Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Rouge et le Blanc, ou le Fil d'Ariane d'un voyageur naturaliste

agriculture

F. William Engdahl: Après le COVID, Davos passe à la Grande Réinitialisation

31 Mai 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #F. William Engdahl, #Agriculture, #Bill Gates, #Economie, #Environnement, #Guerre, #Opération Coronavirus, #Politique, #Sciences, #Société

Après le COVID, Davos passe à la Grande Réinitialisation

 

Par F. William Engdahl

 

25 janvier 2021

 

http://www.williamengdahl.com/englishNEO25Jan2021.php

 

 

 

Avec la présidence américaine de Biden, Washington a rejoint l'agenda du réchauffement climatique des Accords de Paris. La Chine s'est engagée à respecter des normes strictes en matière d'émissions de CO2 d'ici 2060, et le Forum économique mondial est sur le point de dévoiler ce qui transformera notre mode de vie dans ce que Klaus Schwab, directeur du WEF, appelle la grande réinitialisation. Ne vous y trompez pas. Tout ceci s'inscrit dans un programme planifié depuis des décennies par les vieilles familles riches comme Rockefeller et Rothschild. Brzezinski l'a appelé la fin de l'État-nation souverain. David Rockefeller l'a appelé "un gouvernement mondial". George H.W. Bush en 1990 l'a appelé le Nouvel Ordre Mondial. Maintenant, nous pouvons mieux voir ce qu'ils prévoient d'imposer si nous le permettons.

 

La grande réinitialisation du Forum économique mondial est un déploiement du XXIe siècle pour une nouvelle forme de contrôle total mondial. "Nous n'avons qu'une seule planète et nous savons que le changement climatique pourrait être la prochaine catastrophe mondiale avec des conséquences encore plus dramatiques pour l'humanité. Nous devons dé-carboniser l'économie dans le court laps de temps qui nous reste et remettre notre pensée et notre comportement en harmonie avec la nature", a déclaré M. Schwab, fondateur du WEF, à propos de l'agenda de janvier 2021. La dernière fois que ces acteurs ont fait quelque chose d'une ampleur similaire, c'était en 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

 

Études sur la guerre et la paix

 

À cette époque, la Fondation Rockefeller finançait un groupe stratégique top secret travaillant au sein du New York Council on Foreign Relations. Il était connu sous le nom de War and Peace Studies et dirigé par le "Haushofer de l'Amérique", le géographe Isaiah Bowman de l'université Johns Hopkins. Avant même que les chars Panzer allemands n'aient pénétré en Pologne, ils planifiaient un monde d'après-guerre dans lequel les États-Unis émergeraient comme l'unique vainqueur et remplaceraient les Britanniques en tant que puissance hégémonique mondiale.

 

La formulation d'une Organisation des Nations Unies dominée par les États-Unis et d'un ordre monétaire de Bretton Woods basé sur le dollar faisait partie de leur projet. En 1941, alors que l'Amérique entrait officiellement en guerre, le groupe CFR a envoyé un mémo au département d'État américain : "Si l'on énonce des buts de guerre qui semblent ne concerner que l'impérialisme anglo-américain, ils n'offriront pas grand-chose aux peuples du reste du monde. Les intérêts des autres peuples devraient être soulignés. Cela aurait un meilleur effet de propagande."

 

Ce projet réussi a été le cadre de ce que Henry Luce a appelé en 1941 « Le Siècle américain », et a duré jusqu'à tout récemment.

 

Aujourd'hui, ces mêmes familles, dont la Fondation Rockefeller et les Rothschild en la personne du "Conseil pour un capitalisme inclusif avec le Vatican" de Lynn de Rothschild, s'apprêtent à créer la prochaine génération dans leur quête de domination mondiale. C'est ce qu'on appelle « La Grande Réinitialisation ». Il nécessite un gouvernement mondial, un plan approuvé de manière significative par le pape jésuite François. Son responsable des relations publiques, Klaus Schwab, est un protégé avoué de l'initié des Rockefeller, Henry Kissinger, depuis l'époque où ils étaient à Harvard, il y a 50 ans.

 

Mieux reconstruire

 

En mai 2020, alors que le coronavirus avait provoqué une panique mondiale bien au-delà de l'épidémie initiale à Wuhan, le prince héritier britannique Charles, ainsi que le fondateur du Forum économique mondial, Klaus Schwab, ont dévoilé ce qu'ils ont joyeusement appelé « La Grande Réinitialisation ». De plus en plus, les dirigeants politiques et économiques du monde entier utilisent des termes tels que "la grande réinitialisation", ou "la quatrième révolution industrielle" et l'appel à "reconstruire en mieux" que l'administration Biden préfère. Tous ces termes s'appuient sur le même ensemble de changements mondiaux spectaculaires. Le Green New Deal américain et le Green Deal européen en font tous partie.

 

Le fait le plus frappant concernant l'agenda de la Grande Réinitialisation est qu'il est mis en avant par les mêmes familles de ploutocrates giga-riches responsables des défauts du modèle économique mondial actuel. Ce sont elles, et non nous, qui ont créé la ruine des champs biologiques et de la nature avec leur glyphosate Roundup et leurs pesticides toxiques. Ils ont ruiné la qualité de l'air dans nos villes par les modèles de transport qu'ils nous imposent. Ils ont créé le modèle de "libre marché" de la mondialisation qui a ruiné la base industrielle des États-Unis et des nations industrielles de l'UE. Aujourd'hui, alors qu'ils nous rendent responsables d'une prétendue émission catastrophique de CO2, nous sommes conditionnés pour accepter la culpabilité et être punis afin de "sauver la prochaine génération" pour Greta et ses amis.

 

La 4e révolution industrielle

 

Derrière la rhétorique séduisante des puissances en place sur la création d'un monde "durable", se cache un programme d'eugénisme brut, de dépopulation à une échelle jamais tentée auparavant. Ce n'est pas humain, en fait, certains l'appellent « trans-humain".

 

En 2016, le chef du WEF, Schwab, a écrit un livre intitulé Shaping the Future of The Fourth Industrial Revolution. Il y décrit les changements technologiques à venir avec la 4e révolution industrielle des smartphones 5G, de l'Internet des objets et de l'intelligence artificielle qui relient tout à tout pour prendre les décisions les plus banales pour nous, comme acheter plus de lait ou baisser la température de la cuisinière. Dans le même temps, les données sont centralisées dans des sociétés privées telles que Google ou Facebook pour surveiller chacune de nos respirations.

 

Schwab décrit comment les technologies de nouvelle génération, déjà déployées par Google, Huawei, Facebook et d'innombrables autres, permettront aux gouvernements de "s'immiscer dans l'espace jusqu'ici privé de nos esprits, de lire nos pensées et d'influencer notre comportement... Les technologies de la quatrième révolution industrielle ne s'arrêteront pas à faire partie du monde physique qui nous entoure - elles feront partie de nous", a déclaré Schwab. "Les dispositifs externes d'aujourd'hui - des ordinateurs portables aux casques de réalité virtuelle - deviendront presque certainement implantables dans nos corps et nos cerveaux."

 

Schwab ajoute : "Ce à quoi conduira la quatrième révolution industrielle, c'est à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique." Parmi ces technologies de fusion, on trouve "des micro-puces implantables actives qui brisent la barrière cutanée de notre corps", explique Schwab. Ces "dispositifs implantables aideront probablement aussi à communiquer des pensées normalement exprimées verbalement, par le biais d'un smartphone 'intégré', et des pensées ou humeurs potentiellement inexprimées en lisant les ondes cérébrales et d'autres signaux". "Je ne sais pas pour vous, mais je n'ai pas envie que l'État ou Google lise mes ondes cérébrales.

 

Contrôler notre alimentation

 

Ce qui est déroutant pour beaucoup, c'est la pléthore de groupes de façade, d'ONG et de programmes qui tendent tous vers le même objectif : le contrôle drastique de chaque membre de la société au nom de la durabilité - Agenda 2030 des Nations unies. Nulle part ailleurs cela n'est plus inquiétant que dans leurs plans pour l'avenir de notre alimentation. Après avoir créé le système actuel d'agriculture industrielle mondialisée, l’agro-business, un projet lancé dans les années 1950 par la Fondation Rockefeller, ces mêmes cercles prônent aujourd'hui une agriculture "durable", ce qui signifie un passage à de faux aliments génétiquement modifiés, à des viandes synthétiques fabriquées en laboratoire et autres, voire même à des vers et des mauvaises herbes comme nouvelles sources de nourriture.

 

Le Schwab du WEF s'est associé à quelque chose appelé EAT Forum, qui se décrit comme un "Davos de l'alimentation" qui prévoit de "définir l'agenda politique." EAT a été créé en Suède en 2016 avec le soutien du Wellcome Trust britannique (établi avec des fonds de GlaxoSmithKline), et de l'Institut allemand de Potsdam pour la recherche sur l'impact climatique. Les viandes synthétiques génétiquement modifiées cultivées en laboratoire sont soutenues entre autres par Bill Gates, le même qui soutient Moderna et d'autres vaccins génétiquement modifiés. L'EAT travaille notamment avec Impossible Foods et d'autres entreprises de biotechnologie. Impossible Foods a été initialement cofinancé par Google, Jeff Bezos et Bill Gates. Des résultats de laboratoire récents ont montré que l'imitation de viande de l'entreprise contenait des niveaux de glyphosate toxique 11 fois plus élevés que son concurrent le plus proche.

 

En 2017, EAT a lancé FReSH (Food Reform for Sustainability and Health) avec le soutien de Bayer AG, l'un des producteurs de pesticides et d'OGM les plus toxiques au monde, qui possède désormais Monsanto ; le géant des OGM et des pesticides Syngenta, détenu par la Chine, Cargill, Unilever, DuPont et même Google. Voilà l'avenir alimentaire prévu dans le cadre de la Grande Réinitialisation. Oubliez l'agriculteur familial traditionnel.

 

Dans son livre de 2020 sur la Grande Réinitialisation, Schwab soutient que la biotechnologie et les aliments génétiquement modifiés devraient devenir un pilier central des problèmes de pénurie alimentaire mondiale, problèmes que le COVID a exacerbés. Il fait la promotion des OGM et surtout de la controversée édition de gènes. Il écrit que "la sécurité alimentaire mondiale ne sera atteinte que si les réglementations sur les aliments génétiquement modifiés sont adaptées pour refléter la réalité que l'édition de gènes offre une méthode précise, efficace et sûre pour améliorer les cultures." Gates, partenaire de projet avec Schwab depuis des années, soutient la même chose.

 

L'EAT a développé ce qu'il appelle "le régime de santé planétaire", que le WEF présente comme la "solution alimentaire durable de l'avenir". Mais selon Federic Leroy, professeur de science alimentaire et de biotechnologie à l'Université de Bruxelles, "ce régime vise à réduire la consommation de viande et de produits laitiers de la population mondiale de 90 % dans certains cas et à la remplacer par des aliments, des céréales et de l'huile fabriqués en laboratoire."

 

Ce n'est qu'un aperçu de ce qui se prépare sous le couvert des verrouillages COVID-19 et de l'effondrement économique, et 2021 sera une année décisive pour ce programme anti-humain. L'introduction de l'IA, des robots et d'autres technologies numériques permettra aux puissances en place de se débarrasser de centaines de millions de postes de travail. Contrairement à leur propagande, les nouveaux emplois ne seront pas suffisants. Nous deviendrons de plus en plus "superflus". Tout cela semble trop surréaliste jusqu'à ce que vous lisiez leurs propres descriptions. Le fait que la cabale des sociétés et des milliardaires les plus influents du monde siège au conseil d'administration du WEF avec l'élève de Kissinger, Klaus Schwab, ainsi que le chef de l'ONU et du FMI, avec les PDG des plus grands géants financiers du monde, y compris Blackrock, BlackStone, Christine Lagarde de la Banque centrale européenne, David Rubenstein du groupe Carlyle, Jack Ma, le milliardaire le plus riche de Chine, est une preuve suffisante que cette Grande Réinitialisation n'est pas faite avec nos véritables intérêts à cœur, malgré leurs mots soyeux. Ce programme dystopique, c'est 1984 sous stéroïdes. COVID-19 n'en était que le prélude.

 

F. William Engdahl est consultant en risques stratégiques et conférencier, il est diplômé en politique de l'Université de Princeton et est un auteur à succès sur le pétrole et la géopolitique, exclusivement pour le magazine en ligne "New Eastern Outlook".

 

Traduit de l’américain par Le Rouge et le Blanc avec DeepL.

Lire la suite

"Bill Gates continue le travail de Monsanto", dit Vandana Shiva à France 24

29 Mai 2021 , Rédigé par Le Rouge et le Blanc Publié dans #Agriculture, #Inde, #Nature, #Sciences, #Bill Gates, #Forêt

OGM: Semences de destruction: l'arme de la faim

Par Luc Reynaert

F. W. Engdahl examine ici un deuxième instrument (après le pétrole) extrêmement important de la tentative de contrôler le monde: l'alimentation. Il cadre cette tentative dans un plus grand projet concocté par une oligarchie mondiale: contrôler la démographie mondiale et même implémenter des politiques franchement eugéniques.

L'élite mondiale avait créé une industrie agroalimentaire transnationale afin d'ouvrir de nouveaux marchés pour les produits énergétiques (engrais pétrochimiques). A son tour, cette agro-industrie a mis au point une arme plus efficace pour contrôler l'alimentation dans le monde: des organismes génétiquement modifiés (OGM), créant ainsi avec leurs brevets un oligopole mondial constitué de 4 sociétés.

L'évaluation des risques

Les données sur le risque des OGM restent la plupart du temps cachées derrière le voile de «renseignements commerciaux confidentiels». Cependant, certaines expériences sur des rats ont montré que les OGM pourraient être responsables d'une taille inférieure du foie, du caeur, et aussi du cerveau. Un autre risque est la réduction de la diversité génétique végétale (monocultures). Un mensonge flagrant a été leur affirmation que l'utilisation d'OGM conduirait à une moindre utilisation d'herbicides ; alors qu'en fait, plus d'herbicides sont nécessaires pour combattre des mauvaises herbes plus résistantes aux herbicides utilisés.

 Esclaves des semences

Certains agriculteurs sont devenus totalement dépendants de l'oligopole. Chaque année, ils doivent payer une redevance pour l'utilisation des OGM, car il est interdit de réutiliser les semences de l'année précédente. Comme il est devenu extrêmement difficile, même avec une armée importante d'inspecteurs, de contrôler cette `réutilisation', des technologies plus efficaces ont été développés: des plantes `Terminateur', qui `se suicident' après une saison de récolte ou du `maïs contraceptif' basé sur des gènes d'anticorps féminins.

Actuellement, des recherches ont ete entamées pour breveter des semences de porcs et de taureaux.

 Objectif

Un des objectifs de l'élite mondiale est la réduction drastique de la population mondiale (l'auteur utilise le terme de `génocide') par le contrôle du processus reproductif humain. Les OGM font partie de cette stratégie. Comme un membre de l'armée a déclaré: à base d'OGM, les armes biologiques sont `des armes de destruction massive' pas chères et efficaces.

F. William Engdahl a écrit un livre qui donne froid dans le dos: une lecture incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à l'avenir de l'humanité.

https://pocombelles.over-blog.com/article-ogm-semences-de-destruction-l-arme-de-la-faim-107653698.html

"Bill Gates continue le travail de Monsanto", dit Vandana Shiva à France 24

Editeur: Jean-Cyrille Godefroy (2008).

4e de couverture:

Ce livre montre comment une puissante élite américaine est en passe de contrôler les bases même de la survie de l'humanité : le pain quotidien." Contrôlez l'alimentation, et vous contrôlerez les peuples " déclarait Kissinger au milieu des années soixante-dix. C'est ce qui est en train d'être accompli. Au-delà des controverses scientifiques sur les bienfaits ou les dangers des OGM, William Engdahl retrace la saga du projet malthusien défendu par de puissants intérêts privés qui, dès les années trente, visaient au contrôle des populations, et qui se trouvent à l'origine de la diffusion et de la prolifération des OGM. A coups de pressions politiques, de fraudes et de mensonges, ces intérêts sont maintenant à une ou deux décennies d'atteindre une complète hégémonie sur les capacités nourricières de la planète. " Semences de destruction " mène le lecteur au cœur du pouvoir américain, dans les laboratoires où sont expérimentées les semences génétiquement modifiées et brevetées, derrière les portes soigneusement verrouillées des conseils d'administration de Monsanto et d'autres multinationales qui contrôlent le monde à l'égal des compagnies pétrolières. La crise alimentaire qui ravage le tiers-monde sera-t-elle pour ces géants aux ambitions sans limite l'occasion d'imposer partout les semences OGM brevetées? Si ce livre se lit comme un roman noir, c'est qu'il en est un.

https://www.payot.ch/Detail/ogm__semences_de_destruction-f_william_engdahl-9782865532049?cId=0

"Bill Gates continue le travail de Monsanto", dit Vandana Shiva à France 24

"This skillfully researched book focuses on how a small socio-political American elite seeks to establish its control over the very basis of human survival, the provision of our daily bread. Control the food and you control the people. This is no ordinary book about the perils of GMO. Engdahl takes the reader inside the corridors of power, into the backrooms of the science labs, behind closed doors in the corporate boardrooms. The author reveals a World of profit-driven political intrigue, government corruption and coercion, where genetic manipulation and the patenting of life forms are used to gain worldwide control over food production. The book is an eye-opener, a must-read for all those committed to the causes of social justice and World peace."

https://www.amazon.com/Seeds-Destruction-Hidden-Genetic-Manipulation/dp/0973714727

Lire la suite

Robert F. Kennedy Jr. s'entretient avec Vandana Shiva : L'empire Gates "possédera tout » (8 février 2021)

17 Mai 2021 , Rédigé par Pierre-Olivier Combelles Publié dans #Inde, #Agriculture, #Bill Gates

Robert F. Kennedy Jr. s'entretient avec Vandana Shiva : L'empire Gates "possédera tout » (8 février 2021)

Et d'ailleurs, mon nom est Shiva parce que mes parents se sont battus contre les castes. Ils ont dit : "Nous voulons prendre un nom qui ne soit pas un nom de caste." Et donc ils ont pris le nom d'une divinité et dans le christianisme, il y a une trinité, mais nous avons des millions de divinités. L'herbe est une divinité, et le sol est une divinité et les rivières sont des divinités et la mère Gange est notre mère. Et c'est magnifique. L'Inde est si belle en reconnaissant les forces divines dans toute vie, et vous devez donc les protéger. Mais nous avons aussi une Trinité et il y a Brahma, le créateur, Vishnu, le mainteneur, et Shiva, qui détruit les mauvais systèmes pour en créer de nouveaux. Joignons nos mains pour créer de nouveaux systèmes.

Vandana Shiva

Robert F. Kennedy Jr. s'entretient avec Vandana Shiva : L'empire Gates "possédera tout » (8 février 2021)

02/08/21

 

RFK, Jr. s'entretient avec Vandana Shiva : L'empire Gates "possédera tout ».

 

Dans une interview avec le président de CHD, RFK Jr, Vandana Shiva avertit les auditeurs que si nous ne ripostons pas contre Gates et son empire, "ils posséderont tout. Vous ne posséderez rien... pas de biens communs, pas de bien public, pas de valeurs partagées".

 

par 

 

Équipe de défense de la santé des enfants

 

https://childrenshealthdefense.org/defender/rfk-jr-interviews-vandana-shiva-gates-empire/

 

 

 

Dans un entretien avec Robert F. Kennedy Jr, Vandana Shiva explique comment Bill Gates, ainsi que Big Ag, Big Chemical, Big Food, Big Tech et Big Pharma sont en train de détruire l'écosystème de la Terre et, avec lui, notre santé.

Shiva, qui possède un doctorat en physique quantique, est la fondatrice de Navdanya International, une organisation qui se consacre à la protection des semences et de la souveraineté alimentaire, ainsi qu'aux petits agriculteurs du monde entier.

M. Kennedy, président et conseiller juridique en chef de Children's Health Defense, et Mme Shiva discutent de la manière dont l'empire Gates vise à contrôler le système alimentaire et de la volonté de la Fondation Bill et Melinda Gates de faire de cette décennie celle des vaccins.

 

Lisez la transcription :

 

RFK, Jr. : Voici mon héroïne, Vandana Shiva, que je connais depuis de très nombreuses années, qui a été un modèle pour moi, vraiment. Elle est environ 40 points de QI plus intelligente que moi. Je l'ai découvert en lisant votre biographie aujourd'hui, et je ne savais pas que vous aviez fait votre thèse de doctorat sur la physique quantique. C'est ce que vous avez étudié à l'école à un moment donné ?

 

Vandana Shiva : Oui, c'est toujours ce qui guide mon travail, la non-séparation et le potentiel. Ce sont les deux choses qui feront disparaître la pensée mécaniste du monde. Oui, nous sommes connectés, et nous avons tous un potentiel, y compris la désobéissance civile.

 

RFK, Jr : Alors Vandana Shiva : Shiva est actuellement à la tête de Navdanya, n'est-ce pas ?

 

Vandana Shiva : Navdanya, qui signifie neuf graines.

 

RFK, Jr : Mais je vous ai rencontrée pour la première fois lorsque vous dirigiez le mouvement Chipko dans les années 1980, c'est là que j'ai entendu parler de vous pour la première fois, et de ce leader extraordinaire en Inde qui organisait les femmes pour protéger les forêts et les arbres et tout ça.

 

Vandana Shiva : Bobby, je n'étais pas une leader. J'étais étudiante, et je faisais du bénévolat, et les leaders étaient les femmes, et c'étaient mes professeurs. Je dis toujours que je suis allée à l'Université de Western Ontario pour mon doctorat afin de mieux comprendre la théorie quantique, mais que je suis allée à l'Université Chipko pour comprendre la biodiversité. Et Bobby, l'autre jour, la mafia s'est emparée de David Attenborough pour lancer une gestion de portefeuille sur la biodiversité, comme des portefeuilles sur la propriété foncière, comme si la valeur de la biodiversité n'était pas reconnue par les femmes Chipko. Je pense que c'est le clash que nous vivons. Les milliardaires veulent tout transformer en portefeuille, et les gens ordinaires disent : "Non, nous voulons protéger nos terres." Nos agriculteurs manifestent depuis six mois maintenant pour leurs terres. C'est ce qu'ils disent.

 

RFK, Jr. : J'ai vu aux nouvelles internationales ces énormes, vastes rassemblements d'agriculteurs en Inde qui marchent maintenant sur les villes. Et alors dites-nous, parce que je sais que vous êtes en plein milieu de cela ... laissez-moi juste vous présenter un peu plus. Shiva est l'un des grands leaders de la base sur la planète aujourd'hui. Elle a remporté tous les prix que peuvent lui décerner les personnes qui se préoccupent des droits des femmes, de la propriété intellectuelle et des semences, en particulier des OGM, de la protection des forêts, de l'agriculture chimique par rapport à l'agriculture pour laquelle Vandana Shiva se bat, et elle nous a tous menés dans les guerres contre Monsanto. Je ne me souviens même pas de la première fois où nous nous sommes rencontrés, mais c'est une dirigeante extraordinaire, extraordinaire. Je veux donc vous parler de Bill Gates, de son achat de terres et de sa volonté de créer un nouveau féodalisme sur cette planète, de retirer les agriculteurs des terres et d'y faire entrer les milliardaires. Parlons d'abord de l'actualité et de ce qui se passe en Inde avec les marches auxquelles vous participez.

 

Vandana Shiva : Alors Bobby, ma vie a tourné autour de la physique et de la physique quantique, et bien sûr, du mouvement Chipko. J'étais, dès mon plus jeune âge, une activiste écologique. Mais c'était en 1984 …

 

RFK Junior : Votre père était forestier, non ?

 

Vandana Shiva : Mon père était un conservateur de la forêt. Oui, j'ai beaucoup appris de lui. Et ma mère était une réfugiée de la partition. Lorsque l'Inde a été divisée par une ligne tracée sur une carte, elle a dit : "J'ai tout fait. J'ai brisé tous les plafonds de verre pour les femmes, et maintenant je vais être fermière." Elle est donc devenue fermière, et mon père était dans la forêt, et nous vivions entre la ferme et la forêt. Et c'étaient des gens merveilleux. Je veux dire, leurs valeurs, leur vie m'a donné toutes les valeurs que je vis, d'intrépidité, de vérité, de ne jamais abandonner, et d'aimer très profondément la nature. Mais mon engagement dans l'agriculture commence en 1984, lorsqu'il y a eu des protestations similaires contre la révolution verte. La révolution verte a d'abord été mise en œuvre au Pendjab …

 

RFK, Jr : C'était un programme des Rockefeller, à l'origine, Rockefellers, non ?

 

Vandana Shiva : Exactement, et la Banque mondiale. Donc la Banque mondiale, l'USAID [Agence américaine pour le développement international], les Rockefeller. Ils ont eu un paquet de travail pendant un certain temps sur la façon de déplacer ces énormes quantités de produits chimiques, les engrais, les pesticides après les guerres. Ces usines auraient dû simplement fermer, et au lieu de cela, les Rockefeller, qui étaient très impliqués dans les expériences d'IG Farben et d'Hitler. Je veux dire, il y a tellement de rapports là-dessus. Le pétrole vient des Rockefeller. L'agriculture chimique est une agriculture de combustibles fossiles. Ils ont fourni le pétrole, et les Allemands ont fourni la science et les Rockefellers, également les banquiers privés, ont fourni les finances. Et donc après la guerre, ça aurait dû être la fin de la guerre chimique sur cette planète, et au lieu de ça, ils ont travaillé à dire "Comment changer l'agriculture pour la rendre plus adaptée à la chimie ?". Donc, nous avons des blés élevés, et des riz élevés et même les animaux sont à double usage.

Les bœufs tirent la charrue et les vaches vous donnent du lait. Donc nous ne pensons jamais de manière unidimensionnelle en Inde. Et si tant d'Indiens sont à la tête de tant d'institutions, c'est qu'ils vivent des restes de la pensée multidimensionnelle, pour pousser le monde vers une pensée unidimensionnelle de l'intelligence artificielle. Mais à ce moment-là, Barlow a été recruté par les laboratoires de défense DuPont pour travailler à changer les plans. Les États-Unis avaient volé du blé au Japon pendant la guerre, et du riz à l'Indonésie, et ils ont changé la plante, fait le nain... J'appelle ça la désobéissance civile de la plante. Les plantes disaient, "Je ne veux pas de vos produits chimiques. Partez", et ils ont changé la plante. Et tout cela a été fait par Norman Borlaug*, qui a obtenu un prix Nobel de la paix. En 1984, les agriculteurs sont abattus. Les agriculteurs sont tués, et je vois que c'était sur le point de ... C'est censé être sur la paix. Il obtient un prix Nobel de la paix. 20.000 personnes sont mortes au Pendjab.

Donc les protestations d'aujourd'hui sont une continuité des protestations que nous avons eues depuis 1991, qui est un tournant pour cette mondialisation néolibérale imposée par la Banque mondiale, qui nous a d'abord endettés. Je veux dire, c'est comme ça que les shylocks du monde fonctionnent, non ? On s'endette, et ensuite on s'attaque à la chair. Et les lois contre lesquelles les agriculteurs se battent sont la contrepartie de ce que la Banque mondiale avait exigé en 1991, sauf qu'elles ont été repoussées, et repoussées, et repoussées. En ce moment, les protestations sont énormes. Les agriculteurs ne sont pas stupides. Ils savent contre quoi ils se battent et ils disent : "Nous nous battons pour l'âme et le sol de l'Inde, car si nous ne sommes pas là en tant qu'agriculteurs, cette civilisation est morte. Si nous ne sommes pas là en tant qu'agriculteurs, ce sol est mort." Ils ont vu comment le sol a été dégradé par la révolution verte chimique. Ils ont été témoins de la monoculture de produits de base pour Pepsi, qui est un modèle. Donc Pepsi est arrivé en Inde après 1984 et le suicide a commencé dans les ceintures de pommes de terre. Pepsi, pour un paquet de pommes de terre de 20 roupies, l'agriculteur reçoit 0,04 paisa, ce qui est un montant insignifiant. Ainsi, avec l'agriculture chimique, les semences OGM et le commerce mondialisé de l'agrobusiness et de l'industrie agroalimentaire, les agriculteurs reçoivent en moyenne 0,5 à 4 % de ce que paie le consommateur. Mais le consommateur ne paie pas seulement le prix de cette malbouffe dans l'emballage, il paie le prix de la malbouffe dans sa santé.

Et c'est pourquoi le travail que vous faites Bobby, sur la question de la santé, en particulier la santé des enfants. Je vois l'agriculture industrielle, la transformation industrielle et la mentalité industrielle comme des invasions dans nos corps. Auparavant, cela se produisait indirectement, les cancers par le biais des produits toxiques. Vous vous êtes battu sur les cas de cancer de Monsanto. Tout cela est une invasion dans le corps. Mais maintenant, il y a un déni conscient qu'il y a une harmonie entre la santé des sols, la santé des plantes, notre santé. Notre microbiome intestinal est une forêt tropicale de diversité. Et s'il ne reçoit pas de nourriture diversifiée ni d'aliments frais, c'est comme une guerre contre notre microbiome intestinal, qui représente 90 % de nous en termes de biodiversité. Nous sommes 10% d'humains, 90% d'autres êtres qui nous maintiennent en bonne santé, qui nous font. Et la guerre contre notre corps est à son dernier stade.

Mais cela se produit à un moment où la prise de conscience de la santé augmente tellement. Où la conscience de la biodiversité augmente tellement. Et maintenant ils pensent, "Oh, ce que nous avons fait quand le colonialisme a commencé, il suffit de changer la mentalité, de les appeler barbares, de les civiliser." Je veux dire qu'ils poursuivent essentiellement le récit de la mission civilisatrice. Et c'est pourquoi j'ai écrit mon livre, "L'unicité contre le 1%". J'ai dit que Bill Gates, qui parle sans cesse d'innovation, ne fait que de la colonisation. Et j'ai essentiellement montré comment c'est de la colonisation.

 

RFK, Jr : C'est vrai. Et c'est de cela que je veux vous parler. Et j'ai un article pour lequel je vous ai longuement interviewé et qui paraît dans The Defender cette semaine sur le nouveau féodalisme de Bill Gates. Les journaux américains ont finalement reconnu la pointe de l'iceberg de ce qui se passe parce qu'ils ont découvert soudainement qu'il était maintenant le plus grand propriétaire de terres agricoles aux États-Unis d'Amérique. Il a fait cette campagne de santé pour s'emparer de nos terres agricoles. Personne ne savait qu'il le faisait. Il les achetait par le biais de sociétés écrans, d'investissements en cascade et d'autres moyens. Et ce que je fais dans cet article, avec votre aide, c'est de relier ce qu'il fait dans ce pays. Il investit également dans Alphabet, une société de Google, et développe des robots agricoles qui remplaceront les agriculteurs. Il développe l'intelligence artificielle et vole le savoir comme il l'a fait en Inde, au petit agriculteur. Il a placé des caméras dans leurs maisons, dans leurs champs. Il a mis des capteurs partout pour savoir comment ils utilisaient les semences.

Puis il a pris les banques de semences, il y a 15 banques de semences dans le monde qui stockent toutes les semences du patrimoine de l'humanité, 786 000 espèces de semences. Elles sont là pour l'humanité, pour les biens communs, et il a pris le contrôle de cette banque de semences, l'a consolidée et est maintenant en train de la privatiser et de changer la composition génétique de ces semences, les rendant chimiquement dépendantes afin de pouvoir breveter toute la vie qui a été développée au cours de 20 000 ans d'agriculture sur cette planète.

Je veux commencer à raconter ce qui s'est passé pendant la Révolution verte, qui a été lancée par les Rockefeller, principalement en Inde et au Mexique. Au début des années 2000, Gates l'a déplacée en Afrique. Gates et la Fondation Rockefeller. Et ils ont commencé à faire la même chose là-bas. Et c'est la même chose qu'il a fait avec les vaccins. Il y a un problème humain, qui selon lui est la faim ou la maladie, et je vais le résoudre avec ma technologie, c'est-à-dire les cultures OGM, les semences brevetées, les aliments synthétiques, l'agriculture chimique, les pesticides, les monocultures fertilisantes à base de pétrole.

Il s'est rendu dans 13 pays africains et les a forcés à pratiquer l'agriculture de base, à accepter ses intrants, à construire la chaîne d'approvisionnement et, aujourd'hui, 131 millions de personnes meurent de faim dans ces pays. Le taux de famine a augmenté de 30%. Et il essaie maintenant de faire la même chose au reste du monde. Et je sais que vous avez été actif en Afrique et que vous les avez combattus pendant de nombreuses années. Et cela a vraiment aidé à alerter le monde à ce sujet. Il ne s'agit pas d'agriculture, il ne s'agit pas de nourriture, il s'agit de s'emparer de nos terres et de nous donner une nourriture vraiment malsaine.

 

Vandana Shiva : Bobby, tu sais mieux que quiconque, comment nous sommes témoins à la fois des schémas de l'ancienne colonisation de 500 ans. Et je pense qu'il est très important que Black Lives Matter se réveille face à l'empire Gates, qui est un empire raciste. Ils peuvent nommer leurs dirigeants ou donner quelques emplois, mais c'est dans l'état d'esprit et les processus structurels que les systèmes se décident.

Alors qu'il utilise cet ancien état d'esprit, il utilise bien sûr de nouveaux outils, et les nouveaux outils sont essentiellement le génie génétique. Et j'avais commencé Navdanya, qui signifie neuf graines, c'est-à-dire la diversité, lorsque j'ai été convoquée à une réunion en 1987 avec le vieux cartel du poison. "Maintenant, nous possédons les semences, nous ne gagnons pas assez d'argent en vendant des produits chimiques, nous devons rendre illégal le fait que les agriculteurs aient des semences. Nous posséderons les semences en tant que propriété intellectuelle et nous disposerons d'un manteau international appelé "propriété intellectuelle liée au commerce" de l'OMC pour obliger les agriculteurs à avoir des brevets sur les OGM. J'ai dit : "Mais c'est si mal. C'est un empire sur la vie." Et j'ai pris un engagement : je vais conserver des semences. Je veux travailler avec notre gouvernement sur des lois qui disent, les plantes, les animaux, les graines ne sont pas brevetables.

 

RFK, Jr : Laissez-moi vous interrompre une seconde parce qu'il y a beaucoup de gens qui écoutent ceci qui ne comprendront pas pourquoi les graines OGM sont liées aux produits chimiques. Et laissez-moi vous expliquer très brièvement, ce qui s'est passé, c'est que lorsque le DDT a été interdit en 1974, et c'était le produit de Monsanto, ils ont acheté un autre produit appelé glyphosate. Quelqu'un l'avait pris, c'était un nettoyant de réservoir, quelqu'un l'avait jeté dans le jardin et avait vu que ça tuait toute l'herbe. Et Monsanto a dit : "Ce serait un bon désherbant." Il en a fait un désherbant, l'a commercialisé comme un tueur de mauvaises herbes. Les agriculteurs avaient des centaines d'ouvriers agricoles portant des pulvérisateurs à dos, pulvérisant les mauvaises herbes dans les champs de maïs avant que le maïs ne devienne trop gros.

Puis, en 1994, quelqu'un a mis un peu de ce glyphosate sur le sol, et il y avait une mauvaise herbe qui ne mourait pas. Monsanto a pris le gène de cette mauvaise herbe qui la rendait résistante au glyphosate et l'a mis dans le maïs. Et maintenant ils avaient du maïs, qui ne mourrait pas si on le pulvérisait avec du glyphosate. Eh bien, maintenant vous pouvez licencier tous ces ouvriers agricoles et vous engagez un avion qui sature tout le paysage avec du glyphosate, et la seule chose qui vit est ce maïs OGM.

Et c'est maintenant le plus gros pesticide du monde. Je pense que 80% des pesticides dans le monde sont des OGM et ils ont maintenant élevé toutes sortes de nos céréales. Et toutes nos denrées alimentaires et tous nos fruits sont maintenant génétiquement modifiés pour qu'ils soient résistants au Roundup, afin que vous puissiez déverser ce produit partout dans le paysage. Ce que nous avons découvert, c'est que la façon dont il tue les plantes, c'est qu'il aspire tous les minéraux et détruit les éléments constitutifs de la vie. La nourriture que vous recevez ne contient pas les minéraux dont vous avez besoin, vous pouvez avoir le ventre plein, mais vous pouvez mourir de malnutrition. Et c'est l'une des choses que vous avez vraiment exprimées mieux que quiconque.

 

Vandana Shiva : Vous avez tout à fait raison. Que ce soit la Révolution verte en Inde, où Borlaug a marié les engrais chimiques à des variétés de plantes naines, ou les vols de Monsanto, qui avait déjà fabriqué le glyphosate Roundup, qui en a fait le Roundup. Et ensuite ils ont poursuivi toutes les entreprises qui faisaient du génie génétique pour pouvoir les racheter. Ils n'ont jamais fait aucun travail. Monsanto, aucune de ces entreprises n'a fait de travail. Ils ont juste poursuivi, et poursuivi, et poursuivi. Et le génie génétique, les brevets et les produits chimiques vont de pair.

Et maintenant les mêmes Rockefeller qui ont lancé l'industrie chimique avec IG Farben, et qui ont aussi lancé toute l'industrie pharmaceutique irresponsable. Vous savez, nous avons la médecine depuis toujours. Et Hippocrate a dit, "Que la nourriture soit ta médecine." L'Ayurveda dit "que la bonne nourriture est le seul médicament, et que la mauvaise nourriture n'a aucun médicament pour guérir les maladies qu'elle provoque". C'est bien connu. Cent ans de mauvaise ... comment ça s'appelle ? Il y a un joli mot pour ça, huile de serpent ? Vendre de l'huile de serpent.

Et maintenant Big Pharma, Big Tech, Big IT, et big... ils appellent ça FinTech, technologie financière. Il s'agit essentiellement d'utiliser des mesures spéculatives numériques et des portefeuilles, de transformer la terre en portefeuille, la biodiversité en portefeuille, et de penser que c'est de l'économie intelligente. Et malheureusement, le pauvre Attenborough a dit : "Les écologistes ne connaissent pas la biodiversité. Les économistes, si." parce que faire de l'argent... Et Aristote avait dit, "L'économie est l'art de vivre." La chrématistique est l'art de faire de l'argent.

Donc maintenant, dans l'art de faire de l'argent, il y a Big Ag, Big Food, Big Tech, Big Everyone qui veulent devenir plus gros comme une cellule cancéreuse. Et le nouveau Gates Ag One est cette convergence. Elle a un an. L'année dernière, en janvier, il l'a annoncé. Et comme il le dit, le temps est l'ennemi. Alors que seuls les gens stupides pensent que le temps est l'ennemi. Les gens sages savent que le temps est votre ami qui teste le meilleur de vous. Après tout, M. Gates nous a tous enfermés pendant un an, et le temps nous a appris ce que sont les merveilleuses amitiés et l'amour. Il nous a appris ce qu'est la suffisance, la simplicité, ce dont on peut se passer. Ils ne réalisent pas qu'il y a un monde vivant dehors. Et je pense que M. Gates, en plus d'avoir la maladie de la cellule cancéreuse, ne sait pas quand arrêter de croître ... Les cellules saines savent comment arrêter de croître. Je pense qu'il est atteint d'une maladie du pouvoir et d'une maladie de la peur parce que... Je me suis demandé pourquoi cet homme a si peur du plus petit microbe, et si peur du plus petit petit agriculteur qui proteste aujourd'hui dans les rues indiennes ? Pourquoi a-t-il si peur d'une plante qui se reproduit gratuitement ? Et pourquoi a-t-il si peur de la démocratie que si l'Inde dit non au riz OGM, au riz doré, une fausse solution à la cécité dorée, ou à l'aubergine Bt, que nous avons rejetée en 2001 par l'intermédiaire de notre ministère, après sept audiences publiques, où le gouvernement a écouté les agriculteurs, et a écouté les citoyens et a écouté les scientifiques.

 

RFK, Jr : Et ce sont des cultures OGM qu'il a essayé d'imposer à l'Inde, et l'Inde les a rejetées. Mais il est passé au Bangladesh et au Pakistan avec son coton OGM. Il ne veut rien d'autre que les OGM.

 

Vandana Shiva : Mais il a aussi déplacé le riz doré aux Philippines, pour lequel il y a un énorme mouvement, pas de riz doré. Et on en revient à la question des semences. Quand la Révolution verte a commencé et que les Rockefeller et la Banque mondiale ont pris toutes les semences des agriculteurs pour les forcer à utiliser les semences de la Révolution verte avec des produits chimiques, ces 15 banques de semences ont été créées, et toutes nos semences s'y trouvent. Maintenant, Gates a pris le contrôle de ce système public de semences. Et la banque de semences de riz aux Philippines, où le travail sur le riz doré a été fait, le riz doré OGM, la raison pour laquelle il est important de suivre cela est que toutes les semences de riz sont là. Nous avons les 200 000 variétés de riz. Et nos meilleurs semenciers ont refusé de se séparer de ces semences. Ils ont dit : "C'est notre héritage. C'était notre civilisation. Nous ne pouvons pas laisser la Banque mondiale s'en emparer." La Banque mondiale a fait en sorte qu'il soit démis de sa position de meilleur scientifique de son temps, le Dr Richharia. C'est mon professeur. Et donc quand Gates met la main sur la banque de semences des Philippines, et qu'il fait du riz doré, il se prépare maintenant. Et c'est là qu'on a besoin de la désobéissance civile, Bobby. Nous devons tous nous donner la main. Cette année, la Journée mondiale de l'alimentation, le 16 octobre, ou avant le Sommet de l'alimentation, qu'il a détourné, faisons de la désobéissance civile contre le gavage de la mauvaise nourriture. Qu'il s'agisse d'aliments de laboratoire, comme Impossible Burger, ou de riz doré, car il se prépare à rendre la biofortification obligatoire. Et nous avons vu comment il peut rendre les choses obligatoires.

 

RFK, Jr : Laissez-moi vous expliquer ce que Vandana Shiva dit à propos du Sommet de l'alimentation. La plupart des gens qui regardent cette émission savent qu'en 2010, 2009, Bill Gates s'est présenté devant les Nations Unies, a promis 10 milliards de dollars à l'Organisation mondiale de la santé, et la plupart de ces fonds ont fini par venir du gouvernement, pas de lui, mais il a mis quelques milliards. Et il a déclaré une décennie de vaccins. Personne n'a fait attention à lui. Mais il a été le premier fonctionnaire non élu, sans portefeuille diplomatique, à se présenter devant les Nations unies et à faire cette déclaration.

Immédiatement, il a commencé à mettre toutes ces roues en mouvement. Il a créé tous ces groupes qui luttent contre l'anti-vaccination, et il a commencé à promouvoir les vaccins dans le monde entier ... et il a créé toutes ces organisations quasi-gouvernementales, CEPI [la Coalition pour la préparation aux épidémies] et PATH et GAVI, [l'Alliance pour les vaccins] que tout le monde pense être des gouvernements, mais qui ne sont que des Bill Gates. Il a pris le contrôle de l'Organisation mondiale de la santé au cours de cette décennie. Même le Financial Times a déclaré qu'aucune décision n'est prise à l'Organisation mondiale de la santé qui ne passe pas d'abord par la Fondation Gates. Et en 2019, l'Organisation mondiale de la santé sort en janvier, et dit que l'hésitation à se faire vacciner est l'une des 10 plus grandes menaces pour la santé mondiale. Ont-ils proposé une étude scientifique pour le prouver ? Non. Ils l'ont juste déclaré. Immédiatement, le monde s'est mis en ordre. Dans 150 pays, les législatures, les politiciens qui sont à la solde des grandes entreprises pharmaceutiques et qui poussent à rendre les vaccins obligatoires et à abolir les exemptions.

Aux États-Unis, en l'espace de trois mois, 100 projets de loi dans 50 États étaient entrés dans le processus législatif pour rendre les vaccins obligatoires, et pour interdire les exemptions... Adam Schiff, qui avait reçu de l'argent de Gates, le chef du Comité du renseignement, se présente et dit aux PDG des médias sociaux, Pinterest, Facebook, Google, tous, Instagram, YouTube, "Vous devez commencer à censurer la désinformation sur les vaccins."

Et puis nous avons eu le roulement jusqu'à 2020, et 2020 en janvier, juste à temps pour sa décennie de vaccins, nous obtenons COVID. Et Fauci, qui est son associé, investit 48 milliards de dollars dans la promotion des vaccins. Gates passe à la télé tous les jours pour dire : "Tant que tout le monde n'est pas vacciné, nous devons rester enfermés. Nous allons planter l'économie mondiale jusqu'à ce que vous fassiez tous ce qu'on vous dit et que vous vous fassiez vacciner."

Il a payé des études pour tuer l'ivermectine, pour tuer l'hydroxychloroquine, pour les discréditer. Nous avons dépensé dans notre pays 0 $ sur les antiviraux, sur les antiviraux de série, en faisant des recherches sur eux, sur la vitamine D, sur toutes les choses que nous savons qui réduisent les décès pour le COVID. Rien de tout cela n'a été étudié. Rien de tout cela n'a été recommandé. Au lieu de cela, tout l'argent, 48 milliards de dollars, est allé aux vaccins.

Maintenant, il reproduit cela. Avec sa Décennie des vaccins, il a réussi au-delà des rêves les plus fous. Et maintenant, il est passé à la deuxième partie, qu'il a déclarée la Décennie de la nourriture, et il fait la même chose. Ce ne sont que des aliments chimiques. C'est de la nourriture synthétique. Il possède les Impossible Burgers, Beyond Beef, toutes ces choses, qui sont bourrées de pesticides, et il essaie de faire partir les agriculteurs des fermes, il prend le contrôle des fermes avec ses robots et son intelligence artificielle en Inde, en Afrique, et maintenant aux États-Unis, et nous donne de la nourriture malsaine, et cela contribue aux maladies chroniques qui vont nous rendre dépendants de ses médicaments. Oh, vous connaissez le reste de cette histoire, Vandana Shiva, et vous la racontez mieux que quiconque.

 

Vandana Shiva : Eh bien, je pense que ce à quoi les gens qui aiment la vie et la liberté devraient se préparer maintenant, c'est, A, le fait que oui, avec ce Gates Ag One, il veut une seule agriculture sur une planète avec tant de diversité. Nos zones humides avec du riz sont très différentes de nos terres sèches avec des millets. Nos systèmes de grange du Bengale sont très différents des systèmes de désert du Rajasthan. Et l'agriculture qu'il veut est ce système piloté de l'extérieur, où deux des produits chimiques après les guerres sont ajoutés, les OGM, qui sont devenus après les années 1990 avec l'OMC et ils ont été répandus et avec le brevetage. Et maintenant, il veut ajouter l'agriculture numérique sans les agriculteurs. Et bien sûr, l'histoire aujourd'hui, tout comme à l'époque, c'était, nous cultivons bien à partir de l'air parce que nous fixons l'azote en brûlant des combustibles fossiles. Eh bien, c'était un mythe. Ils ont ruiné la terre. Ils ont détruit les océans. Ils ont ruiné le climat, 300 fois plus mortel que le dioxyde de carbone est l'oxyde nitreux qui est émis par les engrais azotés.

Donc ils ont dit que le sol est vide. J'appelle ça terra nullius. C'était la jurisprudence légale de l'époque coloniale. Puis ils ont breveté la semence et ont fait croire que la vie était vide. Je l'ai appelé bio nullius. Et M. Gates créait son nouvel empire. J'appelle ça mente nullius, des esprits vides. Nous allons vider les esprits en extrayant des données et en les brevetant et en transformant tout le monde en zombies et en les évaluant et en leur attribuant une valeur. Et comme le dit la recherche, vous ne posséderez rien. Ils posséderont tout. Vous ne posséderez rien. Et tout sera à eux. Donc pas de biens communs, pas de bien public, pas de valeurs partagées, juste de l'argent, de l'argent, de l'argent dans leurs mains, et ils seront une machine à extraire.

Donc, parce que depuis 1991, tout a été essayé dans l'ère qui a créé Gates. Il n'était pas aussi riche qu'il l'était avant la déréglementation de la finance et la déréglementation de l'informatique. Lors de la première réunion de l'OMC, il a réussi à obtenir l'exemption de droits et de taxes pour le commerce de l'information. C'est ainsi que tous ces géants de la technologie sont devenus si riches.

Et maintenant, à cette époque, l'OMC a dit que les graines seront brevetées avant cela. Et la plupart des semences ne le sont pas. La deuxième chose, c'est que Cargills fera du commerce dans l'agriculture et il n'y aura pas de système de souveraineté nationale pour protéger les droits à l'alimentation. C'est contre cela que les agriculteurs indiens se battent en ce moment. Et la troisième est ce qu'ils appellent les mesures sanitaires et phytosanitaires, qui consistent à interdire les bons aliments et à faire de la malbouffe la seule option. C'est pourquoi nous avons des maladies chroniques.

Maintenant, Gates fait passer tout cela à l'étape suivante. Oh, il y a eu des lois créées pour m'empêcher de voler. Je vais faire de la cartographie génomique numérique et contourner toutes les lois internationales. Et sur le commerce international de la nourriture, si les mouvements se développent pour une vraie nourriture et la souveraineté alimentaire, laissez-moi créer de la fausse nourriture dans les laboratoires et créer la famine et la faim par le verrouillage. Pour qu'il n'y ait pas de nourriture, détruisez les agriculteurs et faites de l'agriculture sans agriculteurs. Et pourquoi s'inquiéter uniquement de Pepsi, de la malbouffe et de Coca-Cola ? Nous sommes aussi les plus gros pollueurs du monde en plastique. Non, non, non. Ce que nous faisons maintenant, c'est de la nourriture totalement fausse et nous allons faire du droit à une bonne nourriture un crime, tout comme le droit de connaître sa santé, le droit d'avoir les bons médicaments, le droit pour des sociétés entières d'avoir des connaissances médicales approfondies, que tout cela soit transformé en crime. Nous avons vu cela se produire.

 

RFK, Jr : Laissez-moi donner aux gens un exemple de ce dont vous parlez. Gates possède une grosse participation dans Philip Morris, qui possède Kraft Foods et aussi General Foods. Et ils font des aliments transformés et ils font des singles de fromage américain et Cheez Whiz. Ces produits sont tellement dénués de valeur nutritive que le gouvernement oblige ces entreprises à y ajouter des vitamines, de la vitamine A, de la vitamine C, etc. Il y a des vitamines dans ces produits. Ce que Gates fait maintenant dans toute l'Afrique, dans le monde entier, c'est qu'il fait passer des lois, il achète des politiciens et impose des mandats pour des aliments enrichis, de sorte que vous ne pourrez pas vendre d'aliments sur les marchés en Afrique, à moins qu'ils ne soient enrichis. Eh bien, les aliments, le fromage de chèvre que l'agriculteur fabrique à Masai Mara au Kenya, n'ont pas besoin d'être enrichis. Il contient déjà tous les nutriments que nous souhaitons, mais l'agriculteur ne pourra pas vendre ce fromage de chèvre sur son marché local. Au lieu de cela, Cheez Whiz aura le monopole. Et c'est l'une des façons dont il utilise ce que Vandana Shiva dit à propos de l'illégalisation de la santé ou de la mise hors la loi de la nourriture saine pour ouvrir ces marchés et nous obliger à manger sa nourriture sale et empoisonnée.

 

Vandana Shiva : Deux petites choses, Bobby. Phillip Morris était aussi responsable du sirop de maïs à haute teneur en fructose, qui commence comme un sucre synthétique. Il a provoqué des cirrhoses du foie chez les bébés et est ajouté à tous les aliments parce qu'il crée une dépendance. Deuxièmement, l'Inde est une terre de diversité et de richesse. Nous avons toujours dit, Hindustan, la diversité est notre voie. Nous avons tellement de snacks et d'aliments que vous ne pouvez pas goûter la même chose à trois endroits. Tout est unique. Ils ont interdit tout cela. Je l'ai vu disparaître. Ils ont interdit nos usines d'huile vierge pressée à froid. Cinq millions ont été fermées en 98 quand Cargill et Monsanto ont voulu écouler du Musoya GM. Nous avons vu cela se produire. Il est donc important de tirer les leçons de la Révolution verte de la mondialisation. Et nous voyons maintenant comment la concentration de tout cela dans les mains d'un Bill Gates accélère ce qui a été mis en place et nous devrions faire tout ce que nous pouvons pour empêcher une prise de contrôle totale de nos semences, de notre nourriture, de notre liberté.

 

RFK, Jr : Vandana Shiva, nous n'avons plus de temps. Merci beaucoup. Dites aux gens comment ils peuvent vous soutenir dans votre travail.

 

Vandana Shiva : Eh bien, pour tous ceux qui écoutent, la première chose est que, plus tôt à la ferme, nous avons eu des expériences d'apprentissage sur la façon d'apprendre de la terre et de faire pousser de la bonne nourriture. Mais en ce moment, nous organisons des cours de zoom. Et vous pouvez aller sur le site de navdanya N-A-V-D-A-N-Y-A.org.

https://www.navdanya.org/site/

Vous pouvez devenir un guerrier des semences, un guerrier de la nourriture. Écrivez-moi à Vandana Shiva : shiva@gmail.com. Nous avons également un programme international appelé Navdanya International, dans le cadre duquel nous venons de publier un rapport intitulé Gates to a Global Empire. Si vous voulez en savoir plus sur ce que fait Gates, lisez ce rapport. Il est disponible en téléchargement gratuit. Et faisons de cette année l'année de la transition loin de l'empire Gates, vers la liberté de toute vie sur cette planète et de tous les peuples de cette planète dans toutes leurs libertés et dans toute leur diversité.

Et d'ailleurs, mon nom est Shiva parce que mes parents se sont battus contre les castes. Ils ont dit : "Nous voulons prendre un nom qui ne soit pas un nom de caste." Et donc ils ont pris le nom d'une divinité et dans le christianisme, il y a une trinité, mais nous avons des millions de divinités. L'herbe est une divinité, et le sol est une divinité et les rivières sont des divinités et la mère Gange est notre mère. Et c'est magnifique. L'Inde est si belle en reconnaissant les forces divines dans toute vie, et vous devez donc les protéger. Mais nous avons aussi une trinité et il y a Brahma, le créateur, Vishnu, le mainteneur, et Shiva, qui détruit les mauvais systèmes pour en créer de nouveaux. Joignons nos mains pour créer de nouveaux systèmes.

 

RFK, Jr : Un nom parfait pour vous, Vandana Shiva. Merci de vous joindre à moi. Suivez Vandana Shiva et vous pouvez lire mon article dans The Defender cette semaine sur notre collaboration avec Vandana Shiva. Merci beaucoup de vous joindre à nous.

 

Équipe de défense de la santé des enfants

 

https://childrenshealthdefense.org/defender/rfk-jr-interviews-vandana-shiva-gates-empire/

 

* NdT: https://en.wikipedia.org/wiki/Norman_Borlaug

 

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement les nouvelles et les mises à jour de Robert F. Kennedy, Jr. et de Children's Health Defense. CHD prévoit de nombreuses stratégies, y compris juridiques, dans le but de défendre la santé de nos enfants et d'obtenir justice pour ceux qui sont déjà blessés. Votre soutien est essentiel au succès de la mission de CHD.

 

Traduit de l'américain par Le Rouge et le Blanc.

Site internet de NAVDANYA:

https://www.navdanya.org/site/

Robert F. Kennedy Jr. s'entretient avec Vandana Shiva : L'empire Gates "possédera tout » (8 février 2021)
Lire la suite