Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rouge et Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Le nom chez les Eskimos (Robert Gessain)

6 Février 2012 , Rédigé par Béthune

 

Pour les Ammassalimiut tout être humain se compose de tima, un corps, habitacle temporaire et de deux principes immortels dont l'un tarnek, impersonnel, anime tous les êtres vivants humains et animaux et l'autre adek, le "nom", a les attributs d'une personne. Après la mort, Adek soutenu par Tarnek demeure près de la tombe en attente; il accourt dès qu'on le prononce pour se loger dans le nouveau corps qu'on lui propose (c'est pourquoi il ne faut jamais prononcer le nom d'un mort en vain). Si le "nom" se trouve mal dans le corps qui l'abrite, il a le pouvoir de le quitter, jetant ainsi ce corps déshabité d'un principe de vie essentiel dans la maladie et la mort. Les autres noms apparaissent comme des adjuvants, des ajouts de force et aussi une réserve..."

Robert Gessain, Ammassalik ou la civilisation obligatoire (p. 244)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :