Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc

Cicéron (Pro Flaccus): Les Grecs, Athènes et Lacédémone

31 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Achille2

 

IV. "Et quels témoins? Je dis d'abord ce qui est commun à tous; des Grecs. Ce n'est pas que je cherche à décrier cette nation; car s'il en est parmi nos Romains qui aient de l'estime et de l'inclination pour les Grecs, je suis sans doute de ce nombre, et je l'étais plus encore lorsque j'avais plus de loisir. Beaucoup d'entre eux ont de la probité, de la science et de l'honneur; ceux-là n'ont pas été produits à ce tribunal: beaucoup d'autres, qui sont sans pudeur, sans instruction, sans principes, ont été amenés ici pour différents motifs. Voici d'ailleurs ce que je pense des Grecs en général: je leur accorde la gloire des lettres; je leur reconnais des connaissances étendues et variées; je ne leur refuse pas l'agrément du langage, la pénétration de l'esprit, la richesse de l'éloquence; enfin, s'ils s'attribuent encore d'autres qualités, je ne m'y oppose pas. Quant à la bonne foi et au scrupule dans les témoignages, ils ne s'en piquèrent jamais; et ils ignorent de quelle force, de quel poids, de quelle conséquence est une déposition juridique. Cette parole, prête-moi ton témoignage, à charge de revanche, vient-elle de l'Espagne ou de la Gaule? Non, c'est aux Grecs seuls qu'elle appartient; et ceux mêmes qui n'entendent pas la langue, savent comment cela se dit en grec. Aussi voyez avec quel air, avec quelle assurance ils déposent: vous jugerez alors de leur scrupule. Ils ne répondent jamais précisément à ce que nous leur demandons; ils répondent toujours à l'accusateur plus qu'il ne leur demande. Ce qui les embarrasse, ce n'est pas de ne rien dire qui ne soit reconnu vrai; c'est la manière de le dire (...)

 

XXV (...) "Voici les députés d'Athènes, de cette ville où l'on croit que les sciences, les lettres, les arts, l'agriculture, les cérémonies de la religion, les formes de la justice et les lois ont pris naissance, et de là se sont répandus sur toute la terre; cette ville, dont les dieux mêmes, dit-on, se sont disputé la possession pour sa beauté; dont l'antiquité a fait dire qu'elle a engendré elle-même ses citoyens, en sorte qu'elle est appelée à la fois leur mère, leur nourrice, leur patrie; cette ville qui jouit d'une telle célébrité, que le nom de la Grèce, déchu et tombé presque entièrement, ne se soutient plus que par la gloire d'Athènes. Voici les députés de Lacédémone, de ce peuple connu et fameux par ses exploits, où les citoyens apportent en naissant une bravoure que l'éducation fortifie; de ce peuple qui, seul dans l'univers, depuis plus de sept cents ans, conserve fidèlement ses lois et ses moeurs" (...)

Cicéron, Pro Flaccus

 

Oeuvres complètes de Cicéron, publiées et traduites en français sous la direction de M. Nisard, Paris, 1848: link

Lire la suite

A la mémoire du cardinal Joseph Mindszenty (1892-1975)

29 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Mariapocsi Szüzanya

Icône miraculeuse Maria Pocs (Hongrie)

 


A la mémoire du Cardinal Joseph Mindszenty, Archevêque d'Esztergom, Prince-Primat de Hongrie, victime des oppresseurs du peuple hongrois et du catholicisme, exilé en 1971 puis définitivement banni de Hongrie par le Vatican le 18  décembre 1973, sous Paul VI. 

DEVICTUS VINCIT


 

 

Une biographie résumée du cardinal Mindszenty par Valérie Houle, de l'Université Laval (Québec): link dans le cadre du MBA en Affaires Internationales du très ubiquiste Pr. Gérard Verna link .

Biographie politiquement correcte car elle enferme le cardinal Mindszenty dans la dialectique de la double et seule opposition au nazisme et au communisme....

On peut trouver les Mémoires du Cardinal Mindszenty (La Table Ronde, 1974, préface de Jean d'Ormesson) à la Porterie de Riaumont qui en a un stock, pour le prix modique de 7 €, sans les FDP: link .

Question: l'édition de La Table ronde est-elle fidèle au manuscrit original, puisqu'elle a été publiée après la mort du cardinal ? N'a-t-on pas supprimé des passages gênants ?

Le Cardinal Mindszenty est aussi l'auteur d'un très beau livre: "La mère, miroir de Dieu" (Mame, 1953), version française de deux volumes parus en langue allemande sous les titres: "Die Mutter et Mutter in Gottes Augen". Il a été réédité par les Editions Saint-Rémi à la demande de l'Association Présence du Cardinal J. Mindszenty à Strasbourg. Il est toujours disponible aux Editions Saint-Rémi.

 

"Le jour de son élévation à la dignité de Prince-Primat, le cardinal Mindszenty adjura les fidèles en ces termes : "Soyons un peuple de prière. Si nous réapprenons à prier, nous posséderons une source inépuisable de force et de confiance. Je mets ma confiance en ces millions et ces millions de prières des pèlerinages et dans le chapelet de ma Mère."


En 1948, il déclare : "Mon voeu le plus profond serait qu'un million de familles hongroises prennent le chapelet à la main et supplient Marie." Et dans une de ses lettres pastorales : "Nous voyons le doigt de Dieu dans les événements de l'Histoire, - même dans les dangers et dans les orages. C'est pour cela que jamais ne fléchira notre confiance en Lui. C'est pour cela que nous vous appelons à mettre votre destin - par Marie - entre les mains de Dieu. Revenons aux plus anciennes sources de notre Patrimoine hongrois ! Donnons à nouveau à la Vierge Marie le nom de Reine, afin qu'elle prenne notre destin entre ses mains."

Ecoutez sa prière à la Mère de Dieu : "Marie, notre Mère, ce que nous endurons de peines, nous l'offrons en expiation. Que les soupirs et les pleurs, la peur, l'amertume, la plainte muette du monde servent à l'expiation de nos péchés. Nous sommes prêts à souffrir, Mère douloureuse, autant que ton Fils le jugera bon pour notre salut. Cependant, nous t'en prions, relève la nation éprouvée comme Job et montre que tu es toujours notre Mère." (P.Werenfried van Straaten, dans l'Homme nouveau du 15.06.75)

B.

 

(...) "Devant les pressions grandissantes de Rome, le cardinal Mindszenty part en exil le 23 octobre 1971. Le pape Paul XI demande au cardinal de léguer à Rome tous ses écrits et particulièrement ses mémoires afin que rien ne soit publié. De plus, il lui ordonne de ne plus faire de déclaration publique concernant la situation hongroise afin que les relations entre Rome et le gouvernement hongrois restent bonnes.

Par ailleurs, il écrit ses mémoires qu’il décide de publier et préalablement, il envoie une copie au pape. Celui-ci lui demande de ne pas publier puisque les communistes pourraient se venger sur l’Église hongroise à cause de ses révélations. Mindszenty ne veut pas se plier à la demande du Saint-Père. Il veut publier ses mémoires et ainsi faire connaître le sort de l’Église de Hongrie au monde entier. Le pape lui demande alors de prendre sa retraite. Le cardinal Mindszenty refuse. Rome prend donc la décision unilatérale de retirer au cardinal sa charge épiscopale ainsi que sa dignité de primat de Hongrie." (...)

Valérie Houle, Jòzsef Mindszenty, Primat de Hongrie, 1892-1975, Université Laval (Québec)


Mémoires, par le Cardinal Mindszenty

 

Cette année, le 1er mai 2011, ce n'est pas le saint cardinal Mindszenty qui sera béatifié par Rome, mais l'anti-pape Jean-Paul II: link (article du Monde/AFP du 14/01/2011).

Tout est en effet inversé dans le monde moderne comme l'avait symbolisé de façon frappante la croix à l'envers du trône de Jean-Paul II lors du meeting des Jeunes organisé sur le Mont des Béatitudes, près du lac de Galilée, le 24 mars 2000, devant 150.000 personnes (link)


 


 
Lire la suite

Robin des toits - ARTAC

29 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Robin des Toits est l'association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil.

Sur son site link vous saurez tout sur les dangers des téléphones portables, des antennes-relais de téléphonie mobile et de la wifi. Saviez-vous par exemple que la wifi (connexion sans fil) est ACTIVE PAR DEFAUT sur les live-box, même si vous ne vous en servez pas ?

 

(extrait du document pdf la trousse 2010/1):

"Le désordre aux niveaux élémentaires conduit à des perturbations physiologiques primaires.

Les quatre principales sont

- la perte d’étanchéité de la barrière sang cerveau

- la perturbation de production de la mélatonine

- des perturbations dans la régulation membranaire des cellules

- des dommages génétiques par ruptures non réparables de fragments d’ADN

Ces perturbations physiologiques primaires ont à leur tour pour effet des pathologies de 2 niveaux :

- Un niveau moyen, répertorié médicalement comme « syndrome des micro-ondes ».

Qui comporte entre autres :

• maux de tête – nausées – perte d’appétit – dépression – irritabilité,

• troubles du sommeil – vertiges et chutes – troubles sensoriels – pertes de concentrations,

• perturbations du système immunitaire avec multiplication des lymphocites,

• altérations de la peau – éczéma – psoriasis – purpura,

• perturbations de l’EEG,

• atteintes aux appareils des sens – optique – auditif – olfactif.

- Dans certains cas il y a évolution vers des pathologies lourdes :

• cancers – du cerveau – surtout neurinome acoustique et cancer du tronc cérébral

– des liquides – leucémie – lymphome – touchent surtout les enfants.

 – du système endocrinien – surtout thyroïde et pancréas.

 

• maladies auto-immunes,

• épilepsie – démarrage ou réactivation.

• interruptions de grossesse et malformations prénatales,

• un ensemble de dysfonctionnements connu globalement comme E.H.S. – ElectroHyperSensibilité – ou SICEM

(Syndrome d’Intolérance aux Champs Electromagnétiques) qui comporte fréquemment des douleurs intenses,et dont les niveaux aigus conduisent à une exclusion sociale parfois presque totale, par impossibilité derésidence dans des lieux électrifiés.

 

Etude médicale approfondie en cours. Centrée en France – Pr. BELPOMME – ARTAC.

Points déjà établis – Caractéristiques cliniques spécifiques – Marqueurs physiologiques spécifiques – Lisibilité des relations de cause à effet avec les hyper fréquences pulsées – Relations entre plusieurs types d’intoxication.

Voir texte du 18/12/2009 sur le site de l’ARTAC. Publication internationale prévue :link

L’ARTAC est une association indépendante de médecins et de chercheurs spécialisée dans l’étude biologique, thérapeutique et clinique des cancers.

- Au cœur des priorités de l’ARTAC : la guérison des malades et la protection des femmes enceintes et des enfants. 

- C’est la seule association française de lutte contre le cancer à promouvoir une prévention environnementale.

C'est en particulier à ce titre que le Pr. Belpomme s'intéresse à l'électrosensibilité et aux effets des champs électromagnétiques sur notre santé

Site de l'ARTAC: link

 

Lire la suite

Hervé Vilard parle des réseaux pédocriminels (RMC 31/12/10)

28 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Hervé Vilard, auteur, compositeur et interprète français, était l'invité des Grandes Gueules pour la sortie de son dernier album « Le dernier Romantique » (AZ/Universal).

Regardez la vidéo de son entrevue sur RMC le 31 décembre 2010, dans laquelle il parle des réseaux pédocriminels qu'il a connus de près lorsqu'il était enfant: link

Transcription de l'entrevue (Club-Acacia): link

 

Lire la suite

Dévouement français

27 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Un policier se noie dans la Seine en tentant de secourir un chauffard

De Boniface MURUTAMPUNZI et Anne-Sophie MOREL (AFP) – 5 sept. 2010

link

MELUN — Un policier de 25 ans est mort noyé dimanche à l'aube après avoir tenté de secourir un automobiliste, toujours porté disparu, qui s'était jeté dans la Seine à Melun (Seine-et-Marne) après un accrochage routier pour lequel il ne voulait pas faire de constat.

Nicolas Debarge est allé "au-delà de son devoir afin de sauver de la noyade" cet homme, a déclaré devant la presse M. Hortefeux lors d'un déplacement au commissariat de Melun "pour partager l'émotion de ses parents, de son frère, de sa compagne et pour voir l'ensemble de ses collègues", a-t-il ajouté.

M. Hortefeux a souligné un "acte héroïque", un "acte de bravoure" d'un policier "exemplaire", un "sapeur pompier", avec de "grandes qualités humaines et professionnelles".

Le corps du policier a été repêché à la mi-journée par des sauveteurs, dont une trentaine de plongeurs, dans le fleuve, le long du quai Maréchal Joffre à Melun, à proximité du restaurant "La plage".

Malgré des moyens important déployés - un hélicoptère et des sonars - le chauffard n'avait, lui, pas encore été retrouvé en fin de soirée.

(...)

 

Non, M. Hortefeux, le policier Nicolas Debarge n'est pas allé "au-delà de son devoir" car son devoir ne lui commandait pas de rester les bras croisés devant un homme qui se noyait dans la rivière, fût-il coupable d'un délit. Non, il a agi par dévouement et par charité. Justement, il a fait son devoir, ce que son sens du devoir lui commandait de faire. Et pour faire son devoir, il a risqué sa propre vie et il est mort. C'est bien parce qu'il plaçait le devoir au-dessus de la vie. J'ignore si Nicolas Debarge était chrétien, mais il a eu là une attitude pleinement chrétienne, pleinement française.

J'ai appris que l'importante mission de secours française, lorsqu'elle est arrivée au Japon, s'est retrouvée désemparée, parce que les Japonais n'ont pas fait attention à elle. 

C'est cela, le dévouement français et personne ne me fera croire que ce n'est pas là la vieille vertu de charité chrétienne qui survit, malgré les toutes les oppressions et tous les mensonges; la charité qui "invite ceux qui n'ont rien à rendre" et se sacrifie pour les autres, fussent-ils des délinquants ou des étrangers.

Ceci montre à quel point le Français est différent des autres et quel est l'abîme moral qui sépare aujourd'hui, dans notre pays, ceux qui représentent l'autorité avec ses avantages et son impunité, des humbles qui font leur devoir, dans un véritable esprit de charité et de responsabilité.*

Il y a ceux qui se sacrifient pour les autres et ceux qui sacrifient les autres.

Béthune

Dimanche 27 mars de l'an de grâce 2011, en la fête de St Jean Damascène, Christo regnante.

 

* Une représentante de Greenpeace rappelait, jeudi soir sur Canal+, que la France a vendu deux EPR à l'Inde, en décembre dernier, qui doivent être construits sur une zone à fort risque sismique: link

 

Lire la suite

Gaelic culture in Cape Breton Island

25 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Thanks to NovaScotiaTourism

Lire la suite

Etre noble, c'est servir

24 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

"Ce n'est pas parce qu'il fait nuit qu'il ne faut pas parler du soleil"


à M. et Mme P. C.


Voilà donc en France une noblesse héréditaire et patrimoniale, attachée aussi à la glèbe et à la propriété, véritable ministère de la société, et qui est au pouvoir, ce que les prêtres sont à la Divinité. Mais, et cette distinction est importante, on ne servoit pas en France dans la magistrature ou dans l'armée, parce qu'on étoit d'une famille noble, mais on étoit d'une famille noble, parce qu'elle était dévouée spécialement au service du public, et exclusivement à toute profession privée.

Louis de Bonald, Considérations sur la noblesse.

 

 

Magnifique définition, intelligente, bonne et profonde, peut-être la meilleure de toutes celles de Bonald que nous avons déjà publiées, sans nous lasser, sur ce blog. Comment peut-on croire un seul instant que dans la société occidentale (Dumézil dirait "indo-européenne", et même cela n'est certainement pas suffisant), on a remplacé ou on remplacera la noblesse par les fonctionnaires de l'Etat et par les chefs et cadres d'entreprise (les "chevaliers d'industrie") dont la seule vocation et le seul objectif sont de réaliser des profits financiers en faisant fabriquer et en vendant ?
Cette "marchandisation" de la société n'épargne plus aucun secteur, puisqu'elle touche maintenant la fonction publique, la recherche scientifique, l'agriculture, la "culture", le sport et même l'armée, qui est plus une armée de mercenaires que de soldats voués à la défense de leur patrie et prêts à verser leur sang pour elle.
La liste est interminable, car c'est aujourd'hui l'ensemble des relations humaines qui fait l'objet d'un commerce d'argent et d'une exploitation par les marchands, depuis la naissance jusqu'à la mort.
Quant à la nécessité de la noblesse, elle ne fait aucun doute. En disparaissant avec la monarchie, elle a privé les personnes, les familles et les professions établies de leur protection naturelle, celle qui est due aux faibles par les forts.
Aujourd'hui, l'individu est seul et sans défense face à la tyrannie des riches et d'un Etat totalitaire, anonyme, transnational et immoral.


Blason-bethune-corrig-.jpg


 

Un exemple actuel: la Fondation Princesses Jacqueline de Croÿ et Massimo Lancelotti: link


Lire la suite

Irish Leaders Castigated As Greatest Traitors Of All Time (Fools Crow)

23 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

461px-Coat of arms of Ireland.svg

 

Irish Leaders Castigated As Greatest Traitors Of All Time

January 4, 2011 by Fools Crow

by Gabriel Donohoe

link

 

"The Irish Government has recently passed the harshest budget in the history of the State with further austerity promised for the next three years and perhaps for decades. Prime Minister Brian Cowen and Finance Minister Brian Lenihan have steered Ireland from the booming prosperity of a Celtic Tiger to a ruined shell of a country where unemployment, poverty, emigration, and despair are proceeding to destroy a once proud, industrious people." (...)


See also:


Meet our man in the Dail (The jewish chronicle onlineMarch 10, 2011) link

Lire la suite

Nouvelle forme de domination du capital international» par le biais de la biodiversité (Horizons et Débats)

23 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

Horizons et débats N°10, 14 mars 2011

«Nouvelle forme de domination du capital international» par le biais de la biodiversité

link


(...)

•    Le Sénat américain doit se prononcer sur une loi (S510, Food Safety Modernization Act of 2010), qui stipule qu’il est interdit sous peine d’amende aux propriétaires privés de potagers de cultiver, de récolter, de vendre, de donner, de transporter, de donner comme fourrage et de consommer des fruits et légumes. Le groupe biotechnologique Monsanto prétend n’être pour rien dans cette affaire, mais l’initiateur de la loi Michael Taylor (de la Food and Drug Administration) était/est un employé de Monsanto. Dans les années 90, Bill Clinton a pris une mesure semblable pour la viande en introduisant l’Hazardous Analysis Critical Control Points). 

La demande venait de Tyson Food Inc., au département juridique duquel sa femme Hillary était employée. Elle avait également aidé son mari dans les relations avec la présidence. Lors de sa campagne électorale pour la présidence, elle avait réclamé une institution centrale puissante pour la sécurité alimentaire. Son conseiller électoral Mark Penn est le chef de l’agence publicitaire Burson Marsteller qui travaille aussi pour Monsanto. Hillary Clinton a perdu la campagne mais son amie Rosa DeLauro a repris son initiative. Son mari Stan Greenburg, chef de la société de conseil Greenburg Quinlan Rosner Research, a géré comme «conseiller» non seulement la carrière de Bill Clinton, d’Al Gore, de John Kerry et de Tony Blair mais a aussi conçu le projet de loi S 510 pour le gouvernement Obama. Avec les lois HR 875 et S 425, on dicte par voie d’ordonnances à chaque «producteur agricole» quelles semences, quels engrais, quels pesticides et quels herbi­cides il doit utiliser. Ces lois permettent le contrôle total de l’agriculture par l’exécutif tout comme le contrôle total de la production alimentaire par les groupes chimiques. Cela signifie aussi la fin de la culture biologique et celle de l’agriculture traditionnelle. Celui qui enfreint ces ordonnances peut être puni d’une amende de 100 000 dollars et de la destruction de ses champs. 

•    L’UE aussi renforce ses mesures dans cette direction. Les mêmes forces sont à l’œuvre en coulisses. Bruxelles appelle cela «biodiversité». Derrière ce terme se cache une structure mûrement réfléchie visant un tout autre but. Les «Nations unies» (ONU) sont devenues une organisation privée globale de représentants de la finance et des gouvernements. Elles se considèrent comme un super-gouvernement et comme le stade préliminaire à un gouvernement unique global qui fixe des directives et favorise leur réalisation. La structure onusienne, qui est très solide et agit largement de manière anonyme, a aussi formulé l’«Agenda 21» pour le XXIe siècle. Celui-ci doit être maintenant réalisé et la consigne est la suivante: «Soutien des mesures locales de l’Agenda 21 relatives au climat et à la protection de la nature». 

•    Outre les activités comme la proclamation d’une «année internationale de la biodiversité» qui a plutôt des buts propagandistes, de solides mesures organisationnelles ont également été fixées. L’une d’entre elles est actuellement la stratégie lancée par Bruxelles, «Europe 2020», qui doit donner le coup de grâce à l’agriculture paysanne européenne. Ici, il s’agit d’une industrialisation plus rapide, de l’harmonisation et de la mondialisation de l’agriculture et de la transmission de la propriété des sols agri­coles aux voyous de la finance internationale. C’est ainsi que se crée une nouvelle forme de «domination du capital international». La «politique agricole commune» (PAC) vise ce but. Les «instruments pour atteindre les objectifs» de la stratégie «Europe 2020» ne doivent être discutés que lorsque l’opération sera entamée. Jusque-là, on occupera les personnes concernées avec des sujets anodins afin de les empêcher de réfléchir et d’envisager d’éventuelles contre-mesures. Les préparatifs concernant la manière d’attirer les paysans dans le piège de la biodiversité sont déjà terminés. En grand secret, on les a déclarés entrepreneurs et on leur a imposé une responsabilité vis-à-vis de l’environnement même en l’absence de faute. La nouvelle catégorie de «dommages causés à la biodiversité» est un domaine juridique illimité susceptible d’être considérablement étendu. Elle menace chaque paysan qui peut être considéré comme un délinquant et doit commencer par prouver son innocence!

•    En Autriche, une saisie de données appelée «enquête sur la structure agricole» a été effectuée auprès des paysans jusqu’au 31 octobre 2010. Ils étaient obligés d’y participer. Ainsi, les prochaines mesures contre l’agriculture traditionnelle paysanne conformes à l’UE peuvent maintenant être préparées.    •

Source: Interinfo. Internationaler Hintergrund­informationsdienst für Politik, Wirtschaft und Militär. Suite 86, février 2011.

(Traduction Horizons et débats)

Lire la suite

Un Romand parle des Suisses (Frank Bridel)

23 Mars 2011 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles

600px-Flag of Switzerland.svg

 

Horizons et débats N°10, 14 mars 2011

link

Les Alémaniques, inventeurs du pays

(...)

Si l’étranger confond l’ensemble des Suisses dans ce qui lui paraît un pot commun, n’est-ce pas un signe? Au cours des décennies, les Romands m’ont paru s’helvétiser de plus en plus, et les Alémaniques adopter souvent des traits qu’ils disent aimer chez nous et qu’ils appellent, avec une pointe d’envie, notre «charme» ou notre «nonchalance», en français dans leur texte. La centralisation politique y est pour beaucoup, puisqu’elle confie de plus en plus à une administration centrale des compé­tences naguère dévolues aux cantons. Plus d’un fleuron de l’économie romande cède devant le dynamisme d’un concurrent alémanique, qui l’absorbe. On parle de fusion, par un euphémisme qui a sa part de vérité, car les décisions, même prises en terre alémanique, sont peu ou prou influencées par une mentalité latine dont les patrons seraient peu intelligents de se passer. La mondialisation fait le reste, avec son mélange inflammable de dureté dans la concurrence, de relâchement dans les styles et d’acculturation. Or, les Alémaniques cultivent plus que nous la tradition de leurs grands-pères qui, ayant compris l’étroitesse du marché suisse, passaient la moitié de leur année à l’étranger pour y vendre leurs produits.

Rien de mieux que l’humour anglais pour saisir les différences entre les Suisses. Vous connaissez la série des Guides du Xénophobe pour les divers peuples du globe, publiée à Londres? L’auteur du petit livre sur les Suisses, Paul Bilton, a acquis la nationalité helvétique, épousé une Suissesse et choisi de vivre à Zurich. Selon lui, les Suisses diffèrent selon leur inquiétude: «Les Alémaniques ne font pas grand-chose d’autre que de la cultiver. Les Romands sont de grands visionnaires aux nobles pensées et aux rêves universels. Ils sont inquiets de voir que les Alémaniques ne partagent pas ces rêves. Les Suisses italiens ont une tendance terrible à ne pas s’inquiéter assez.»     •

Extrait de: Suisse mon amour - De A à Z, cinquante-deux coups de coeur, par Frank Bridel - Slatkine

Lire la suite
1 2 3 > >>