Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Planter des forêts de châtaigniers en France à la place des monocultures de blé, de colza ou de maïs ?

28 Novembre 2015 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

"Durant des siècles, la châtaigne, rôtie ou bouillie, a été la nourriture hivernale de base des pays pauvres, principalement en Limousin, où l'on appelait le Châtaignier l'"arbre à pain". Dans les Cévennes, la "biroulade", qui consistait à manger des châtaignes rôties en les accompagnant de bons coups de vin, 'etait l'occasion d'une soirée passée entre voisins."

Jacques Brosse, Les arbres de France (Plon, 1987): Le châtaignier (p.55).

 

Les Gaulois étaient un peuple forestier. La culture et la consommation des céréales se développa avec la romanisation, au détriment des aliments provenant de la chasse et de la cueillette. Bien que l'aire naturelle du châtaignier soit méridionale et qu'il se soit répandu en France avec la vigne, on peut donc penser que les châtaignes étaient un aliment important des Gaulois avant et après la Conquête, là où on les trouvait.

Par leurs grandes qualités nutritives et gustatives, les châtaignes pourraient remplacer en partie ou même en grande partie la farine issue des céréales cultivées aujourd'hui dans les immenses monocultures industrielles et chimiques qui détruisent l'environnement et nuisent à notre santé.

Transformer ces monocultures nuisibles en forêts naturelles* de châtaigniers bénéfiques pour l'homme, pour le climat, les sols et la "biodiversité" présenterait d'infinis avantages. Pour notre agrément aussi: il vaut mieux se promener dans une forêt que dans un champ de blé de la Beauce! Et quant au bois de châtaignier, c'est comme chacun sait un excellent matériau de construction et combustible.

P.O.C.

* C'est à dire des forêts où domine le châtaignier, mais avec les autres espèces végétales (et animales) qui lui sont naturellement associées.

La conservation des châtaignes

"Les châtaignes peuvent être consommées fraîches, dès qu’elles sont tombées de l'arbre. Il est possible de les conserver 3 à 4 fois plus longtemps en les faisant tremper dans l'eau pendant 5 à 9 jours immédiatement après le ramassage, de façon à détruire les éventuels parasites et leurs œufs. Les fruits restés plusieurs jours au contact de la terre sont particulièrement susceptibles d’être infestés et impropres à la consommation4,5.

Aussitôt après le ramassage, on immerge totalement les châtaignes dans une cuve remplie d’eau, et, après brassage des châtaignes, on élimine tout ce qui flotte. Ce sont des fruits véreux ou déjà pourris, car les fruits sains, plus denses, ne flottent pas.

Ce trempage tue par asphyxie les larves parasites, comme celles du carpocapse et du balanin. Il induit également une modification chimique de la chair de l’amande qui lui confère une forte résistance à la pourriture. Par ailleurs, les châtaignes traitées par trempage restent longtemps bien hydratées et résistantes à la dessiccation.

Le trempage doit durer au moins 5 jours (idéalement, 9 jours6), et l’eau doit être renouvelée quotidiennement. Les châtaignes doivent être remuées chaque jour, et les fruits noirs ou mous, qui remontent à la surface, doivent être éliminés. Ils étaient déjà pourris avant le trempage.

Après le trempage, les châtaignes sont étalées sur un plancher pour le ressuyage pendant 8 à 10 jours dans un endroit bien ventilé. Le séchage est terminé quand les châtaignes restent sèches au début du jour, sans traces de condensation nocturne. On peut alors les stocker dans un local frais et aéré (pas dans une cave) puis les remuer de temps en temps pour les aérer."

Source: Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2taigne

Pour en savoir plus sur l'histoire et les usages du châtaignier: http://www.chataignes-alpes-provence.fr/

Jeune châtaignier en fleur, comme un feu d'artifice ou un bouquet d'étoiles parfumées. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Jeune châtaignier en fleur, comme un feu d'artifice ou un bouquet d'étoiles parfumées. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Photo: Pierre-Olivier Combelles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :