Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Kestufé du wéékend ? Je défile à Notre-Dame des Landes !

29 Février 2016 , Rédigé par POC

j´accrois ma productivité, je réduis ma viscosité, j´optimiste ma mobilité. je gére mon capital santé, je booste ma combativité, je guette les opportunités. jeplanifie des mutations, j´optimise la distribution, je restructure laproduction. je négocie un plan social, je réduis la masse salariale, je licencie ches les mandaïs.

Notre-Dame-des-Landes : le pari des rebelles est gagné

29 février 2016 / Nicolas de La Casinière et Isabelle Rimbert (Reporterre)
 

Organisé rapidement, devenu alternative au référendum, le blocage festif de la voie express bordant la Zad de Notre-Dame-des-Landes a été, samedi, un succès sans précédent. La résistance au projet d’aéroport est populaire et tenace.

- Notre-Dame-des-Landes et alentour (Loire-Atlantique), reportage

Les glissières de la voie express n’ont jamais connu un tel ramdam. Le double cortège qui a envahi vers 10 h 30, samedi 27 février, les quatre voies de circulation de l’axe Nantes-Vannes s’est mué en rythme collectif obsédant. Le jeu de quelques coups de bâton sur ces barrières de sécurité a vite été repris, multiplié, amplifié par des milliers de tambourineurs qui s’en sont donné à cœur joie en trouvant un bâton ou une branche sur le terre plein-central ou les bas-côtés. Une énergie incroyable, courant, vibrant sur des kilomètres de profilé métallique, a rempli l’air comme un concert de techno artisanale inspiré par les Tambours du Bronx et une batucada prenante et enjouée. Certains y ont vu une « métaphore de l’action collective », sans chef d’orchestre, écrivant dans l’improvisation des boucles rythmiques, capable de désunir et de se reformer pour imposer un tempo combattif. La rumeur joyeuse et déterminée permettait à peine de se parler dans le cortège.

(...)

http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-pari-des-rebelles-est-gagne

 

Lire la suite

Le Yin et le Yang

29 Février 2016 , Rédigé par POC

Étang gelé sous la première neige près du Lac Monger (nord-est de la Basse Côte-Nord du Québec), octobre 1992. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Étang gelé sous la première neige près du Lac Monger (nord-est de la Basse Côte-Nord du Québec), octobre 1992. Photo: Pierre-Olivier Combelles

Lire la suite

L'homme a volé le feu aux dieux, mais il a volé l'argent au diable

26 Février 2016 , Rédigé par POC

L'homme a volé le feu aux dieux, mais il a volé l'argent au diable. L'argent détruit l'homme et détruit la nature qui a créé l'homme. Nul mieux n'a mieux exprimé cela que l'ethnologue Robert Gessain dans son livre "Ammassalik ou la civilisation obligatoire":

"Evidemment c'est un problème, l'argent, c'est le problème de tous ceux qui sont venus après le Sakodo*. Ca ne sert plus à rien de savoir attraper les phoques, il faut apprendre à attraper l'argent. Mais ce n'est pas le plus facile, car il faut changer quelque chose dans son coeur et renier tout ce que pensaient les vieux. Pour entrer dans le cycle de l'argent et espérer posséder un jour les nouvelles techniques, il faut mourir à soi-même et à ce que furent les siens. (p. 103)


* C'est dans le monde dangereux dont les Inuit par leurs techniques, pendant des siècles, ont triomphé, et qu'ils avaient conçu comme un ordre stable et équilibré que fit irruption le premier Européen en 1884. le Sakodo (comme on nomme Gustave Holm à Amassalik, d'un mot signifiant: celui qui a beaucoup d'armes et d'outils), messager de cette richesse occidentale qui s'accroît de la course accélérée et triomphale où l'entraîne le déséquilibre permanent de son système." (p. 65)
Robert Gessain, Ammassalik ou la civilisation obligatoire, Flammarion, Paris, 1969.

Lire la suite

Les Etats-Unis testent le pouvoir du TTIP sur VW (Heberhard Hamer, Horizons et Débats)

25 Février 2016 , Rédigé par Béthune

par Eberhard Hamer, économiste, Allemagne

Vice-président Biden a comparé avec l’OTAN ce que les Américains et leurs multinationales appellent «Accord de libre échange» (TTIP). Cet accord sert à soumettre l’Europe à la dominance économique américaine et à leurs intérêts. Il y a un aspect intérieur et un aspect extérieur:

  • C’est depuis longtemps que le gang autour de Juncker à Bruxelles s’efforce de démanteler les Etats-nations européens et d’anéantir le pouvoir de leurs Parlements pour assurer le pouvoir dominant de la Commission européenne. Pour cette raison le bureau politique à Bruxelles ne négocie qu’en secret avec les Américains, en excluant les Etats-nations. Ceci contredit la clause de subsidiarité et de souveraineté de l’UE. Mais la centralisation est le programme principal de Juncker, appliquée pendant la crise financière en partant de l’union de la concurrence économique, en passant par l’union de la responsabilité, puis de l’endettement pour arriver à l’union financière. Et encore récemment en Pologne quand l’UE est intervenue contre la destitution d’agents américains dans la radiodiffusion nationale polonaise. Bruxelles ne tolère ni des opinions divergentes de gouvernements ou Parlements, ni la limitation de l’influence des Etats-Unis en Europe.
  • Vers l’extérieur, TTIP sert, au profit de l’économie américaine (et de l’OTAN), à l’intensification de la guerre économique envers la Russie (sanctions, guerre du pétrole, guerre des monnaies). Selon la doctrine de Brzezinski, les Etats-Unis ne peuvent maintenir leur statut de puissance mondiale que s’ils contrôlent l’Europe, et ils ne peuvent dominer l’Europe que s’ils contrôlent l’Allemagne. Ceci non seulement sur le plan politique au sens des atlantistes, mais aussi sur le plan économique: la plupart des entreprises cotées au DAX sont sous tutelle américaine. Maintenant, tout cela doit être fusionné à l’aide du TTIP en un espace économique commun euro-atlantique, opposé à la Russie.

La prise du pouvoir économique et juridique en Europe à l’aide du TTIP est accompagnée d’attaques contre des bastions économiques avant tout allemands qui ne sont pas encore gérées par les Américains. Actuellement, c’est le tour de VW.
General Motors a essayé à deux reprises d’acquérir le «gros morceau VW» à l’aide de crédits illimités de la FED. La première fois la famille Porsche les a devancés. La deuxième fois ils ont échoué avec leur plainte contre le droit de Veto de la Basse-Saxe. Maintenant, ils tentent une troisième fois de saigner, voire de déprécier VW à l’aide d’autorités et d’avocats mandatés par eux aux Etats-Unis, pour après les racheter à bon marché.
Si VW essayait la même chose aux Etats-Unis, le gouvernement américain interviendrait immédiatement sous le prétexte de l’intérêt national et sécuritaire. Le vrai scandale concernant VW est que le gouvernement allemand ne défend pas VW et qu’il se sent visiblement obligé plutôt à la puissance américaine qu’aux 100?000 employés de VW.
Si nous tolérons que les Américains détruisent VW pour favoriser ses deux concurrents américains Ford et Opel (General Motors), l’Allemagne perdra un de ses phares dont l’éclairage rayonne loin au-delà de ses frontières. Ainsi, nous commençons à comprendre ce que les Américains entreprendront contre nos autres grandes entreprises et monopolistes du savoir-faire, à l’aide du droit américain sur sol allemand créé avec TTIP.
Il n’est donc pas étonnant qu’un gouvernement qui se tait face à la destruction de VW, soit tolérant envers, voire favorise activement, la prise de pouvoir des multinationales américaines sur l’économie allemande (TTIP). Une guerre d’anéantissement, telle que les Américains la mène contre VW, serait impossible pour les Allemands aux Etats-Unis et ne serait tolérée par aucun gouvernement ou congrès américain. On voit donc bien ce que vaut un accord entre un puissant (USA) et un impuissant (UE) conclu par un pouvoir mondial avec des fonctionnaires téléguidés par lui (Commission européenne). De plus, les fonctionnaires de l’organisation patronale représentent les intérêts des multinationales contre la grande majorité de ses membres qui sont des PME.
La teneur de la prise de pouvoir économique des Etats-Unis en Europe est bien illustrée par l’itinéraire et l’agenda d’Obama. Celui-ci inaugurera avec Mme Merkel la Foire de Hanovre pour «aligner la politique et l’économie sur l’accord TTIP».    •
(Traduction Horizons et débats)

http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4865

Lire la suite

Pier Paolo Pasolini: "Je suis contre l'avortement"

24 Février 2016 , Rédigé par Béthune

« (…) Aujourd’hui la liberté sexuelle de la majorité est en réalité une convention, une obligation, un devoir social, une anxiété sociale, une caractéristique - à laquelle on ne peut renoncer - de la qualité de la vie du consommateur. En somme, la fausse libéralisation du bien-être a créé une situation aussi malsaine sinon plus, que celle du temps de la pauvreté.

(…) Autrefois le couple était béni, aujourd’hui il est maudit. Les conventions et les journalistes imbéciles continuent de s’attendrir sur "le bon petit couple" (comme ils disent abominablement) sans s’apercevoir qu’il s’agit là d’un pacte criminel. Et les mariages : autrefois, c’étaient des fêtes, et leur caractère d’institution – si stupide et sinistre – était moins fort du fait qu’il était institué par, précisément, un processus heureux et joyeux. Aujourd’hui, au contraire, les mariages ressemblent à de hâtifs rites funèbres. La cause de toutes les choses terribles que je suis en train de dire est claire : autrefois "l’espèce" devait lutter pour survivre et, par conséquent le nombre des naissances devait dépasser celui des décès. Aujourd’hui, par contre, "l’espèce", si elle veut survivre, doit s’arranger pour que le nombre des naissances ne dépasse pas celui des décès. Et donc : chaque enfant qui naissait autrefois, représentant une garantie de vie, était béni, tandis que chaque enfant qui naît aujourd’hui, contribuant à l’autodestruction de l’humanité, est maudit.

(…) Au cours de ces dix dernières années est intervenue la société de consommation, c’est-à-dire un nouveau pouvoir faussement tolérant qui a relancé le couple sur une très grande échelle, en privilégiant tous les droits de son conformisme. Mais ce qui intéresse un tel pouvoir, ce n’est pas un couple générateur d’enfants (prolétaires), mais un couple consommateur (petit-bourgeois) : il a donc in pectore l’idée de la légalisation de l’avortement (comme il avait déjà celle de la ratification du divorce. (…) »

Pier Paolo Pasolini: Je suis contre l'avortement. Article paru dans le Corriere della Sera, 19 janvier 1975. Repris en francais dans Les Écrits corsaires.

Source de cette citation:

https://blogs.mediapart.fr/alexis-flanagan/blog/011212/mariage-homosexuel-j-ai-relu-pasolini

Voir aussi: http://www.novaplanet.com/novamag/6069/les-ecrits-corsaires-de-pier-paolo-pasolini

Pier Paolo Pasolini: "Je suis contre l'avortement"
Lire la suite

La politique du Centre (Pier Paolo Pasolini, Écrits corsaires)

24 Février 2016 , Rédigé par POC

La politique du Centre (Pier Paolo Pasolini, Écrits corsaires)

Le centralisme fasciste n’a jamais réussi à faire ce qu’a fait le centralisme de la société de consommation. Le fascisme proposait un modèle, réactionnaire et monumental, qui est toutefois resté lettre morte. Les différentes cultures particulières (paysanne, prolétaire, ouvrière) ont continué à se conformer à leurs propres modèles antiques : la répression se limitait à obtenir des paysans, des prolétaires ou des ouvriers leur adhésion verbale. Aujourd’hui, en revanche, l’adhésion aux modèles imposés par le Centre est totale et sans conditions. Les modèles culturels réels sont reniés. L’abjuration est accomplie. On peut donc affirmer que la « tolérance » de l’idéologie hédoniste, défendue par le nouveau pouvoir, est la plus terrible des répressions de l’histoire humaine. Comment a-t-on pu exercer pareille répression ? A partir de deux révolutions, à l’intérieur de l’organisation bourgeoise : la révolution des infrastructures et la révolution du système des informations. Les routes, la motorisation, etc. ont désormais uni étroitement la périphérie au Centre en abolissant toute distance matérielle. Mais la révolution du système des informations a été plus radicale encore et décisive. Via la télévision, le Centre a assimilé, sur son modèle, le pays entier, ce pays qui était si contrasté et riche de cultures originales. Une œuvre d’homologation, destructrice de toute authenticité, a commencé. Le Centre a imposé - comme je disais - ses modèles : ces modèles sont ceux voulus par la nouvelle industrialisation, qui ne se contente plus de « l’homme-consommateur », mais qui prétend que les idéologies différentes de l’idéologie hédoniste de la consommation ne sont plus concevables. Un hédonisme néo-laïc, aveugle et oublieux de toutes les valeurs humanistes, aveugle et étranger aux sciences humaines.

Pier Paolo Pasolini, Écrits corsaires, Flammarion (ou en italien, Scritti corsari, Garzanti).

Remerciements à Thomas Lemahieu pour la transcription: http://www.peripheries.net/article231.html

Lire la suite

Servando Gonzalez: la loi de Servando

23 Février 2016 , Rédigé par POC

Servando's Law

By Servando Gonzalez
Marzo 17, 2001

(This article was originally published in LewRockwell.com)

According to Moore’s Law, enunciated in 1965 by Gordon Moore, co-founder of Intel, the power of computer processing doubles every 18 months. Based on this assertion, which has proved to be extremely accurate, some scholars believe that computers will reach the point where they will be more intelligent than humans in about twenty years, give or take a couple of years.

Professor Hans Moravec, an eminent roboticist at Carnegie Mellon University is not that optimistic. He believes that it will take a little longer for computers to be more intelligent than humans in all areas of life, from running efficient businesses to writing surrealist poetry. In his latest book, Robot: Mere Machine to Transcendent Mind (Oxford University press, 1999), Moravec predicts that robots will be that advanced by 2040.

With all respect to the experts, however, I have to disagree. Actually, computers will become more intelligent than humans in about ten years. But not thanks to Moore’s Law, but because of a less known one: Servando’s Law.

According to Servando’s Law, since the emergence of widespread computer use, the level of human stupidity in the United States has been doubling every 9 months. Therefore, in about ten years Americans will be so stupid that any computer, even a PC running Windows, will be more intelligent than any human living in this country. [...]

La suite sur le site de l'écrivain cubain exilé Servando Gonzalez: http://www.intelinet.org/sg_site/articles/sg_servandos_law.html

Servando Gonzalez: la loi de Servando
Lire la suite

Les Maori de Aotearoa (Nlle Zélande) protestent contre le Trans-Pacific Partnership à Auckland (Février 2016)

23 Février 2016 , Rédigé par Béthune

Le TPP (Trans-Pacific Partnership) entre les 12 pays alliés des USA dans le Pacifique a été ratifié le 4 février 2016 à Auckland:

http://www.bbc.com/news/business-35480600

http://info.arte.tv/fr/tpp-le-plus-vaste-accord-de-libre-echange-au-monde

 

 

anti TPP

Protesters are worried that the TPP is less about jobs and more about big business and corporate greed. Photo: BBC.

Lire la suite

James Petras commente le voyage du Pape François au Mexique et celui du Président F. Hollande en Amérique latine

23 Février 2016 , Rédigé par Béthune

[...]

MAB: El otro tema para abordar también es la presencia del Papa en México y su visita a Cuba, donde se encontró con el Patriarca ruso Kiril, encuentro que se considera que va más allá de las religiones, mil años hace que se habían separado las Iglesias.

JP: La urgencia de alcanzar un acuerdo entre las dos Iglesias –la ortodoxa rusa y la católica- es porque los cristianos están siendo masacrados en Medio Oriente, son perseguidos en todos esos países, Irak, Siria, Israel. Los cristianos sufren persecución, desplazamientos, asesinatos masivos. La población cristiana bajó en más de un 80% en esa zona en los últimos cinco años por la persecución.

El Patriarca y el Papa se reunieron en La Habana para dar voz a los cristianos que están sufriendo en manos de los islámicos fanáticos y los sionistas fanáticos. Debemos reconocer esto, porque las fuerzas progresistas no han tomado nota de esta persecución religiosa, política, social, en esta región. Y es fundamental cuando miles de personas de origen cristiano están en la cárcel o pudriéndose en campos de refugiados.

Ladies-in-White-ap-640x480

http://www.therealcuba.com/?tag=ladies-in-white

http://www.intelinet.org/sg_site/articles/sg_vatican_castro.html

Pero más allá del encuentro entre los líderes religiosos, está la visita del Papa a México, donde hizo una gran denuncia, no solo contra los maleantes, los delincuentes, los narco políticos; además el Papa dijo que la narco política y los asesinatos en México tienen sus raíces en la elite política-económica. Y dijo textualmente:”Cuando hay grandes desigualdades entre los pobres y la clase política y la oligarquía económica, ese es el terreno que siembra el narcotráfico, el tráfico de personas, la prostitución, etc.

Entonces fue más allá de la condena al os narcotraficantes, tocó a los bancos que están lavando dinero, tocó al Presidente, Enrique Peña que estaba al lado sonriendo, mientras el Papa los condenaba como una de las fuentes de corrupción y narcotráfico.

DM: Françoise Hollande se va a reunir con líderes europeos y latinoamericanos. ¿Qué busca Hollande con esta gira?

JP: Está tratando de fortalecer las tendencias neoliberales que coinciden con sus políticas en Francia. Trata de conseguir mercados por que la economía francesa está estancada y la tasa de desocupación supera el 12%, si sumamos los sub ocupados son casi el 30%. Casi uno de cada tres franceses está sin trabajo estable bien pagado. Es una gran crisis económica.

También sus campañas contra el terrorismo han fomentado medidas contra la democracia; ley de emergencia que está suspendiendo todos los derechos democráticos. Un gobierno sumamente impopular, que busca a partir del comercio solucionar algunos problemas con las exportaciones y busca alguna forma de coincidir con Cuba, en algunas cosas menores, para poder levantar la bandera de ser un gobierno progresista, lo que nadie cree.

Es evidente que la política neoliberal de Hollande, el apoyo a las guerras de intervención en Siria y las políticas represivas internas, están creando una oposición mayoritaria que no pueden recuperar con las medidas domésticas. Incluso está fomentando una mayor oposición que toma partido por los grandes capitales.

Por esa razón cree que un viaje a América Latina, algunos acuerdos comerciales, pueden servir como relaciones públicas publicitarias de que está haciendo algo para resolver los problemas. El hecho fundamental para Hollande es que no tiene apoyo doméstico para ser reelecto.

DM: Tiene problemas internos como que el propio Partido Socialista votó en contra de la Ley Antiterrorista.

JP: Sí. Cómo pueden apoyar los políticos mínimamente democráticos medidas dictatoriales, como que el Ejecutivo, la Policía tenga el poder de intervenir en cualquier oficina, en cualquier casa, romper puertas, sin ninguna autorización judicial. Es contra la Constitución, contra las tradiciones democráticas.

Sólo los gobiernos de la derecha dura utilizaban esas medidas, los fascistas durante la segunda guerra mundial y algunos otros en la pos guerra. Pero ahora Hollande tiene poderes extendidos, varios meses más, y tal vez puedan prolongarlos para siempre. Es decir convertir a Francia en un gobierno autoritario.

DM: Va a estar por acá Petras, el 26 y 27 estará en Uruguay, no se sabe bien a qué.

MAB: Viene a vender barcos y helicópteros, dice la información.

JP: Está buscando romper la integración latinoamericana y crear con Macri y otros políticos más, alguna forma de integrar a América Latina como subordinada a la Unión Europea. Hollande trabaja con Alemania e Inglaterra, la derecha fuerte que busca conquistar mercados en Latinoamérica y romper la unidad que viene de años atrás a partir del liderazgo del ex presidente Hugo Chávez. No hay que esperar nada progresista de este pseudo socialista.

MAB: Ya que nombraste a Macri, ha habido muchas movilizaciones, el sábado una muy grande convocada por los artistas, y el gobierno sigue adelante.

JP: Sí. Ya empezaron las movilizaciones, pero en poco tiempo van a ver que Macri no tiene ningún interés en contar con apoyo popular, sólo va a contar con sus poderes ejecutivos, la fuerza, las balas de goma; buscará cambiar el sistema judicial, las reglas de comunicación. Es un proyecto claramente bonapartista.

Macri busca la forma de concentrar todos los poderes y utilizarlos para entregar el país. Ya ofreció a los fondos buitre en EEUU seis mil millones de dólares en compensación, que es cinco veces más que el valor oficial de los Bonos. Y para eso, los buitres en Nueva York dicen que no es suficiente, quieren todo.Y como encuentran un interlocutor que les ofrece todo lo que quieren, por qué no pedir más. Es el dilema de Macri ahora, ha dado muchas concesiones al capital extranjero y quieren más, y él tiene que encontrar la fórmula de entregar el dinero sin generar conflictos.

Pero estamos en una época pre insurreccional. En seis meses o un año, estas políticas de Macri van a provocar movilizaciones, huelgas generales y va a culminar en una toma de las ciudades y el bloqueo de las autopistas, con piqueteros como en el año 2001-2002.

El camino de Macri es hacia un enfrentamiento masivo. Hoy hay marchas, mañana huelgas generales, y luego una insurrección. Porque es un extremista, tiene el apoyo completo de Wall Street, de la City inglesa; los diarios son los voceros de Macri, publicitan todo lo que hace Macri para favorecer al capital. Pero eso representa sólo el 15 o 20% de los argentinos que está apoyándolo, pero ellos no controlas las calles y mucho menos las organizaciones populares.

[...]

Texto completo en: http://www.lahaine.org/mundo.php/creo-que-rusia-esta-equivocada

Afficher l'image d'origine

Hollande au Pérou, première étape de sa tournée en Amérique latine (Actu.orange.fr) :

"A la mi-journée, François Hollande sera reçu au palais présidentiel par son homologue, le nationaliste de gauche Ollanta Humala, dont le mandat s'achève cette année." Nationaliste de gauche ou néolibéral de droite ?!!!!!!!!!!!!!!!! Orange, champion de la langue de bois.

http://actu.orange.fr/france/hollande-au-perou-premiere-etape-de-sa-tournee-en-amerique-latine-afp_CNT000000kfFzH.html

Et à propos du TPP (Trans-Pacific Partnership) qui a été ratifié le 4 février 2016 à Auckland entre les USA et ses 11 pays alliés dans le Pacifique, dont le Pérou, le Mexique et le Chili:

http://www.bbc.com/news/business-35480600

http://info.arte.tv/fr/tpp-le-plus-vaste-accord-de-libre-echange-au-monde

anti TPP

Protesters are worried that the TPP is less about jobs and more about big business and corporate greed. Photo: BBC.

Lire la suite

Colombian court bans oil, gas and mining operations in paramos (David Hill / Andes to Amazon / The Guardian)

22 Février 2016 , Rédigé par POC

Colombia’s Constitutional Court has ruled against a controversial legal loophole permitting oil, gas and mining operations in the country’s paramos - high altitude eco-systems. Colombia’s paramos are the most extensive on earth and supply more than 70% of the country’s population with water, according to the Bogota-based Alexander von Humboldt Institute.

The loophole is in a June 2015 law implementing Colombia’s “National Development Plan 2014-2018.” The law prohibits “agricultural activities” and the “exploration for or exploitation of non-renewable natural resources”, as well as the “construction of oil and gas refineries”, in paramos, but then states that mining operations which have contracts and environmental licenses dating to before 9 February 2010, or oil and gas operations with contracts and licenses dating to before 16 June 2011, are exempted.

This was challenged by four congressmen, three lawyers and 12 representatives from a coalition called the Cumbre Agraria, Campesina, Étnica y Popular, who argued that the loophole violates rights to the environment, water and Colombia’s patrimony because of the impacts oil, gas and mining operations would have on the paramos’ vegetation, soil, sub-soil and water. On 8 February the court’s ruling, which was made public on Thursday, deemed three paragraphs relating to the loophole in the June 2015 law “unconstitutional” - or “inexequible” in Colombian Spanish.

“Paramo eco-systems exist in very few places in the world and Colombia is privileged to be the country that has the highest number of paramos globally,” senator Alberto Castillo, one of the plaintiffs, told the Guardian.“Because of this, we believe that the absolute ban on natural resource extraction that we now have in Colombia is of great magnitude and should delight the world.”

“It’s a ruling that will make history,” says senator Iván Cepeda, another plaintiff. “The court went further than we hoped, without a doubt. [Mining and oil and gas operations in the paramos] is a serious abuse against natural resources, especially the fundamental right to water.”

“The court’s ruling is a major advance in environmental matters,” Viviana Tacha, another plaintiff and an adviser to senator Castillo, told the Guardian. “No doubt about it, it’s a victory for the entire country and for the communities resisting the imposition of a development model based on natural resource extraction which fails to take into account the environment and local people. Given global concern about climate change, the protection of the paramos by the court is one of the most important recent decisions on environmental matters.”

According to a communiqué by the court issued on 8 February, the offending three paragraphs “ignore the constitutional duty to protect areas of special ecological importance [and] put at risk the fundamental rights of the entire population to access good quality water.”

The communiqué says the court arrived at its decision after “analyzing the state’s power to intervene in the economy and its duty to protect areas of special ecological importance, weighing them up against economic freedom and the rights of individuals to exploit the state’s resources.” It concluded that, in this case, the former overrides the latter for three reasons: 1) the current lack of protection of paramos; 2) the “fundamental role” played by paramos in regulating the country’s drinking water cycle and providing cheap, high-quality water to 70% of the population; and 3) the particular vulnerability of paramos due to their “relative isolation”, low temperatures and low oxygen levels. [...]

http://www.theguardian.com/environment/andes-to-the-amazon/2016/feb/21/colombia-bans-oil-gas-mining-paramos

Lire la suite
1 2 3 > >>