Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Derrière la « Refondation », le projet d'une dénaturation de l'armée de Terre

8 Septembre 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

William Wallace

 

 

" Le 22 février 1996, le Président de la République, Jacques Chirac annonçait  le passage d'une armée majoritairement de conscription à une année entièrement professionnelle. Cette réforme, qui s'achève en ce moment s'est faite sans opposition politique notable : si la Droite l'approuvait très majoritairement, la Gauche ne pouvait s'opposer ouvertement à une mesure populaire auprès des jeunes gens. Derrière ce silence de la gauche se cachait toutefois une crainte rentrée : la peur irrationnelle que l'armée professionnelle ne profite de la première occasion pour mener un coup de force et lui barrer la route du pouvoir.


Nous allons montrer de quelle manière elle a utilisé son retour au pouvoir en 1997 pour détourner la réforme qui s'amorçait et profiter du bouleversement dans les Armées pour tenter de créer une armée qui ne lui fasse plus peur : une armée d'une part subvertie, c'est-à-dire démilitarisée et affaiblie dans son moral et dans sa cohésion : une armée d'autre part dénaturée, détournée de sa vocation et de ses valeurs, et idéologisée dans un sens « républicain ». Bien que le sujet dépasse la seule armée de Terre (la Marine nationale étant particulièrement mise en accusation par les idéologues socialistes), c'est cette institution qui sera ici presque exclusivement étudiée. "

 

Suite du texte: link

 

L'armée est l'épine dorsale de la nation et le premier exemple de vertu; la véritable élite, celle qui est capable de se sacrifier pour les autres. En s'attaquant à l'armée, on s'attaque à la nation: c'est à dire au peuple et à la patrie et aux moyens de défendre leur existence et leur liberté.

Le plan de réforme de l'armée française ("Plan Vert") lancé par les sphères dirigeantes en 1996 n'avait pas d'autre but.

Cette étude rédigée à l'époque par un groupe de militaires anonymes et publiée sur internet* restera actuelle tant que l'armée française ne reviendra pas au service exclusif de la France, compromise de nos jours dans les guerres iniques de l'OTAN, qui un jour peut-être, se dérouleront sur notre propre sol.

 

 

Béthune

 

 

* Et dans un tiré à part de la revue Faits & Documents publiée par Emmanuel Ratier .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :