Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

Les côtes de l'Armorique... (Pierre Gaxotte)

17 Octobre 2009 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #France

" Les côtes de l’Armorique semblent avoir été l’asile préféré des morts de ce temps. Ce ne peut être le hasard qui a accumulé dans ces parages les dolmens et les menhirs. Ils sont si nombreux sur le rivage et dans les îles qu’en certains endroits, là où le sol s’est affaissé, les pierres n’apparaissent plus qu’à marée basse. L’Armorique est à peu près la seule région française à posséder de vastes alignements ; elle a les tertres funéraires les plus élevés, les menhirs les plus hauts, les dolmens aux plus larges tables. C’est donc le voisinage impérieux de la mer qui a attiré ce monde de trépassés et surtout cette aristocratie de défunts pour qui ont été élevées les plus majestueuses retraites. Les peuples anciens de l’Europe ont cru, presque tous et presque toujours, que les immortels s’en allaient par delà l’océan dans les Iles lointaines et bienheureuses. Nos ancêtres ont-ils apporté ici leurs plus illustres héros pour les ensevelir au seuil mystérieux d’où ils devaient partir un jour vers une seconde vie ? "

 

Pierre Gaxotte, Histoire des Français, Flammarion, Paris, 1957.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :