Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Explorateurs

5 Octobre 2017 , Rédigé par POC

Le 60e anniversaire du Club des Explorateurs dans la revue "Grands Reportages" (1995). Evénement et reportage organisés par mon ami le cinéaste-réalisateur Alain Rastoin.

Le 60e anniversaire du Club des Explorateurs dans la revue "Grands Reportages" (1995). Evénement et reportage organisés par mon ami le cinéaste-réalisateur Alain Rastoin.

Evidemment, le mot explorateur a pour moi un sens beaucoup plus large que cela. C'est d'abord un voyage au-delà des limites visibles. Moi, j'étais déjà un explorateur lorsque, enfant, j'explorais le jardin (découverte émerveillée de mes premières mésanges huppées en haut du grand if où je grimpais et restais perché des heures) et le grenier de ma maison (découverte des arcs et flèches néo-calédoniennes rapportées par mon arrière-grand-père militaire, sa correspondance de la guerre de 14-18) à Versailles, ou la bibliothèque de ma grand-mère, le château, les jardins et le parc de Versailles, l'histoire et l'art de ma ville natale, les romans de Jules Verne, et plus tard, adolescent, le Musée de la Marine au Palais de Chaillot, où je me suis retrouvé travaillant plus tard, les merveilleux faluns (coquillages fossiles du Crétacé) de Grignon, la correspondance de Madame de Sévigné, la musique de Debussy, de Jean-Sébastien Bach, les chansons de Joan Baez, de Bob Dylan et de Pete Seeger, l'oeuvre de Marcel Proust, de Maurice Scève, les Jâtakas du Bouddha, la forêt de Rambouillet, la vie et les voyages de Jean-Baptiste Charcot, la peinture chinoise, la poésie japonaise, les Cantos d'Ezra Pound, la poésie de Francis Jammes, l'art des jardins anglo-chinois, les côtes de Bretagne et de la Méditerranée à la voile, l'oeuvre de Jean Rostand qui lui n'avait jamais quitté Ville d'Avray, et où j'ai habité aussi plus tard, et qui disait: "Je n'ai jamais eu le goût des voyages: j'ai toujours trouvé dans mon petit jardin de quoi me dépayser", le poète Saint-John Perse que j'ai tant aimé et le "monde entier des choses", Audubon, les Amériques, etc, etc, etc.

La connaissance véritable est initiatique et l'exploration est labyrinthique. 

Pierre-Olivier Combelles

Octobre 2017

Explorateurs
Autoportrait à la manière des miniatures persanes ou mogholes. Aquarelle et photo de Pierre-Olivier Combelles (années 1970)

Autoportrait à la manière des miniatures persanes ou mogholes. Aquarelle et photo de Pierre-Olivier Combelles (années 1970)

Devant l'exemplaire des Birds of America de John James Audubon à la Bibliothèque centrale du Muséum, à Paris

Devant l'exemplaire des Birds of America de John James Audubon à la Bibliothèque centrale du Muséum, à Paris

A bord du ketch "Chantauvent" lors de mon expédition sur les traces de John James Audubon dans le Golfe du Saint-Laurent, au Québec, en 1989.

A bord du ketch "Chantauvent" lors de mon expédition sur les traces de John James Audubon dans le Golfe du Saint-Laurent, au Québec, en 1989.

Sous la tente dans un camp de chasse avec mes amis indiens Montagnais, en arrière de l'île de Ouapitagone, sur la Basse Côte-Nord du Québec (1993). Les chaussettes de laine au 1er plan sont les miennes...

Sous la tente dans un camp de chasse avec mes amis indiens Montagnais, en arrière de l'île de Ouapitagone, sur la Basse Côte-Nord du Québec (1993). Les chaussettes de laine au 1er plan sont les miennes...

Explorateurs

Montant ma jument palomino Imasumac dans notre domaine de Pitunilla, à 3000 m d'altitude dans les Andes méridionales du Pérou (Ayacucho) :

J'aime encore mes chiens, l'appel de mon plus fin cheval,

et voir au bout de l'allée droite mon chat sortir de la maison en compagnie de la guenon...

toutes choses suffisantes pour n'envier pas les voiles des voiliers

que j'aperçois à la hauteur du toit de tôle sur la mer comme un ciel.

Saint-John Perse, Eloges, Ecrit sur la porte.

Explorateurs
Lire la suite

Saint François d'Assise (4 octobre): Cantique de Frère Soleil ou des Créatures

4 Octobre 2017 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Saint François d'Assise

 

Cantique de Frère Soleil ou des Créatures

 

 

Jusqu'à la fin – car c'est presque moribond qu'il composa son plus joyeux cantique – saint François voulut mettre le monde en état de louange.

Durant l'automne 1225, épuisé par la stigmatisation et par les maladies, il s'était retiré à Saint-Damien. Presque aveugle, seul dans une cabane de roseaux, abattu par la fièvre et tourmenté par les mulots, voilà pourtant le chant d'amour qu'il fit monter vers le Père de toute la Création.

L'avant-dernière strophe, hymne au pardon et à la paix, fut composée en juillet 1226, au palais épiscopal d'Assise, pour mettre fin à une lutte acharnée entre l'évêque et le podestat de la ville. Ces quelques vers de l'apôtre de la paix suffirent à empêcher la guerre civile.

Quant à la dernière strophe, c'est pour accueillir par un chant notre soeur la Mort qu'elle fut composée au début d'octobre 1226.

 

pleiades

 

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,

à toi louange, gloire, honneur,

et toute bénédiction;

à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,

et nul homme n'est digne de te nommer.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,

spécialement messire frère Soleil,

par qui tu nous donnes le jour, la lumière:

il est beau, rayonnant d'une grande splendeur,

et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Lune et les étoiles:

dans le ciel tu les as formées,

claires, précieuses et belles.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,

et pour l'air et pour les nuages,

pour l'azur calme et tous les temps:

grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre soeur Eau,

qui est très utile et très humble,

précieuse et chaste.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu,

par qui tu éclaires la nuit:

il est beau et joyeux,

indomptable et fort.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur notre mère la Terre,

qui nous porte et nous nourrit,

qui produit la diversité des fruits,

avec les fleurs diaprées et les herbes.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux

qui pardonnent par amour pour toi;

qui supportent épreuves et maladies:

heureux s'ils conservent la paix,

car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

pour notre soeur la Mort corporelle,

à qui nul homme vivant ne peut échapper.

 

Malheur à ceux qui meurent en état de péché mortel;

heureux ceux qu'elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

 

Louez et bénissez mon Seigneur,

rendez-lui grâce et servez-le

en toute humilité !

 

St-Fran-ois-d-Assise.jpg

Lire la suite
<< < 1 2 3