Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

An qui amant ipsi sibi somnia fingunt (Béthune-Sully)

19 Mai 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

 

AMBS

 

Dans la bibliothèque du très beau château du Mesnil Saint-Denis, autrefois propriété de la famille Habert de Montmor (aujourd'hui la mairie), dans les Yvelines, se trouve une cheminée monumentale qui semble provenir du Petit Château de Sully à Sully-sur-Loire (Loiret).

Sur le manteau de la cheminée, à droite du grand médaillon central, est sculpté un médaillon plus petit dans lequel figure un blason sommé d'une couronne ducale avec le monogramme AMBS, qui signifie certainement "A moi Béthune-Sully", cri de guerre de cette Maison.

Ces inscriptions, ainsi que d'autres éléments, se retrouvent en effet à l'identique sur la cheminée du Cabinet de travail de Sully au château de Sully-sur-Loire.

Mais c'est au centre du linteau que l'on peut lire, dans un cartouche, cette belle et pensive sentence:


An qui amant ipsi sibi somnia fingunt

(Ceux-là qui aiment réalisent-ils vraiment leurs rêves ?)


 

Josquin des Prés, Nymphes des Bois (Déploration dur la mort de Jean Ockenghem).

The Hilliard Ensemble

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :