Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

religion

Lire la suite
Lire la suite

Râmakrishna: Il est sot de se vanter de ses richesses...

12 Juin 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Religion, #Râmakrishna

Râmakrishna: Il est sot de se vanter de ses richesses...
Lire la suite

Râmakrishna: Vidyâ, Avidyâ

10 Juin 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Inde, #Philosophie, #Religion

Râmakrishna: Vidyâ, Avidyâ
Lire la suite

Deux pensées de Sri Râmakrishna (1836-1886)

8 Juin 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Inde, #Religion, #Spiritualité, #Philosophie, #Râmakrishna

Deux pensées de Sri Râmakrishna (1836-1886)
Lire la suite

Le Gāyathrī mantra et le Cantique du Soleil ou des Créatures de Saint François d'Assise

8 Juin 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Musique, #Inde, #Religion, #Saint François d'Assise, #Poésie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gāyatrī_mantra#/media/Fichier:Gayatri1.jpg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gāyatrī_mantra#/media/Fichier:Gayatri1.jpg

Cantique du Soleil (ou Cantique des Créatures) de Saint François d'Assise

 

Jusqu'à la fin – car c'est presque moribond qu'il composa son plus joyeux cantique – saint François voulut mettre le monde en état de louange.

Durant l'automne 1225, épuisé par la stigmatisation et par les maladies, il s'était retiré à Saint-Damien. Presque aveugle, seul dans une cabane de roseaux, abattu par la fièvre et tourmenté par les mulots, voilà pourtant le chant d'amour qu'il fit monter vers le Père de toute la Création.

L'avant-dernière strophe, hymne au pardon et à la paix, fut composée en juillet 1226, au palais épiscopal d'Assise, pour mettre fin à une lutte acharnée entre l'évêque et le podestat de la ville. Ces quelques vers de l'apôtre de la paix suffirent à empêcher la guerre civile.

Quant à la dernière strophe, c'est pour accueillir par un chant notre soeur la Mort qu'elle fut composée au début d'octobre 1226.

 

 

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,

à toi louange, gloire, honneur,

et toute bénédiction;

à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,

et nul homme n'est digne de te nommer.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,

spécialement messire frère Soleil,

par qui tu nous donnes le jour, la lumière:

il est beau, rayonnant d'une grande splendeur,

et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Lune et les étoiles:

dans le ciel tu les as formées,

claires, précieuses et belles.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,

et pour l'air et pour les nuages,

pour l'azur calme et tous les temps:

grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre soeur Eau,

qui est très utile et très humble,

précieuse et chaste.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu,

par qui tu éclaires la nuit:

il est beau et joyeux,

indomptable et fort.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur notre mère la Terre,

qui nous porte et nous nourrit,

qui produit la diversité des fruits,

avec les fleurs diaprées et les herbes.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux

qui pardonnent par amour pour toi;

qui supportent épreuves et maladies:

heureux s'ils conservent la paix,

car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

pour notre soeur la Mort corporelle,

à qui nul homme vivant ne peut échapper.

 

Malheur à ceux qui meurent en état de péché mortel;

heureux ceux qu'elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

 

Louez et bénissez mon Seigneur,

rendez-lui grâce et servez-le

en toute humilité !

Lire la suite

Om Namah Shivay - Om Namah Shivay (Sanjeev Abhyankar) {Raag Malkauns}

5 Juin 2021 , Rédigé par लाल और सफ़ेद Publié dans #Inde, #Musique, #Religion

Le mantra Om namaḥ śivāya écrit en devanagari.

Le mantra Om namaḥ śivāya écrit en devanagari.

Om namaḥ śivāya (en Sanskrit ॐ नमः शिवाय) est l'un des mantras les plus populaires de l'hindouisme et particulièrement du shivaïsme. Il est dédié à Shiva et signifie « Salutations à Celui qui est de bon augure » ou « adoration au Seigneur Shiva », ou encore « la conscience universelle est une ». Il débute par la syllabe sacrée « Aum ». Il est aussi appelé « Panchakshara » (« Pancha » signifie cinq, et "akshara" signifie "syllabe", en excluant l'Aum). (source: Wikipedia)

Dourga (sanskrit : दुर्गा (Durgā), littéralement L'inaccessible 1) est l'une des épithètes de Parvati, consort de Shiva, considérée comme la shakti (l'énergie) de l'Absolu impersonnel et adorée seule (signe de sa toute-puissance), à la différence de Parvati (ou Parvathi)2. C'est l'une des divinités principales du panthéon hindou.

Dourga (sanskrit : दुर्गा (Durgā), littéralement L'inaccessible 1) est l'une des épithètes de Parvati, consort de Shiva, considérée comme la shakti (l'énergie) de l'Absolu impersonnel et adorée seule (signe de sa toute-puissance), à la différence de Parvati (ou Parvathi)2. C'est l'une des divinités principales du panthéon hindou.

Om Namah Shivay - Om Namah Shivay (Sanjeev Abhyankar) {Raag Malkauns}

"La conscience universelle est une"

Lire la suite

Sergey Pisarev. "Idéologie. De Dieu ou du diable ? »

5 Juin 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Sergey Pisarev, #Arche russe, #Club d'Izborsk (Russie), #Philosophie, #Politique, #Religion, #Russie

Sergey Pisarev. "Idéologie. De Dieu ou du diable ? »
Sergey Pisarev. "Idéologie. De Dieu ou du diable ? »

Sergey Pisarev. "Idéologie. De Dieu ou du diable ? »

 

https://rnk-concept.ru/73560

 

 

4 Jun, 2021 -

 

 

De quel type d'idéologie la Russie moderne a-t-elle besoin ? Est-il possible d'adopter une doctrine qui absorbe le meilleur de tous les ...ismes, tout en étant libre de leurs défauts ? Quelles sont les valeurs qui conviennent le mieux à la mentalité russe, et celles qu'il vaut mieux abandonner ?

 

Ces questions et d'autres trouvent une réponse dans un entretien exclusif avec Sergei Pisarev, président du Fonds des entrepreneurs russes, auteur du concept "Russie - Arche de Noé" (RNA).

 

 

- Sergey Vladimirovich, je voudrais m'adresser à vous en tant que l'un des principaux organisateurs et sponsors de la rédaction de la fameuse "Doctrine russe", ainsi que l'auteur du concept de RNC. Le débat sur la nécessité d'adopter une ligne de conduite idéologique en Russie s'est récemment développé avec une vigueur renouvelée. Pourquoi ?

 

- La demande d'une nouvelle idéologie d'État est devenue encore plus pressante après les changements apportés à la Constitution russe. Les thèses patriotiques sont de plus en plus fréquemment entendues dans les discours d'éminents experts et politiciens.

 

Cependant, l'article 13 de la Constitution russe actualisée n'a pas changé ; il déclare toujours qu'aucune idéologie ne domine en Russie. Cette affirmation est quelque peu trompeuse. Il n'existe pas d'État sans idéologie. Après l'effondrement de l'URSS, l'idéologie occidentale et néolibérale est devenue dominante en Russie. Les "valeurs européennes" se sont infiltrées dans tous les pores de la société depuis 30 ans, du niveau domestique aux médias de masse. Dans le domaine de l'économie, le cap libéral est également resté inchangé pendant toutes ces années. Il est difficile pour les opposants à l'idéologie qui domine aujourd'hui dans la Fédération de Russie de lutter contre elle, notamment parce que, formellement, elle n'a pas ce statut. Mais en fait, il s'agit maintenant de le remplacer et de passer à une idéologie qui sera acceptable non seulement pour l'"élite" mais aussi pour la majorité de la population et la Russie dans son ensemble.

 

La Russie est incroyablement riche, mais avec une répartition des revenus aussi manifestement injuste, même elle présente déjà des lacunes notables. Un exemple simple : la collecte d'argent à la télévision pour le traitement des enfants russes mourants, et ce dans le contexte des dépenses de plusieurs milliards de dollars du "Russe Abramovitch" pour des clubs de football étrangers, des palaces et des yachts. En parlant des milliards "gagnés" par la plupart de nos oligarques. Roman Abramovitch, en raison de sa proximité avec la famille Eltsine, a privatisé Sibneft de l'État pour 100,3 millions de dollars et l'a ensuite revendu à l'État représenté par Gazprom pour 13,1 milliards de dollars. Mais il y a des gens qui, pour une raison quelconque, pensent que nos oligarques russes ont réussi grâce à leur incroyable intellect et leur incroyable capacité de travail ! Bien que de telles personnes existent certainement. Selon les calculs du Financial Times, la valeur nette des milliardaires russes représente 35 % du PIB du pays dans lequel ils vivent, avec une augmentation de 10 p.p. pendant l'année de crise de 2020. Sur 30 années de marché, plus de 2 000 milliards de dollars ont été retirés du pays, selon diverses estimations. Ces fonds auraient pu être utilisés pour construire environ 500 ( !!!) ponts de Crimée.

 

Dans son dernier discours devant l'Assemblée fédérale, le président Poutine a même dû parler ouvertement et directement de la nécessité de laisser les bénéfices à l'intérieur du pays au lieu de les transférer "hors du pays". Cependant, l'écrasante partie du pouvoir exécutif et législatif suprême de la Russie et sa strate spirituelle et culturelle semblent se satisfaire de cette situation. Peut-être avant une autre "révolution" avec expropriation ?

 

La passion infinie des "élites" pour la gloire, le pouvoir et l'argent nuit non seulement à la société et à l'État, mais aussi à elles-mêmes. Satisfaction de l'ego, mariages, divorces et scandales à n'en plus finir, médiatisés, souci permanent de croissance et de protection de la "richesse gagnée" contre les "maudits concurrents" et les détenteurs du pouvoir des deux côtés de la frontière. Tout cela émascule et épuise l'âme humaine, la prive d'harmonie et d'équilibre. Richesse excessive et vie de famille heureuse font rarement bon ménage sous un même toit. Les exceptions ne font que confirmer la règle générale.

 

En fait, la Bible, le principal document idéologique de l'humanité, dit, il y a deux mille ans, qu'il est presque impossible pour une personne riche d'accéder au Paradis. Ainsi, changer les priorités du "matériel" au "spirituel" profiterait non seulement aux "gens du peuple" et à l'État, mais aussi à ceux qui, de toute façon temporairement, se trouvent au "sommet de la chaîne alimentaire". Mikhaïl Zhvanetsky avait raison : "Il faut que quelque chose change dans l'université" (c'est-à-dire dans les têtes).

 

- Dans les pays développés, c'est l'idéologie libérale qui a largement assuré un développement dynamique et un niveau de bien-être impressionnant et qui a permis à ces pays de se hisser au premier rang mondial. Quels sont, selon vous, les défauts fondamentaux de cette doctrine ?

 

- L'idéologie libérale a joué son rôle lors de la formation du capitalisme. Mais aujourd'hui, son potentiel est épuisé et il devient de plus en plus souvent un frein au développement de la société. En outre, il s'agit de savoir ce qui a eu le plus d'influence sur le bien-être de la société occidentale : la "démocratie" ou l'exploitation des esclaves et le pillage des colonies.

 

Aujourd'hui, par exemple, une idée "fraîche" devient populaire parmi les "élites" : la population de la Terre augmente trop rapidement et les ressources de la planète ne suffisent pas pour tous - nous devrions réfléchir à des mesures pour réduire la population humaine.

 

La consommation effrénée dans les pays du "milliard d'or" (et pas seulement eux), est devenue un culte et le sens de la vie. Il oblige à "mettre à niveau" les smartphones, les voitures, les vêtements, etc., non pas parce qu'ils ne sont plus fonctionnels, mais parce qu'il existe un "nouveau modèle". L'ancien n'est pas prestigieux. Une énorme quantité de nourriture est inutilisée, gâchée et jetée, alors que dans les pays pauvres, des gens meurent de faim. Il est compréhensible qu'avec cette approche, "les ressources sont rares".

 

En outre, les pays du "milliard d'or" consomment plusieurs fois plus qu'ils ne produisent.

 

Le penchant pour les valeurs matérielles n'a pas non plus amélioré la situation d'une personne. Par exemple, dans le passé, la sodomie était considérée comme un péché mortel, une perversion, une déviation morbide de la norme. Aujourd'hui, dans la société occidentale, elle n'est pas seulement légalisée, mais est devenue une "norme de vie" que l'on impose à ceux qui nous entourent. La légalisation de la pédophilie et de l'euthanasie s'insinue. Dans le même temps, l'institution du mariage est détruite, les relations familiales sont considérées d'un point de vue purement utilitaire et les familles sans enfants sont en vogue. Et que dire de la principale admonition de Dieu à l'homme : "Soyez féconds et multipliez" ? La Bible dit encore, en décrivant le sort de Sodome et Gomorrhe, à quoi cela mènera.

 

La mode masculine du roi LGBT d'Amérique. Capture d'écran de la vidéo.

La mode masculine du roi LGBT d'Amérique. Capture d'écran de la vidéo.

 

- La doctrine communiste, dont les idéaux humanistes étaient les valeurs les plus élevées, était libérée de la course à la consommation et du culte du plaisir...

 

- Je suis d'accord, l'idéologie communiste de l'Union soviétique, malgré ses défauts, offrait une réelle alternative à la consommation effrénée. La richesse matérielle - exactement autant que le minimum nécessaire, et le matérialisme était condamné. L'idéologie communiste a prouvé à bien des égards sa vitalité ; le socialisme est réellement devenu un nouveau type de société.

 

C'est cette rationalité, l'approche rationnelle de la consommation, qui a constitué le principal danger mortel pour le libéralisme occidental, qui s'est employé à discréditer le socialisme et l'a combattu, avant tout, pour cette raison. En fin de compte, ce ne sont pas l'agression militaire et la course aux armements qui ont détruit l'URSS, mais un déplacement des priorités de valeur des citoyens de l'URSS du "spirituel" au "matériel".

 

En fait, pour cette raison, un Chinois qui aspire à la consommation n'est pas aussi dangereux pour l'Occident qu'un Soviétique idéologue en son temps.

 

À mon avis, l'un des principaux défauts de la doctrine communiste était la lutte contre Dieu, c'est-à-dire la négation de Dieu. Bien qu'en réalité, cette idéologie était un substitut du christianisme (comparez les 10 commandements de la Bible et les 10 commandements d'un communiste). Les plus grandes réalisations y sont liées, mais aussi les plus grands désastres du peuple. C'est pourquoi il n'a pu se maintenir en Russie que pendant 70 ans.

 

La monarchie en Russie a existé bien plus longtemps. Et comme le principal objectif de la monarchie était de "sauver les âmes de ses sujets", la principale raison de l'effondrement de l'Empire russe a été la propagation de l'athéisme dans toutes les couches de la société. Même la majorité des diplômés des séminaires en 1917 ne croyaient pas en Dieu, et il est clair qu'ils organisaient des services dans leurs paroisses de manière formelle. En conséquence, personne ne s'est levé pour défendre l'Église et les temples lorsque les "bolcheviks" ont commencé à les détruire en masse, et le Synode a même soutenu le renversement de l'empereur.

 

L'élite de l'Empire russe renonce à la foi orthodoxe. Pour moi, homme de foi, il est évident que c'est la cause de l'extermination ou de l'expulsion du pays de cette même élite. C'est une conséquence directe de la négation de Dieu (qui s'appelle : voir l'Ancien Testament !).

 

Pour la même raison que l'Union soviétique s'est effondrée - la perte de foi dans les idéaux du communisme a conduit au fait que personne ne le défendait. Et le pays s'est effondré du jour au lendemain sans aucune agression extérieure. Les anciens orthodoxes de 1917 ont trahi l'orthodoxie et sont allés détruire les églises, et les anciens communistes de 1991 ont renoncé au communisme et sont allés reconstruire ces églises. L'histoire a fait un cercle.

 

D'ailleurs, sous le socialisme, plusieurs générations de Soviétiques ne croyaient pas en Dieu. Où sont passées, après leur mort, plusieurs centaines de millions d'âmes immortelles de ces personnes ? Comment cela affecte-t-il le sort de leurs enfants et petits-enfants, c'est-à-dire vous et moi ? La question est rhétorique. Tous ces troubles qui accablent notre pays sont, à mon sens, une conséquence directe du refus de Dieu. Et cette accusation contre l'idéologie communiste n'est pas moins grave pour les croyants que la mort physique de millions de Russes qui ont péri dans les guerres civiles et les répressions.

 

Quant à la victoire vraiment sainte de l'URSS dans la Grande Guerre Patriotique. Depuis le discours essentiellement ecclésiastique de Staline au peuple : "Frères et sœurs !", l'ouverture des églises, l'autorisation des services divins, le retour des uniformes et des grades militaires d'avant la révolution, la création d'ordres de chefs militaires - des saints orthodoxes (Ushakov, Suvorov), jusqu'à des "coïncidences" historiques telles que la fin de la guerre le jour de Pâques 1945, le jour de la Saint Georges le Victorieux et l'acceptation de la capitulation de l'Allemagne par le commandant russe Zhukov portant le nom de Georgy. Le désir du peuple russe de revenir à ses fondements historiques et spirituels, de renoncer à la piété, bien que sous l'influence de circonstances terribles et seulement pour ce temps, n'est-il pas évident ? Mais il n'en reste pas moins que durant cette période historique difficile, une rébellion véhémente était interdite dans le pays. De toute évidence, ancien élève du séminaire religieux, Staline savait que tout ne dépend pas de l'homme.

 

- En Chine, le socialisme et le parti communiste fonctionnent toujours avec succès et affichent une réussite spectaculaire.

 

- En fait, dans la Chine moderne, il ne reste que l'enveloppe extérieure et la phraséologie du communisme et du socialisme, tout le reste est tout à fait oligarchique-capitaliste, avec toutes les méchancetés qui en découlent sans Dieu. Le socialisme n'est pas tant le "rôle de guide du parti communiste" que l'absence de capitalistes super-riches, de propriété privée des moyens de production et autres. Il n'y a rien de tout cela en Chine ? À propos, en ce qui concerne les garanties sociales, une certaine Suède "capitaliste" dépasse la Chine d'un ordre de grandeur. L'idéologie sans Dieu, que ce soit en Chine ou ailleurs, est toujours "du malin". Capitalisme d'État plutôt que socialisme ici, il me semble.

 

- Qu'est-ce donc que l'"idéologie" selon vous, de manière générale ?

 

- C'est un ensemble d'idées, de règles et de conventions mises ensemble qui promettent une vie bonne et heureuse pour la majorité. Quelqu'un propose le libéralisme, quelqu'un le socialisme, quelqu'un la monarchie ou d'autres ...ismes comme un tel ensemble. L'un des premiers ensembles de règles de ce type peut être considéré comme la Bible. Et le christianisme est l'une des doctrines et idéologies les plus viables et réalisables, grâce à laquelle notre civilisation a atteint le niveau de développement moderne.

 

En fait, de nombreux courants idéologiques ultérieurs peuvent être considérés comme des dérivés de la Bible, des sortes de substituts, adaptés à la perception, en tenant compte des caractéristiques nationales et temporelles locales (par exemple : "Moscou est la troisième Rome"). La Bible est difficile à comprendre et exige une compréhension profonde, alors que le "substitut" est plus simple. La plupart des gens sont à l'aise avec cette approche dans leur vie quotidienne. C'est probablement bien.

 

- Comment puis-je évaluer la "justesse" de telle ou telle idéologie ? À ses débuts, l'idée communiste semblait également très séduisante et promettait de résoudre tous les problèmes de l'humanité. Mais au final, elle a perdu la compétition avec d'autres mouvements.

 

- Il me semble que le critère principal est de savoir où mène toute idéologie : à Dieu ou au diable ?

 

Les idéologies et les mouvements de lutte contre Dieu gagnent souvent rapidement en popularité parce qu'ils font appel à l'orgueil (fascisme), aux désirs animaux les plus bas (LGBT), sont très simples ("prenez et divisez !"), ne demandent aucun effort de l'âme, et parfois même le nient. Il est plus facile de descendre de la montagne que de la gravir.

 

Un exemple simple : la sphère de la culture et de l'art peut servir à la création et au salut de l'âme, mais aussi à sa décadence et à sa souillure. De véritables chefs-d'œuvre, des "monuments à la hauteur de l'esprit" ont été créés dans cette sphère. Et dans le même temps, il existe des produits de mauvaise qualité dont le but principal est de divertir et d'enthousiasmer le public à tout prix, dans un but lucratif. La télévision, le divertissement, le théâtre et le cinéma regorgent de ce type de "produit", car il est plus facile à comprendre et à vendre.

 

Qu'est-ce que le "vrai art" et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Le critère est très simple à mon avis : si une œuvre d'art fait réfléchir les gens, les rend meilleurs, plus purs, plus gentils, et les conduit à Dieu, alors c'est du "vrai art". Mais si une œuvre d'art n'a pas d'idéologie, qu'elle est vile et vulgaire, qu'elle provoque l'agression et conduit à la dégradation de la personnalité, alors c'est une route vers le diable et un art "non réel".

 

- De quel type d'idéologie la Russie a-t-elle besoin aujourd'hui ?

 

- L'idéologie du patriotisme éclairé, qui a absorbé tout le meilleur de ses prédécesseurs, et s'est affranchie de leurs défauts. Je parle du concept de "Russie - Arche de Noé" (ARN). Selon l'ARN, l'humanité est arrivée à un stade de son développement que l'on peut appeler le "déluge 2.0", suivi de l'apocalypse. La crise actuelle ne s'observe pas dans un seul domaine, mais littéralement dans tous les domaines, et cette crise est systémique et profonde. Une "tempête parfaite" se prépare. L'humanité peut périr pour plusieurs raisons à la fois, de l'armée à l'écologie. Si nous n'arrêtons pas aujourd'hui le glissement vers une catastrophe mondiale, demain il sera trop tard. Les ressources naturelles seront épuisées une fois pour toutes, il y aura une pénurie catastrophique d'eau et de nourriture ordinaires et des guerres pour les ressources. Les épidémies et l'apostasie, nous les avons déjà sous le programme complet.

 

Le RNC propose de conserver sur le territoire de la Russie tout ce que Dieu a créé, et seulement le meilleur de ce que l'homme a créé, car l'homme, étant un créateur, comme Dieu, ne crée toujours pas que du bon. En général, l'ARN est l'idéologie des "derniers temps", parlant de la manière de retarder l'apocalypse qui approche, dont les signes, nous semble-t-il, sont de plus en plus évidents. Autrefois, l'idéologie de "Moscou - la troisième Rome" était pertinente, aujourd'hui, elle l'est de plus en plus : "La Russie - l'arche de Noé de l'humanité".

 

- Comment les choses se passent-elles en Russie à cet égard ?

 

- Au cours des 20 dernières années, nous avons constaté une dissonance de plus en plus nette entre la politique étrangère et la politique intérieure de la Russie. Il n'y a pas de plaintes particulières concernant la politique étrangère, elle est pondérée, bien pensée, pragmatique et cohérente.

 

Mais à l'intérieur de la Russie, des problèmes aigus dans presque toutes les sphères - de l'idéologie et de l'économie à l'éducation et à la culture - s'accumulent et restent sans solution pendant des années. La majeure partie de notre "élite" considère la Russie comme une "société par actions fermée" avec "la direction (c'est elle) et les travailleurs ordinaires (c'est nous)". Face aux "pilleurs" extérieurs, la "direction" et les "travailleurs" présentent un front uni. À l'intérieur, cependant, il n'y a pas d'unité, notamment dans la distribution des biens matériels. Et les gens, pour ne pas dire plus, le ressentent vivement.

 

Le président russe Vladimir Poutine, s'adressant aux "partenaires occidentaux", a exprimé la thèse tant attendue selon laquelle l'idéologie libérale est dépassée. Mais elle est dépassée non seulement pour eux, mais aussi pour nous, chez nous, en Russie. Il est temps de donner naissance à une nouvelle idéologie qui correspond au moment historique et qui est urgente pour la société et l'État russes, et qui mène à Dieu. Et, il me semble qu'une telle idéologie est née. Le moment est venu...

 

 

 

Préparé par Valeri Borisov

 

Spécialement pour le RNC

 

 

P.S. Il existe plusieurs ouvrages contenant des propositions sur la construction d'une nouvelle arche de civilisation dans les principales sphères de la vie économique, politique, sociale, familiale et morale.

 

Parmi elles, la doctrine "Russie - Arche de Noé" dont les principes de base sont élaborés en 2008.

 

Sur sa base, un projet élargi de ce concept "Russie - Arche de Noé de l'humanité" édité par Yuri Gromyko et Yuri Krupnov, publié en décembre 2019.

 

Le travail du Club d'Izborsk "Arche russe", publié au printemps 2020, édité par Vitaly Averyanov.

 

Version française ici: https://pocombelles.over-blog.com/2021/03/arche-russe-strategie-alternative-pour-le-developpement-mondial.html

 

Traduit du russe par Le Rouge et le Blanc avec DeepL.

Lire la suite

Shivoham I Shiva Shloka I Sanjeev Abhyankar

5 Juin 2021 , Rédigé par लाल और सफ़ेद Publié dans #Inde, #Musique, #Religion

Dourga, épithète de Parvati, épouse de Shiva. Dourga Mahishasuramardini, c'est-à-dire « tueuse du démon Mahishasura ». Protectrice de l'Inde.

Dourga, épithète de Parvati, épouse de Shiva. Dourga Mahishasuramardini, c'est-à-dire « tueuse du démon Mahishasura ». Protectrice de l'Inde.

Shivoham I Shiva Shloka I Sanjeev Abhyankar
Lire la suite

Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम

2 Juin 2021 , Rédigé par लाल और सफ़ेद Publié dans #Inde, #Musique, #Religion

Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम
Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम
Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम
Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम
Hermann Hesse: Siddharta. Traduit de l'allemand par Joseph Delage.

Hermann Hesse: Siddharta. Traduit de l'allemand par Joseph Delage.

Shivoham | Nirvanashatkam | Om Voices | शिवोहम | निर्वाणषटकम

Le polythéisme est à la religion ce que l'arc-en-ciel est à la lumière.

C'est la diversité merveilleuse de la vie.

Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>