Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Le mistapéo

17 Février 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Aurore boréale

Aurore boréale dans la taïga québécoise

 

"Les Indiens forestiers de la famille linguistique algonquine, comme les Montagnais, les Mistassins, etc., savent tous que chacun renferme en soi le "mistapéo", littéralement le "grand homme" (de mista, grand, et napéo, homme). C'est l'âme, dont le seul langage est le rêve. Qui possède une âme peut et doit rêver. Le mistapéo, qui converse librement avec le monde des esprits, emploie les songes pour les révélations à son terrestre sujet. Le rêve est donc le principal moyen de communication avec le monde invisible."

Jacques Rousseau, Persistances païennes ches les Amérindiens de la forêt boréale. Les Cahiers des Dix, N°17 (1953)

Pour savoir qui était Jacques Rousseau: link


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :