ci-jointes), dans des proportions incroyables, y compris en zone Natura2000. Tout ça pour produire six fois plus d’énergie que les besoins de la Crète (qui utilise déjà le photovoltaïque, l’hydroélectrique, etc.) et permettre à des grandes firmes de faire des bénéfices énormes en profitant des financements publics (40% de l’Union européenne, autant du contribuable grec, à plus d’un million d’euro l’éolienne géante) tout en revendant l’électricité deux fois son prix habituel et en s’appuyant sur les contraintes des mémorandums successifs en matière de privatisations (de l’énergie, du bien commun, des territoires…).

Des centaines d’habitants sont chassés, des bergers arrêtés, des apiculteurs inquiétés, y compris des personnes âgées (une personne de 90 ans s’est même vu passer les menottes dans un petit village près de Palea Roumata, sur les hauteurs du département de Chania). Les montagnes deviennent, les unes après les autres, zones interdites et la révolte gronde.

Les assemblées populaires se multiplient. La résistance s’organise, notamment autour du collectif Leftera Vouna (Montagnes Libres). Plusieurs centaines d’opposants sont déjà en action à l’heure qu’il est.

Les Français qui croient encore que l’ennemi vient d’ailleurs n’ont rien compris au capitalisme : les firmes françaises sont parmi les plus virulentes en Grèce, conseillées par des hommes politiques grecs et/ou français payés comme consultants et/ou représentants. Une aubaine financière juteuse dont profitent des hommes d’affaires ivres de plaisir qui sèment la misère, la destruction et, surtout, la colère.

Les responsables ont beau se cacher derrière d’interminables rangées de policiers anti-émeutes, ils n’échapperont pas à la riposte. Surtout en Crète. C’est mal connaître l’histoire de cette île…

Yannis Youlountas
po/ collectif Leftera Vouna

Source: http://blogyy.net/2015/10/03/la-temperature-continue-de-monter-en-grece-y-compris-dans-les-iles/

Lire la suite

Lettre du collectif "Voisine d'éoliennes industrielles" aux députés du Parlement du Jura suisse

5 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Bonjour,

Les éoliennes ne sont pas un projet écologique. Ce matin même en Grèce un convoi d’éoliennes imposées par EDF (Electricité de France!)  attend les renforts de policiers anti-émeutes pour être acheminé sur les montagnes de Réthymnon contre la volonté des autochtones. À voir ici: http://blogyy.net/2015/10/03/la-temperature-continue-de-monter-en-grece-y-compris-dans-les-iles/

L’autonomie énergétique, servie aussi dans nos régions, est une imposture comme on le constate en France avec la centrale solaire de Cestas en Gironde. Un projet citoyen récupéré discrètement par l’industrie avec des conséquences environnementales terrifiantes et un bilan énergétique mensonger. http://geopolitique-electricite.fr/

Quand on voit le chemin choisi par le gouvernement jurassien pour imposer l’industrie du vent ici, on ne peut que déplorer l’incroyable dérive de la démocratie actuelle.

Nous ne voyons toujours pas de députés responsables et critiques autour de la transition énergétique, ni aucune garantie sur les objectifs claironnés. Nous constatons partout une catastrophe sur le terrain: dans l’indifférence ou l’impuissance politique?

Quand le piège se refermera vous serez aussi dedans.

Belle semaine
Le collectif.

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/

"Les Français qui croient encore que l’ennemi vient d’ailleurs n’ont rien compris au capitalisme : les firmes françaises sont parmi les plus virulentes en Grèce, conseillées par des hommes politiques grecs et/ou français payés comme consultants et/ou représentants. Une aubaine financière juteuse dont profitent des hommes d’affaires ivres de plaisir qui sèment la misère, la destruction et, surtout, la colère." (http://blogyy.net/2015/10/03/la-temperature-continue-de-monter-en-grece-y-compris-dans-les-iles/

 

Lire la suite

Intrepide gardian de nostre parla gènt (Frédéric Mistral)

4 Octobre 2015 , Rédigé par Béthune

Intrepide gardian de nostre parla gènt
Intrépides gardiens de notre parler gentil

Garden lou franc et our e clar comme l'argènt
Gardons-le franc, pur, et clair comme l'argent

Car tout un pople aqui s'abeurs
Car tout un peuple, là, s'abreuve,

Car, de mourre, bourdoum qu'un pople tombe esclau,
Car, face contre terre, qu'un peuple tombe esclave,

Se ten sa lengs, tèn la clan
S'il tient sa langue, il tient la clef

Que di cadeno lou libero.
Qui le délivre des chaînes.

Frédéric Mistral. Les Îles d'Or. Li Servantes. I, Troubaires Catalan, tome II, Ed. Rollet, p. 82.

Lire la suite

A Sparte, l'homme libre n'était pas un homme d'argent (Xénophon)

4 Octobre 2015 , Rédigé par Béthune

"1. Voici encore d'autres usages opposés à ceux du reste de la Grèce que Lycurgue a établis à Sparte. Dans les autres Etats, tout le monde s'enrichit tant qu'il peut : l'un cultive la terre, l'autre arme un vaisseau, un troisième fait du commerce, les autres vivent de différents métiers.

2. A Sparte, Lycurgue a défendu aux hommes libres de toucher à aucune affaire d'argent ; assurer la liberté de l'Etat, telle est, selon lui, la seule affaire qu'ils doivent regarder comme la leur. 3. Et en effet pourquoi rechercherait-on la richesse là où le législateur, en ordonnant d'apporter la même part à la table commune et de vivre du même régime, a fait en sorte qu'on ne désire pas l'argent pour mener une vie luxueuse. Ce n'est pas non plus pour des habits qu'on voudrait s'enrichir ; la parure d'un Spartiate n'est pas dans le luxe des vêtements, mais dans la bonne constitution de son corps. 4. Ce n'est pas non plus pour avoir de quoi dépenser en faveur de ses commensaux qu'il faudrait amasser de l'argent, puisque Lycurgue a établi qu'il est plus glorieux de servir ses amis en travaillant de ses mains qu'en prodiguant l'argent. Il a fait voir que l'un est l'oeuvre du coeur, l'autre, l'oeuvre de la richesse."

Xénophon, La République des Lacédémoniens. Chapitre VII :Toute profession lucrative est interdite ; l'usage de l'or et de l'argent prohibé. Traduction de Pierre Chambry.

Lire la suite

"Dire la vérité" (Igor Chafarévitch)

4 Octobre 2015 , Rédigé par Béthune

" Quand l’individu perd tout intérêt pour le travail et les destinées de son pays, la vie devient un poids dénué de sens, la jeunesse cherche une issue à travers des flambées de violence irrationnelle, les hommes deviennent alcooliques ou drogués, les femmes cessent d’engendrer et le peuple se décime…

Telle est l’issue vers laquelle nous entraîne le " Petit Peuple ", qui travaille sans relâche à détruire tout ce qui sert à maintenir l’existence du " Grand Peuple ". C’est pourquoi la création d’une armure spirituelle protectrice est une question de survie nationale. Une telle tâche est à la mesure d’un peuple. Mais il y a une tâche bien plus modeste, et que nous ne pouvons mener à bien qu’individuellement : elle consiste à DIRE LA VERITE, proférer à haute et intelligible voix ce que d’autres ont voulu taire craintivement. "

Igor Chafarévitch, La Russophobie, traduit du russe par Alexandre Volsky, Editions Chapitre Douze SER, 1993.

Lire la suite

Chant n°9 de Nezahuatlcoyotl, roi de Texcoco

4 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Asters. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Asters. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Une émeraude brute,

De larges plumes de quetzal:

Ton coeur, ta parole,

Ô toi qui nous engendras.

Tu compatis à l'homme,

Et le regardes avec pitié.

Seulement pour un bref instant,

Nous sommes à tes côtés, près de toi.

 

Précieuses comme des émeraudes,

Croissent tes fleurs,

Ô toi par-qui vivent-toutes-choses.

Croissent les fleurs parfumées,

Et s'ouvrent comme des oiseaux de turquoise*.

Pour un bref instant seulement,

Nous sommes à tes côtés, près de toi.

 

Nezahuatlcoyotl: Sur cette terre, à nous prêtée... Les Chants de Nezahuatlcoyotl, roi de Texcoco. Traduit du nahuatl et présenté par Pascal Coumes et Jean-Claude Caër. Arfuyen, 2009.

* L'oiseau de turquoise est une métaphore du soleil.

Lire la suite

Saint François d'Assise: Cantique de Frère Soleil

4 Octobre 2015 , Rédigé par POC

 

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,

à toi louange, gloire, honneur,

et toute bénédiction;

à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,

et nul homme n'est digne de te nommer.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,

spécialement messire frère Soleil,

par qui tu nous donnes le jour, la lumière:

il est beau, rayonnant d'une grande splendeur,

et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Lune et les étoiles:

dans le ciel tu les as formées,

claires, précieuses et belles.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,

et pour l'air et pour les nuages,

pour l'azur calme et tous les temps:

grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre soeur Eau,

qui est très utile et très humble,

précieuse et chaste.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu,

par qui tu éclaires la nuit:

il est beau et joyeux,

indomptable et fort.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur notre mère la Terre,

qui nous porte et nous nourrit,

qui produit la diversité des fruits,

avec les fleurs diaprées et les herbes.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux

qui pardonnent par amour pour toi;

qui supportent épreuves et maladies:

heureux s'ils conservent la paix,

car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

pour notre soeur la Mort corporelle,

à qui nul homme vivant ne peut échapper.

 

Malheur à ceux qui meurent en état de péché mortel;

heureux ceux qu'elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

 

Louez et bénissez mon Seigneur,

rendez-lui grâce et servez-le

en toute humilité !

 

St-Fran-ois-d-Assise.jpg

Lire la suite

Frère Marie-Victorin: "Considérez les Lis des Champs !"

1 Octobre 2015 , Rédigé par POC

Potentille frutescente (Potentilla fruticosa L.). Rosacée arbustive aux éclatantes fleurs jaune d'or originaire de l'est et du nord du Québec, où elle vit à l'état sauvage (notamment dans l'archipel des Mingan, dans le Golfe du Saint-Laurent, calcaire). Acclimatée et cultivée aujourd'hui en Europe, où elle rappelle au naturaliste-voyageur nostalgique les immenses étendues sauvages et libres du Québec. Description pp. 338 et 339 de la Flore laurentienne (édition de 1964)Photo: Pierre-Olivier Combelles.

Potentille frutescente (Potentilla fruticosa L.). Rosacée arbustive aux éclatantes fleurs jaune d'or originaire de l'est et du nord du Québec, où elle vit à l'état sauvage (notamment dans l'archipel des Mingan, dans le Golfe du Saint-Laurent, calcaire). Acclimatée et cultivée aujourd'hui en Europe, où elle rappelle au naturaliste-voyageur nostalgique les immenses étendues sauvages et libres du Québec. Description pp. 338 et 339 de la Flore laurentienne (édition de 1964)Photo: Pierre-Olivier Combelles.

Frère Marie-Victorin (né Conrad Kirouac le 3 avril 1885 à Kingsey Falls, Québec et mort le 15 juillet 1944 à Montréal). Botaniste québécois, auteur de la Flore laurentienne et de la Flore de l'Anticosti-Minganie, fondateur et directeur du Jardin botanique de Montréal, fondateur et directeur de l'Institut botanique de l'université de Montréal. Il consacra les dernières années de sa vie à l'étude de la flore de Cuba, comme en témoignait l'exposition Sous le soleil de Cuba avec Marie-Victorin au Jardin botanique de Montréal (2008-2011), dont le contenu est encore visible sur internet : http://espacepourlavie.ca/sous-le-soleil-de-cuba-avec-marie-victorin

Visionnez sur le site de l'Office national du Film du Canada le beau et émouvant film de Nicole Gravel (1997): Victorin le naturaliste: https://www.onf.ca/film/victorin_le_naturaliste

Le Frère Marie-Victorin à Cuba

http://espacepourlavie.ca/sous-le-soleil-de-cuba-avec-marie-victorin

Tout l'amour du Frère Marie-Victorin pour la nature éclate dans cet envoi au début de la Flore laurentienne (Les Presses de l'Université de Montréal, 1964)

Tout l'amour du Frère Marie-Victorin pour la nature éclate dans cet envoi au début de la Flore laurentienne (Les Presses de l'Université de Montréal, 1964)

Lire la suite
<< < 1 2 3 4